[PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 66 : GORKA IZAGIRRE

Modérateur : Animateurs Récits

Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 18 oct. 2015, 20:29

MANUELE QUINZIATO
BMC

121. Tejay Van Garderen
122. John Darwin Atapuma
123. Damiano Caruso
124. Alessandro De Marchi

125. Silvain Dillier
126. Ben Hermans
127. Taylor Phinney
128 Manuele Quinziato
129. Peter Stetina

Des trois italiens de l'équipe, Manuele Quinziato était le seul encore en course. Et surement le moins important. Damiano Caruso était désigné coleader de l'équipe avec Tejay Van Garderen tandis que le coté grimpeur fou de Alessandro De Marchi aurait pu apporter une victoire pour l'effectif. Pour l'heure, le TOP 5 avec Tejay Van Garderen est envisageable, surtout avec le chrono du lendemain. Pour Quinziato, son objectif est de prendre l'échappée du jour, sinon protéger son leader sur cette étape plate comme la main.


Tour D'Italie : Étape 13

Image

Alex Dowsett (Movistar), Aleksijs Saramotins (IAM), Jakub Kaczmarek (CCC), Moreno Moser (Cannondale), Maciej Bodnar (Tinkoff) et Antonio Nibali (Nippo) tentent de partir mais ils seront repris. Brett Lancaster (Orica) et Vicente Reynes (IAM) partent à leur tour. En contre Moreno Moser, Anthony Roux (FDJ), Marcel Sieberg (Lotto) et Jaroslaw Marycs (CCC). Ce groupe va rapidement prendre du temps, un peu trop au gout des Etixx qui vont se réveiller assez tard ce qui va entrainer un final très rapide. Conséquence directe, Giacomo Nizzolo (Trek) en se plaçant entraine une grosse chute avec Enrique Sanz, Ruben Perez et David Lopez (Euskaltel), Fabio Felline et Marco Coledan (Trek), Nikias Arndt (Giant), Robert Gesink (LottoNL), John Darwin Atapuma (BMC), Davide Rebellin et Erik Laton (CCC), Tanel Kangert (Astana) et Johan Van Summeren (AG2R). Alors que le peloton pointe à 40 secondes, Brett Lancaster fausse compagnie à 5 km de l'arrivée. Il sera repris. Anthony Roux part à son tour et personne n'y va immédiatement. Grosse erreur car il va s'imposer sur le fil. Après la victoire de Mickael Delage, c'est la 2eme victoire d'étape pour la FDJ dans une étape pourtant destinée au sprinter. Mark Cavendish (Etixx) vient mourir sur les talons des poursuivants. Consolation, il reprend le maillot du meilleur sprinter à Sacha Modolo (Lampre). Fabio Felline, 11eme au général va perdre 3'30 à cause de cette chute. Même s'il va être surement trop juste pour accompagner les leaders en montagne, c'est dommage de perdre du temps de la sorte


Étape 13

1)Anthony Roux (FDJ)
2)Moreno Moser (Cannondale)
3)Brett Lancaster (Orica)
4)Vicente Reynes (IAM)
5)Jaroslaw Marycs (CCC)
6)Marcel Sieberg (Lotto)
7)Mark Cavendish (Etixx)
8)Elia Viviani (Sky)
9)Andrea Guardini (Astana)
10)Daryl Impey (Orica)

67)Romain Sicard (Euskaltel) t.m.t.


Général

1)Domenico Pozzovivo (AG2R)
2)Rafal Majka (Tinkoff) à 21"
3)Fabio Aru (Astana) à 22"
4)Mikel Landa (Euskaltel) à 39"
5)Andrey Amador (Movistar) à 1'30
6)Leopold Konig (Sky) à 2'07
7)Roman Kreuziger (Tinkoff) à 3'55
8)Diego Ulissi (Lampre) à 3'59
9)Tejay Van Garderen (BMC) à 4'34
10)Rigoberto Uran (Etixx) à 4'49

Points : Mark Cavendish (Etixx)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Manuele Quinziato : Si on a pas réussi à prendre l'échappée, on a protégé efficacement notre leader. A lui de jouer demain.
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 19 oct. 2015, 07:03

FABIO FELLINE
Trek

131. Frank Schleck
132. Matthew Busche
133. Marco Coledan
134. Fabio Felline
135. Giacomo Nizzolo
136. Jesse Sergent
137. Fabio Silvestre
138. Jasper Stuyven
139. Riccardo Zoidl


Fabio Felline réalisait pour le moment un très bon Giro. Même s'il lui manque une victoire d'étape, il a à plusieurs reprises terminé parmi les 10 premiers et sans sa chute de la veille qui lui a fait perdre beaucoup de temps, il aurait pu prétendre à une place dans la TOP 10 à l'issue de ce chrono. Concernant ses coéquipiers, si Giacomo Nizzolo a rempli son contrat avec une victoire d'étape et Matthew Busche avec quelques offensives en montagne, on ne peut être que déçu de Frank Schleck et Riccardo Zoidl qui sont totalement invisibles. Pour le chrono d'aujourd'hui, Jesse Sergent vise la gagne et Fabio Felline le top 10.


Tour D'Italie : Étape 14

Image

Nicola Marini (Nippo), la lanterne rouge est le premier coureur à s'élancer, mais pas le premier à finir puisque c'est l'antépénultième qui
franchit la ligne en premier : Jos Van Emden (LottoNL) avec un temps de 1'29'28. Au départ de Jesse Sergent, 136eme au général, Alex Dowsett (Movistar) pointait en tête au premier passage intermédiaire avec 30" d'avance sur Van Emden, qui lui est toujours en tête sur les 3 autres points. Seulement, dans tous les passages, il sera toujours devancé par le britannique de la Movistar et Michael Helpburn de Orica. Grosse déception donc pour le néo-zélandais qui prend seulement la 3eme place provisoire au final derrière Michael Helpburn qui a réalisé un temps en 1h28'11, soit une seconde de mieux que Dowsett et 14 que Sergent. Les temps seront figés pendant pas mal de temps avant que consécutivement, Taylor Phinney (BMC) et Manuele Boaro (Tinkoff) améliorent le temps de référence en respectivement 1h27'27 et 1h26'45.
Boaro va longtemps garder son temps de référence, personne ne s'en approchera jusqu'à Robert Gesink (LottoNL) qui finira 2eme à 25 secondes. Dommage qu'il soit déjà loin au général.
Si Fabio Felline (Trek) passe toujours parmi les 10 premiers à chaque passage intermédiaire, il se classera au final 11eme. C'est Andrew Talansky (Cannondale) qui mettra fin à la domination de Boaro avec 9" de mieux au premier temps intermédiaire. Richie Porte, Leopold Konig (Sky) et Diego Ulissi (Lampre) seront aussi dans les clous sur le premier pointage, ce qui n'est pas le cas de Mikel Landa (Euskaltel) et surtout Fabio Aru (Astana) qui perdent beaucoup de temps. En revanche, si on pouvait imaginer Domenico Pozzovivo (AG2R) en difficulté, et pouvant potentiellement céder son maillot à Rafal Majka (Tinkoff), Andrey Amador (Movistar) voire Leopold Konig, il se défend très bien. Au premier pointage, il fait mieux que des rouleurs confirmés en lice au général tels que Rigoberto Uran (Etixx) et Tejay Van Garderen (BMC). Andrew Talansky continue à améliorer les temps alors que clairement, certains coureurs déçoivent, Van Garderen se fait même rattraper par Diego Ulissi et Roman Kreuziger (Tinkoff) par son compatriote Konig. Quant à Aru, c'est une catastrophe et se fait rattraper par Majka avant même le 3eme check-point ! Pour la victoire d'étape, Andrew Talansky (Cannondale) terminera en 1h25'26 et ne sera pas battu. Sans son coup de folie lors de la 9eme étape, il serait actuellement sur le podium au classement général. Au final, Domenico Pozzovivo, 14eme conserve le maillot pour 18 secondes face à Leopold Konig. En revanche, Mikel Landa termine loin, 55eme à 4'32 et Fabio Aru a sombré en terminant 71eme à 5'23.


Étape 14

1)Andrew Talansky (Cannondale)
2)Diego Ulissi (Lampre) à 35"
3)Richie Porte (Sky) à 56"
4)Leopold Konig (Sky) à 56"
5)Manuele Boaro (Tinkoff) à 1'19
6)Robert Gesink (LottoNL) à 1'45
7)Taylor Phinney (BMC) à 2'01
8)Vasil Kiryienka (Sky) à 2'15
9)Andrey Amador (Movsitar) à 2'29
10)Nelson Oliveira (Lampre) à 2'37

42)Haimar Zubeldia (Euskaltel) à 3'54.


Général

1)Domenico Pozzovivo (AG2R)
2)Leopold Konig (Sky) à 18"
3)Rafal Majka (Tinkoff) à 41"
4)Andrey Amador (Movistar) à 1'05
5)Diego Ulissi (Lampre) à 1'49
6)Mikel Landa (Euskaltel) à 2'26
7)Fabio Aru (Astana) à 3'00
8)Richie Porte (Sky) à 3'09
9)Roman Kreuziger (Tinkoff) à 4'08
10)Tejay Van Garderen (BMC) à 4'40

Points : Mark Cavendish (Etixx)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Fabio Felline : 11eme, c'est pas si mal... Mais on arrive dans les grosses étapes de montagne. Pourrai-je résister ?
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 19 oct. 2015, 19:15

STEVEN KRUIJSWIJK
LottoNL - Jumbo

141. Robert Gesink
142. Steven Kruijswijk
143. Barry Markus
144. Bram Tankink
145. Maarten Tjallingi
146. Tom Van Asbroeck
147. Jos Van Emden
148. Robert Wagner
149. Maarten Wynants


Le retour de la montagne... C'est un Giro compliqué pour la formation néerlandaise. Avec l'abandon prématuré de Barry Markus et la forme moyenne de leurs leaders Steven Kruijswijk et Robert Gesink, il n'y a pas grand chose à espérer hormis une victoire d'étape en baroudeur. Et pourquoi pas aujourd'hui ?



Tour D'Italie : Étape 15

Image

Encore une nouvelle fois, c'est Maxime Monfort (Lotto) qui ouvre le bal des offensives. En contre, Ben Hermans (BMC), Liewe Westra (Astana), Jackson Rodriguez (Androni), Romain Sicard (Euskaltel), André Cardoso (Cannondale), Matthew Busche (Trek) et David De La Cruz (Etixx). Ils seront rejoints par un autre groupe comprenant Sergey Chernetskiy (Katusha), Simon Clarke (Orica), Davide Rebellin (CCC), Alexandre Geniez (FDJ), Eros Capecchi (Movistar) et Joaquim Rodriguez (Katusha).
Rien de particulier à signaler avant la 2eme ascension durant laquelle Jackson Rodriguez et Ben Hermans figureront parmi les premiers décrochés. Dans l'ordre, Clarke, Geniez, Westra, Purito, Chernetskiy et Rebellin lâchent tous un par un. Sans surprise, c'est Maxime Monfort le plus costaud, tandis que Sicard et De La Cruz sont en poursuite.
Au pied de la dernière bosse, les AG2R vissent. A 9 km de l'arrivée, Damiano Cunego (Nippo) et Fabio Felline (Trek), respectivement 16 et 18eme au général montrent leurs limites tout comme le 13eme Ruben Plaza (Lampre). A 5 km de l'arrivée, Calors Betancur dernier étage de la fusée AG2R passe à l'action. Andrey Amador (Movistar) cède tout comme Diego Ulissi (Lampre), on a perdu le 4eme et le 5eme du général. Wouter Poels, très discret jusqu'à présent prend le relai pour les Sky. A 2 km de l'arrivée, Monfort possède moins d'une minute d'avance sur le groupe maillot rose duquel Tejay Van Garderen (BMC) attaque. Mikel Landa (Euskaltel) suit facile avec les 2 leaders de la Sky Leopold Konig et Richie Porte ainsi que le maillot rose Domenico Pozzovivo (AG2R). Derrière, c'est Roman Kreuziger qui fait l'effort pour son leader Rafal Majka (Tinkoff). Andrew Talansky (Cannondale), Esteban Chaves (Orica), Fabio Aru (Astana), Rigoberto Uran (Etixx) et Mathias Frank (IAM) suivent les Tinkoff.
Richie Porte, très fort, hausse de rythme et seul Pozzovivo s'accroche, ils absorbent Monfort et l'australien remporte la victoire tandis que Pozzovivo conforte son maillot rose. Les jours passent et il s'affirme comme un candidat très sérieux à la victoire. Derrière, un quintuor Konig, Landa, TVG, Monfort et Talansky qui est parvenu à revenir se disputent les places d'honneurs.


Étape 15

1)Richie Porte (Sky)
2)Domenico Pozzovivo (AG2R)
3)Leopold Konig (Sky) à 11"
4)Mikel Landa (Euskaltel)
5)Andrew Talansky (Cannondale)
6)Maxime Monfort (Lotto)
7)Tejay Van Garderen (BMC) t.m.t.
8)Fabio Aru (Astana) à 31"
9)Rafal Majka (Tinkoff)
10)Esteban Chaves (Orica) à 53"


Général

1)Domenico Pozzovivo (AG2R)
2)Leopold Konig (Sky) à 31"
3)Rafal Majka (Tinkoff) à 1'18
4)Mikel Landa (Euskaltel) à 2'43
5)Richie Porte (Sky) à 3'05
6)Fabio Aru (Astana) à 3'37
7)Andrey Amador (Movistar) à 3'50
8)Diego Ulissi (Lampre) à 4'34
9)Tejay Van Garderen (BMC) à 4'57
10)Roman Kreuziger (Tinkoff) à 5'07

Points : Mark Cavendish (Etixx)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Steven Kruijswijk : Encore une journée galère... Vivement des jours meilleurs
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 20 oct. 2015, 19:46

DOMENICO POZZOVIVO
AG2R

151. Domenico Pozzovivo
152. Jan Bakelants
153. Carlos Betancur
154. Mickaël Cherel
155. Damien Gaudin
156. Sébastien Minard
157. Rinaldo Nocentini
158. Johan Vansumerren
159. Alexis Vuillermoz


Chaque matin, Domenico Pozzovivo (AG2R) avait de mal à réaliser que le maillot rose reposait à seulement quelques mètres de lui. Venu sur ce Giro dans l'optique d'une victoire d'étape et un TOP 5 au classement général final, il avait secrètement espéré être dans une telle situation, tel un enfant voulant devenir un super-héros. Seulement, à moins d'une semaine de l'arrivée, ce rêve prend des goûts de réalité. Si près et seulement si loin du but. Car on attaque le plat de résistance aujourd'hui avec l'ascension du Mortirolo et le moindre faux pas peut être fatal. Pozzovivo pouvait compter sur une équipe solide, avec Damien Gaudin, Sébastien Minard et Johan Vansumerren sur le plat. Dans les parties plus difficiles, Mickaël Cherel, Rinaldo Nocentini et Jan Bakelants sont capables de l'accompagner suffisamment longtemps. Pour finir, Carlos Betancur a été d'une aide inestimable jusqu'à là. A vrai dire, seul Alexis Vuillermoz était en retrait par rapport au niveau que l'on pouvait attendre de lui, mais 7 coureurs opérationnels sur 8, c'est déjà très bien.


Tour D'Italie : Étape 16

Image

Michael Helburn (Orica) a été déclaré non partant.

Un des hommes en vue sur ce Giro attaque très rapidement. Pas Maxime Monfort mais Matthew Busche (Trek). Il est accompagné par le portugais André Cardoso (Cannondale). En contre Alexandre Geniez (FDJ), Davide Rebellin (CCC), David De La Cruz (Etixx) et Sergey Chernetskiy (Lotto). Au sommet de la première ascension, accélération de Mikel Nieve (Euskaltel) en compagnie de l'inévitable Maxime Monfort (Lotto) et Ben Hermans (BMC). Ils reviennent sur un Alexandre Geniez totalement hors de condition.

Dans la descente, grosse chute devant avec De La Cruz et Rebellin (CCC). Le vétéran italien ne se relèvera pas. Après Alessandro Petacchi, voici une autre légende du cyclisme italien qui sort par la petite porte. Dans un groupe d'attardés, des coureurs vont chuter au même endroit : Pierpaolo De Negri et Daniele Colli (Nippo) ainsi que Erik Laton (CCC). Lui aussi abandonnera, ce virage aura éliminer deux coureurs de la CCC !

Au pied de la 2eme bosse, Monfort lâche le groupe des poursuivants et reprend les morts jusqu'à Busche et Chernetskiy, les deux hommes en tête. Seulement, le belge montre pour la première fois des signes de lassitude : trop d'efforts depuis le début du Giro. Les Orica vont mener à un rythme d'enfer pour lancer Esteban Chaves (Orica), loin au général (40eme) mais qui semble bien finir. Le colombien va revenir et décrocher Maxime Monfort ainsi que Busche, seul Chernetskiy suivra. Fabio Felline (Trek), 19eme au général est déjà laché à mi pente du second col ! Le Giro se complique pour le jeune italien.

Le Mortirolo se profile et si le début de l'ascension est mené sur un faux rythme, Romain Sicard va accélérer avec Mikel Landa. Seul Fabio Aru (Astana) est en mesure de suivre. Derrière, Pozzovivo met à contribution son seul équipier restant Rinaldo Nocentini. Suivent 5 hommes : Rafal Majka (Tinkoff), Léopold Konig et Vasil Kiryienka (Sky), Rigoberto Uran et la petite surprise Maxime Bouet (Etixx). Il faut conserver son calme, ne pas céder à la panique. Alors que Sicard mène toujours, Aru va partir seul ! Derrière, les américains Tejay Van Garderen (BMC) et Andrew Talansky (Cannondale) vont revenir sur le groupe maillot rose ainsi que Ruben Plaza (Lampre), Jurgen Van Den Broeck (Lotto) et Franco Pellizotti (Androni). Sicard fait un travail phénoménal pour Landa, mais Aru est dans un jour de grace. Il reprend et avale le groupe de tête.

Pozzovivo est la rupture derrière et Konig l'attaque ainsi que Van Garderen et Andrey Amador (Movistar) fraichement rentré. Nocentini a disparu et Pozzovivo est seul au monde. C'était trop beau pour être vrai, mais je me battrai jusqu'au bout. Heureusement pour lui, Carlos Betancur va rentrer.

Au sommet, les écarts sont terribles. Aru à 33 secondes d'avance sur Landa, 2'26 sur Chaves, 2'55 sur Monfort, 3'19 sur le trio Amador, TVG, Konig et 4'23 sur le groupe maillot rose. A ce point de la course Léopold Konig est virtuel maillot rose mais Landa, Aru et Pozzovivo se tiennent à moins d'une minute !
A ce moment, le groupe maillot rose est composé de Domenico Pozzovivo et Carlos Betancur (AG2R), Rafal Majka (Tinkoff), Diego Ulissi et Ruben Plaza (Lampre), Richie Porte (Sky), Rigoberto Uran et Maxime Bouet (Etixx), Jugen Van Den Broeck (Lotto), Sergey Chernetskiy (Katsuha), Matthias Frank et Jarlinson Pantano (IAM), Andrew Talansky (Cannondale), Franco Pellizotti (Androni), Matthew Busche (Trek), Steven Kruijswijk (LottoNL), Haimar Zubeldia et Romain Sicard (Euskaltel). Il manque notamment Roman Kreuziger (Tinkoff) dans ce groupe !

Seulement, après le Mortirolo se dressait l'Aprica. Ce col seul ne représente pas grand chose, pas long, pas pentu, pas haut, mais après le Mortirolo. Domenico Pozzovivo va apprendre à ses dépends à quel point il est dévastateur.
Au pied, de celui-ci Andrew Talansky (Cannondale) attaque du groupe maillot rose Il reprend tour à tour Monfort et Chaves et revient sur le trio Van Garderen, Konig Amador. Pantano emmène Frank en contre, puis Plaza part ensuite. Pozzovivo est complétement seul ! Uran l'abandonne, puis Porte. Tous les coureurs partis sont plus des rouleurs que des grimpeurs et c'est un col sur lequel il faut développer de la puissance. Seule consolation pour le maillot rose, Majka et Ulissi sont aussi mal en point que lui. Ils doivent laisser partir des outsiders tels que Kruijwsijk, Van Den Broeck et Pellizotti.

Devant, le duo des IAM font un gros numéro, hormis Aru et Landa loin devant. Ils reviennent sur les coureurs intercalés. Ils vont faire exploser Konig qui abandonne toute chance de récupérer le rose pour cette étape. Son propre coéquipier Porte le dépasse en lui jetant à peine un regard.

Fabio Aru, 6eme du général ce matin, remporte une étape de légende et prend le maillot rose ! Incroyable ! Mikel Landa prend la 2eme place. Le duo de IAM, très fort vont faire aussi craquer Amador, Van Garderen, et même Talansky. Seul Plaza sera en mesure de suivre le duo Frank - Pantano. Ce trio d'outsiders auront fait une belle étape.
Domenico Pozzovivo termine 18eme à 6'25 de son jeune compatriote. Il sort du podium ! Les autres malheureux s'appellent Tom Van Absbroeck (LottoNL) en souffrance depuis quelques jours, Nicolas Marini et Pierpaolo De Negri (Nippo) qui terminent tous hors délais.


Étape 16

1)Fabio Aru (Astana)
2)Mikel Landa (Euskaltel) à 56"
3)Jarlinson Pantano (IAM) à 2'38
4)Ruben Plaza (Lampre)
5)Mathias Frank (IAM)
6)Andrew Talansky (Cannondale) à 3'07
7)Jurgen Van Den Broeck (Lotto) à 3'21
8)Richie Porte (Sky) à 3'42
9)Andrey Amador (Movistar)
10)Tejay Van Garderen (BMC) t.m.t.

18)Domenico Pozzovivo (AG2R) à 6'25


Général

1)Fabio Aru (Astana)
2)Mikel Landa (Euskaltel) à 6"
3)Leopold Konig (Sky) à 1'03
4)Domenico Pozzovivo (AG2R) à 2'58
5)Richie Porte (Sky) à 3'20
6)Andrey Amador (Movistar) à 4'05
7)Rafal Majka (Tinkoff) à 4'16
8)Tejay Van Garderen (BMC) à 5'12
9)Andrew Talansky (Cannondale) à 5'47
10)Rigoberto Uran (Etixx) à 7'08

Points : Mikel Landa (Euskaltel)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Fabio Felline (Trek))

Domenico Pozzovivo : Pas de mots, que des larmes
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 21 oct. 2015, 07:12

VICENTE REYNES
IAM

161. Mathias Frank
162. Matthias Brändle
163. Stef Clement
164. Jérôme Coppel
165. Sondre Holst Enger
166. Jarlinson Pantano
167. Vicente Reynes
168. Aleksijs Saramotins
169. Jonas Van Genechten


Pour cette nouvelle équipe Pro-Tour, ce Giro n'est pas une franche réussite. Seule l'étape de la veille fut un motif de satisfaction avec un podium pour Jarlinson Pantano et une 5eme place de Mathias Frank à la régulière. Pas mal pour l'étape reine ! Pour l'étape du jour, les 3 routiers sprinters de l'équipe sont chargés d'essayer de prendre l'échappée, en l'occurrence Vicente Reynes, Jonas Van Genechten et le jeune Sondre Holst Enger.


Tour D'Italie : Étape 17

Image

Attaque de Damien Gaudin (AG2R), Stefan Schumacher (CCC), Moreno Moser (Cannondale), Svein Tuft (Orica), Vicente Reynes (IAM), Roy Curvers (Giant), Alex Dowsett (Movistar) et Bram Tankink (LottoNL). Ces deux derniers vont être repris par le peloton.
Dans la descente du début d'étape, chute de Paolo Tiralongo (Astana), Grega Bole (CCC) et Sergey Lagutin (Katusha), sans gravité apparente. A mi course, Lampre et Etixx vont rouler pour leur sprinter, ceci condamnera l'échappée, reprise à 30 kms de l'arrivée.
Dans la toute petite bosse près de l'arrivée, Romain Sicard (Euskaltel), bien en verve, tente de sortir. Malgré tout ses efforts, il sera repris dans les derniers hectomètres. Le sprint est très serré, mais le favori, Mark Cavendish, s'impose face à un Juan José Lobato (Movistar) qui lui aura donné des sueurs froides


