Hier, Cyanide Studios et BigBen Interactive ont organisé le premier Cycling Day, dans les locaux du studio à Nanterre, pour présenter Pro Cycling Manager 2019 et Tour de France 2019. À une semaine de la sortie des jeux, c’est l’occasion de revenir sur les principales nouveautés de ces deux jeux.

Capture d'écran du jeu Tour de France 2019

Pour Pro Cycling Manager, l’accent est mis sur le Pro Cyclist

Quatre ans après son apparition, le mode Pro Cyclist va à nouveau être amélioré sur cet opus 2019. « L’objectif du mode Pro Cyclist est d’être à terme complètement différent du mode Carrière », détaille Clément Pinget, game designer de PCM. Ainsi, parmi les différentes nouveautés, l’apparition de compétences en Pro Cyclist semble être la plus importante. Douze compétences, sur trois niveaux, seront à développer grâce à des points gagnés à chaque passage de niveau. Il sera ainsi possible d’avoir des pics de forme plus longs ou une meilleure technique sur le vélo.

Les caractéristiques « Découverte » seront probablement les plus intéressantes, puisqu’elles permettront de mieux connaître les autres coureurs. En effet, contrairement aux années précédentes, on ne connaît au départ que les notes des principaux coureurs. En testant le jeu chez Vital Concept, nous avons ainsi seulement pu savoir que Kris Boeckmans était meilleur en sprint qu’en montagne mais vu aucune information sur Maxime Cam, par exemple. Autre point intéressant à noter, les parties en Pro Cyclist commenceront toutes sur la même base. Notre coureur débutera à 19 ans et au niveau 1, ce qui est déjà plus logique que de commencer au niveau 10.

Dans le mode Carrière, la principale nouveauté concerne la gestion des transferts. Comme en vrai, les premières tractations pourront commencer avant le 1er août. Grâce à des points de gestion, il sera possible d’approcher des coureurs en fin de contrat dès le 1er mai, afin d’augmenter leur intérêt pour votre équipe. Ces points étant limités et les coureurs coûtant plus ou moins cher, il faudra toutefois bien les gérer. Comme le résume Clément Pinget, « si on cible un coureur longtemps, on aura plus de chances de l’avoir ». Des points de transfert seront également à utiliser, pour ouvrir les négociations avec un coureur. Les coureurs les plus intéressés par votre équipe coûteront moins cher pour ouvrir ces négociations. Cette nouveauté des points d’intérêt est également présente dans le mode Pro Cyclist : seules les équipes suffisamment intéressées par votre coureur vous feront une offre.

Un mode en ligne pour Tour de France

Sur Tour de France, la principale nouveauté est une fonctionnalité assez demandée : le mode en ligne. Il sera toutefois bien spécifique du reste du jeu, à cause de la longueur de la course. Chaque course disponible sera composée de trois tours, avec des points à marquer à la fin de chaque tour. Le vainqueur est celui qui aura amassé le plus de points, remportant des cartes pour améliorer son équipe (coureurs, matériel…). Le principe pourrait se rapprocher des Hammer Series, mais comme le dit Antoine Dalibard, game designer de TDF, le jeu console « se veut plus arcade ». Ces parties Online se feront d’ailleurs avec deux coureurs à gérer chacun, soit un maximum de huit coureurs par partie avec quatre joueurs.

Parmi les autres nouveautés, l’apparition des Championnats du Monde est également à remarquer. En mode Pro Team, le but sera de devenir sélectionneur grâce aux résultats obtenus durant la saison. En mode Pro Team, il faudra réussir à être appelé pour participer à la course. Le calendrier sera également complété d’une autre course : le Tour des Flandres (sans licence cependant, comme pour le Team Ineos). Enfin, des options de personnalisation un peu plus avancées seront proposées dans le mode My Tour, comme la possibilité de choisir le nombre de coureurs par équipe.

Jacquettes de Pro Cycling Manager 2019 et Tour de France 2019
Les jacquettes des jeux mettent à l’honneur l’équipe BORA-hansgrohe

Pas de changement de cap malgré le rachat de Cyanide par BigBen

La modification commune au jeu PC et au jeu console concerne l’interface graphique. Pas de grand chamboulement, mais des améliorations pour rendre ces interfaces plus agréables, avec notamment la volonté d’avoir moins d’écrans sous forme de tableaux. Pro Cycling Manager et Tour de France 2019 ont d’ailleurs bénéficié de la même direction artistique que pour le Tour de France.

Quoi qu’il en soit, les équipes de Cyanide ont pu garder leur même liberté de travail malgré leur rachat par BigBen, le nouvel éditeur des deux jeux. Avec une petite équipe et une temporalité courte due à l’annualisation des jeux, les modifications ne sont évidemment pas extrêmement nombreuses. Mais celles présentes cette année semblent plutôt intéressantes.

Qu’en pensez-vous ? Venez discuter avec nous de Pro Cycling Manager et de Tour de France sur notre forum !

Les nouveautés de Pro Cycling Manager et Tour de France 2019
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire