Aujourd’hui, Focus nous communique les nouveautés de PCM 2011, les joueurs peuvent enfin se faire une idée sur le jeu.

Voici donc les nouveautés :

Après l’importante évolution graphique de l’année dernière sur les environnements et décors du jeu, Pro Cycling Manager 2011, comme vous avez pu le remarquer avec les images récentes du jeu, s’attaque cette année aux protagonistes eux-mêmes : les coureurs. Les modèles 3D des coureurs sont désormais le parfait reflet des tailles et poids habituels dans le cyclisme, ce qui offre une incroyable variété de gabarits dans Pro Cycling Manager 2011. La géométrie des vélos a bien sûr été adaptée à ces nouveaux gabarits de cyclistes, le jeu affiche désormais une large variété de cadres et roues. Le résultat de ces changements majeurs permet de vivre une expérience de jeu encore plus réaliste.

Comme pour leur aspect physique, les comportements des cyclistes ont été rendus encore plus réalistes grâce à des améliorations importantes sur l’intelligence artificielle et un important travail sur la physique des courses. Désormais le jeu gère les collisions entre les concurrents, ce qui signifie qu’un coureur doit trouver le meilleur chemin pour dépasser les adversaires qui le précèdent. La lutte pour les maillots de meilleur grimpeur est également plus réaliste avec pour seuls véritables compétiteurs, les meilleurs grimpeurs et prétendants à ce type de classement. C’est ainsi qu’un coureur visant une bonne place au classement général, préfèrera gérer ses efforts plutôt que de lutter dans les cols pour glaner quelques pointspour la course au maillot à pois. La dernière partie des étapes a été également retravaillée notamment l’IA de sprint. Les trains (équipiers des sprinters) se mettent à rouler de plus en plus fort et de manière réaliste dans les derniers kilomètres de course, les sprints eux-mêmes ont été entièrement revus dans le jeu (placement, physique, physio…), tout devient plus serré et excitant à jouer.

Les courses sont donc désormais plus intenses et elles deviennent encore plus belles grâce à la production d’un nombre important de nouvelles routes modélisées en 3D, ce nombre a été augmenté de 65% par rapport à l’édition précédente de Pro Cycling Manager. Cela apporte une plus grande variété d’environnements de course et signifie que la plupart des courses se déroulent désormais dans leur véritable environnement.

La partie Management de Pro Cycling Manager 2011 a subi un vrai lifting avec de nouvelles interfaces. La gestion des sponsors a été grandement améliorée, il y a désormais une plus forte interaction avec chaque sponsor d’équipe. Ils ont désormais beaucoup plus d’intérêt et un rôle plus important et cela met davantage de pression sur le joueur pour l’obtention de bons résultats. Le jeu y gagne énormément en intérêt et en intensité.

Voilà quelques-unes des nouveautés de Pro Cycling Manager 2011 que vous pourrez partager désormais encore plus facilement entre joueurs grâce à l’intégration complète du client multijoueurs dans le jeu.

PCM2011 : Nouveautés
Principales Nouveautés
– Nouveaux modèles 3D cyclistes et textures
– Nouvelle physique des coureurs et IA en course
– Nouvelles Interfaces
– Nouveau gameplay sprint
– Nouvelle gestion des sponsors
– Client Multijoueurs directement intégré dans le jeu
– Système de succès

Courses
– Gestion des collisions, les cyclistes ne se traversent plus, obligation de trouver la meilleure trajectoire pour dépasser les concurrents.
– Meilleure gestion de l’IA, les coureurs se positionnent mieux dans le peloton, et évitent ainsi les efforts inutiles.
– L’action “contre-attaque” est remplacée par l’action « Suivre l’attaque » : le poursuivant prend alors la roue du cycliste qui l’attaque sans chercher à le dépasser.
– Une meilleure IA lors des sprints permet de voir les trains (équipiers des sprinters) rouler fort dans les derniers kilomètres. Les résultats des courses tiennent ainsi mieux compte de la vraie hiérarchie des sprinteurs.
– Amélioration de l’IA pour le classement des meilleurs grimpeurs. Moins de coureurs seront concernés tandis que les prétendants au classement général ne gaspilleront pas leurs efforts pour glaner quelques points dans les cols.

Gestion
– Plus grande interaction entre le joueur et les principaux sponsors de son équipe.
– Les sponsors peuvent avoir des priorités régionales ou nationales qui doivent être prises en compte.
– Les coureurs ont maintenant une popularité qui est impactée par les résultats et qui peuvent avoir une influence sur les sponsors (aussi bien que le niveau de salaire)

Tous les modes
– Nouvelles interfaces de jeu
– Système de “Succès” à débloquer

3D
– Nouveaux modèles de 3D permettant un gabarit et une apparence unique pour chaque coureur.
– Nouvelle géométrie des vélos liée au gabarit du coureur.
– Nouveaux équipements 3D (cadres, casques, roues, lunettes)
– Couleur de l’équipement du cycliste (casque / lunettes /vélo) lié à son équipe.
– 2 nouveaux environnements : Australie (Terre aride) et le désert (Tour du Qatar, Tour d’Oman)
– Nouveaux éléments de décor : fermes, tracteurs, voitures, bateaux, manoirs, maisons, pylônes électriques…

Base de données/Etapes
– + de 65% de nouvelles routes 3D pour une plus grande variété d’environnements de course.
– 495 Courses/Etapes différentes, avec les étapes officielles du Tour de France et de La Vuelta.

Multiplayer
– Les joueurs n’auront plus besoin de lancer l’outil externe (Game Center) pour jouer à des parties multijoueurs. La partie multijoueurs est désormais intégrée dans le jeu.

PCM 2011 se dévoile !

Laisser un commentaire