Étape 17

1)Mark Cavendish (Etixx)
2)Juan José Lobato (Movistar)
3)Arnaud Demare (FDJ)
4)Ramunas Navardauskas (Cannondale)
5)Giacomo Nizzolo (Trek)
6)José Joaquin Rojas (Movistar)
7)Daryl Impey (Orica)
8)Sacha Modolo (Lampre)
9)Elia Viviani (Sky)
10)Romain Sicard (Euskaltel)


Général

1)Fabio Aru (Astana)
2)Mikel Landa (Euskaltel) à 6"
3)Leopold Konig (Sky) à 1'03
4)Domenico Pozzovivo (AG2R) à 2'58
5)Richie Porte (Sky) à 3'20
6)Andrey Amador (Movistar) à 4'05
7)Rafal Majka (Tinkoff) à 4'16
8)Tejay Van Garderen (BMC) à 5'12
9)Andrew Talansky (Cannondale) à 5'47
10)Rigoberto Uran (Etixx) à 7'08

Points : Mark Cavendish (Etixx)
Montagne : Maxime Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Fabio Felline (Trek))

Vicente Reynes : Pas de regrets, dommage malgré tout que le peloton nous ait pas laissé un bon de sortie.
Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Groupie Coréenne
Messages : 4039
Inscription : 02 juil. 2011, 18:23
Equipe Préférée : Euskaltel - Euskadi
Localisation : Derval (44)

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 60 : VICENTE REYNES

Message par Pink Panda » 21 oct. 2015, 13:53

De mieux en mieux dit moi ce Giro :shock:
Par contre, ces numéros de Landa et Aru sur l'étape 16 :shock: Ils font quasiment 100 bornes seul si je comprends bien :shock: Impressionnant !!
Je me demande combien sont arrivés hors-délais sur cette étape :mrgreen:
Maintenant tu vas nous chercher Aru :D
Image
♪♫ Pink Panda, Queen & Sone in my free time ♫♪ Kpop and KDrama are my drug ‼ Image Image
♫♪ Do you remember uril bichudeon taeyang
Neolpgo pureun bada machi eojecheoreom
Sigani meomchwobeorin gieok geu soge ♪♫
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 60 : VICENTE REYNES

Message par Calisto » 21 oct. 2015, 14:11

Pink Panda a écrit :De mieux en mieux dit moi ce Giro :shock:
Par contre, ces numéros de Landa et Aru sur l'étape 16 :shock: Ils font quasiment 100 bornes seul si je comprends bien :shock: Impressionnant !!
Je me demande combien sont arrivés hors-délais sur cette étape :mrgreen:
Maintenant tu vas nous chercher Aru :D
Non, une cinquantaine, voire moins, c'est à mi pente du Mortirolo que Sicard a accéléré. Le Mortirolo était l'avant dernier col.
Quant aux hors délais, il y en avait 3
Calisto a écrit :Les autres malheureux s'appellent Tom Van Absbroeck (LottoNL) en souffrance depuis quelques jours, Nicolas Marini et Pierpaolo De Negri (Nippo) qui terminent tous hors délais.
Pour Aru, on verra :mrgreen:
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 22 oct. 2015, 00:10

KENNY ELISSONDE
FDJ

171. Arnaud Demare
172. Mickaël Delage
173. Kenny Elissonde
174. Murilo Fischer
175. Alexandre Geniez
176. Arnold Jeannesson
177. Matthieu Ladagnous
178. Laurenzo Manzin
179. Anthony Roux


Kenny Elissonde a pas mal souffert depuis le début de ce Tour D'Italie. Pris dans pas moins de 4 chutes, il avait sérieusement envisagé de jeter l'éponge. Je vais mieux maintenant Dans l'ensemble, des déceptions avec Arnaud Demare qui ne s'est guère illustrer et les 2 leaders pour la montagne, Alexandre Geniez et Arnold Jeannesson, complétement à côté de la plaque. En revanche, deux victoires surprises avec celles de Mickaël Delage et Anthony Roux, ce qui dresse un bilan positif pour cette formation. Pour cette étape, Elissonde, en pleine possession de ses moyens, va tenter de se glisser dans la bonne échappée.


Tour D'Italie : Étape 18

Image


C'est désormais un rituel, les deux coureurs les plus combatifs attaquent avec Maxime Monfort (Lotto) et Matthew Busche (Trek). Haimar Zubeldia (Euskaltel) reviendra dans un second temps. La course est insipide jusqu'au pied du col. Là, les Astana, avec Valerio Agnoli notamment, imprime un rythme soutenu. Domenico Pozzovivo (AG2R) revanchard, va porter une accélération. Devant, Monfort est encore une fois le plus fort. Alors que Pozzovivo creuse l'écart, Richie Porte (Sky) décide enfin de se mettre au service du collectif et va prendre le relai d'Agnoli. Il va faire très mal. Rigoberto Uran (Etixx), Andrew Talansky (Cannondale) et le duo Lampre Ruben Plaza-Diego Ulissi vont lâcher prise. Plus que 12 coureurs à la chasse de Pozzovivo : Richie Porte, Wouter Poels et Léopold Konig (Sky), Roman Kreuziger et Rafal Majka, Andrey Amador (Movistar), Tejay Van Garderen (BMC) , Fabio Aru (Astana), Mikel Landa (Euskaltel), Carlos Betancur (AG2R), Joaquim Rodriguez (Katusha) et Kenny Elissonde. Quelle dommage que la chute ait brisé tous mes espoirs, j'avais potentiellement le niveau pour un TOP 15...
Poels et Amador seront les premiers décrochés. Puis Porte va sérieusement accélérer le rythme et seulement le podium actuel du Giro vont suivre, c'est à dire Aru, Landa et son coéquipier Konig. Plus généralement, avec Pozzovivo juste devant, on a les 5 premiers au général. Au sommet, Porte s'écarte et Konig accélère, Aru et Landa suivent et reviennent sur Busche et Zubeldia. Ce dernier s'accroche pour son leader.
Monfort est encore devant. Dans la petite bosse après le sommet, Landa accélère et reprend Pozzovivo. Ils ont des intérêts communs, le maillot rose pour le basque et le podium pour l'italien. Un super Betancur va revenir sur les talons du duo Aru-Konig et faire de la patinette dans les roues. Monfort, avec une descente à tombeau ouvert va pouvoir résister et remporter sa 2eme étape du Giro. Quelle métamorphose pour ce coureur ! Mikel Landa prend le maillot de leader.


Étape 18

1)Maxime Monfort (Lotto)
2)Mikel Landa (Euskaltel) à 12"
3)Domenico Pozzovivo (AG2R)
4)Leopold Konig (Sky) à 1'24
5)Fabio Aru (Astana)
6)Carlos Betancur (AG2R) à 1'44
7)Haimar Zubeldia (Euskaltel) à 2'49
8)Rafal Majka (Tinkoff) à 3'06
9)Tejay Van Garderen (BMC)
10)Joaquim Rodirugez (Katusha)


Général

1)Mikel Landa (Euskaltel)
2)Fabio Aru (Astana) à 1'12
3)Leopold Konig (Sky) à 2'15
4)Domenico Pozzovivo (AG2R) à 2'54
5)Richie Porte (Sky) à 6'14
6)Andrey Amador (Movistar) à 4'59
7)Rafal Majka (Tinkoff) à 7'10
8)Tejay Van Garderen (BMC) à 8'06
9)Andrew Talansky (Cannondale) à 9'55
10)Rigoberto Uran (Etixx) à 11'16

Points : Mark Cavendish (Etixx)
Montagne : Maxime Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Fabio Felline (Trek))

Kenny Elissonde : 13eme place, c'est un beau résultat, espérons que ca ne va pas me porter malchance...
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 22 oct. 2015, 19:55

FRANCO PELLIZOTTI
ANDRONI

181. Franco Pellizotti
182. Davide Appollonio
183. Francesco Chicchi
184. Tiziano Dall'Antonia
185. Oscar Gatto
186. Jackson Rodriguez
187. Emanuele Sella
188. Serghei Tvetcov

189. Gianfranco Zilioli


C'est le dernier Giro de Franco Pellizotti, un Giro sous le signe de l'anonymat. Pas catastrophique, mais loin de son niveau d'antan, il gravite autour de la 25eme place au général. De manière générale, le Giro de l'équipe Androni est raté, mais une échappée victorieuse pourrait totalement changer la donne.


Tour D'Italie : Étape 19

Image

Un groupe se crée dans lequel figure Simon Geschke (Giant), Ben Hermans (BMC), Jan Bakelants (AG2R), Matthew Busche (Trek), David De La Cruz (Etixx), Robert Kiserlovski (Tinkoff) et Janier Acevedo (Cannondale). Un très beau groupe avec de très bons grimpeurs. Sur du plat, Arnaud Demare (FDJ) va chuter et entrainer avec lui Ruben Fernandez (Movistar) Si ces deux là repartiront sans trop de bobos, Jos Van Emden (LottoNL) et Andrea Malaguti (Nippo) seront contraint à l'abandon.

A mi course, la neige apparait. Dans le premier col, Geschke lâche en premier, puis Busche qui ne compte pas ses efforts depuis le début du Giro. Plus surprenant, Kiserlovski et Acevedo lâchent aussi. Il ne reste que les belges Hermans, Bakelants ainsi que De La Cruz devant.

A mi pente du second col, Rigoberto Uran (Etixx) accélère alors que Bakelants craque devant. Dario Cataldo (Astana) va accélérer le rythme afin de mettre Fabio Aru (Astana) sur orbite. Ensuite, ce seront les Cannondale avec notamment Davide Villella qui roulent pour protéger la 9eme place de Andrew Talansky. Conséquence, Carlos Betancur (AG2R), très bon la veille craque très rapidement. Pas loin de sommet, Rafal Majka (Tinkoff) va aussi accélérer avec Domenico Pozzovivo (AG2R), Tejay Van Garderen (BMC), Andrey Amador (Movistar) et Andrew Talansky (Cannondale).

Dans la descente de l'avant dernier col, tous les favoris seront regroupés à l'exception de Uran sous l'impulsion de Richie Porte (Sky). Kenny Elissonde (FDJ), fidèle à ses habitudes, chute alors qu'il était encore dans le groupe maillot rose.

Pas découragé, Talansky repart au pied du dernier col. Il revient sur Uran. Aru va attaquer ensuite avec Pozzovivo. Derrière Amador et Landa chassent. Alors qu'un jonction s'opère avec le duo transalpin, le duo Amador-Landa et les favoris derrière, Aru repart seul ! Landa isolé doit mener la poursuite seul. Cela entraine une surprenante défaillance de Léopold Konig (Sky) ce qui va modifier la donne. Il est lâché avec Van Garderen et Diego Ulissi (Lampre) notamment. Porte l'attend alors que Alexis Vuillermoz (AG2R), très discret depuis le début du Giro mène le tempo pour Domenico Pozzovivo pour une place sur le podium.

Hormis les AG2R, il y a le maillot rose Mikel Landa, Andrey Amador (Movistar), Rafal Majka et Roman Kreuziger (Tinkoff), Tanel Kangert (Astana), Joaquim Rodriguez (Katusha), Rafael Valls (Lampre), Frank Schleck (Trek) et Steven Kruijswijk (LottnoNL). Un Vuillermoz on-fire ramène le groupe sur Aru alors que Kangert, Schleck et Kruijswijk sont lâchés. Aru ne désespère pas et repart. Landa est clairement souffrance aujourd'hui, mais il parvient à lâcher tout le monde hormis Rodriguez et Valls, pourtant très peu en vue depuis le début du Giro. Les 2 Tinkoff sont plus loin alors que c'est au tour de Pozzovivo de craquer, attendu par Vuillermoz qui est peut-être le plus fort devant. Ils seront même repris par le groupe Konig.

Devant, toujours le duo Hermans-De La Cruz en tête alors que Aru en chasse part en conquête du rose. Landa va exploser et ne ne parvient pas à suivre le duo Rodriguez-Valls qui revient sur Uran et Talansky que l'on avait oublié. Pour l'étape, Ben Hermans (BMC) va s'imposer au terme d'une étape dantesque tandis que Fabio Aru (Astana) reprend le rose. Mikel Landa a perdu presque deux minutes sur le jeune italien.


Étape 19

1)Ben Hermans (BMC)
2)David De La Cruz (Etixx)
3)Fabio Aru (Astana) à 1'20
4)Joaquim Rodriguez (Katusha) à 1'59
5)Rigoberto Uran (Etixx)
6)Andrew Talansky (Cannondale) à 2'21
7)Rafael Valls (Lampre) à 2'39
8)Steven Kruijswijk (LottoNL) à 2'57
9)Mikel Landa (Euskaltel) à 3'04
10)Robert Gesink (LottoNL) m.t.


Général

1)Fabio Aru (Astana)
2)Mikel Landa (Euskaltel) à 36"
3)Leopold Konig (Sky) à 3'13
4)Domenico Pozzovivo (AG2R) à 3'52
5)Richie Porte (Sky) à 7'12
6)Andrey Amador (Movistar) à 7'57
7)Rafal Majka (Tinkoff) à 8'08
8)Tejay Van Garderen (BMC) à 9'04
9)Andrew Talansky (Cannondale) à 9'48
10)Rigoberto Uran (Etixx) à 10'47


Points : Mark Cavendish (Etixx)
Montagne : Maxime Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Esteban Chaves (Orica))

Franco Pellizotti : Encore anonyme aujourd'hui. Reste l'étape de demain.
Dernière modification par Calisto le 23 oct. 2015, 13:26, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Groupie Coréenne
Messages : 4039
Inscription : 02 juil. 2011, 18:23
Equipe Préférée : Euskaltel - Euskadi
Localisation : Derval (44)

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 62 : FRANCO PELLIZOTTI

Message par Pink Panda » 23 oct. 2015, 11:57

Tu payes ton attaque de la veille c'est dommage :?
Attention à ton texte, il y a pas mal de petite fautes d'inattention et ça gâche un peu le plaisir de la lecture ;)
alors que Alexis Vuillermoz (AG2R), très discret depuis le début de la Vuelta
Ah ouai quand même, je ne savais pas que tu courrais 2 GTs à la fois :mdr:
Image
♪♫ Pink Panda, Queen & Sone in my free time ♫♪ Kpop and KDrama are my drug ‼ Image Image
♫♪ Do you remember uril bichudeon taeyang
Neolpgo pureun bada machi eojecheoreom
Sigani meomchwobeorin gieok geu soge ♪♫
Répondre

Revenir à « Récits / Stories »