[PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 66 : GORKA IZAGIRRE

Modérateur : Animateurs Récits

Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 49 : Mikel Landa

Message par Calisto » 13 oct. 2015, 19:29

ABZH35 a écrit :bien joué pour cette seconde victoire
Merci beaucoup
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 6 : ARTHUR VICHOT SUPERSTA

Message par Calisto » 13 oct. 2015, 23:26

MAXIME MONFORT
Lotto - Soudal

71. Jurgen Van Den Broeck
72. Lars Bak
73. Sean De Bie
74. Bart De Clercq
75. Kenny De Haes
76. Greg Henderson
77. Maxime Monfort
78. Marcel Sieberg
79. Jelle Vanendert


Maxime Monfort (Lotto) avait été piqué au vif. Souvent placé, il n'a jamais eu l'occasion de lever les bras une fois la ligne franchie... Le staff lui a clairement fait comprendre qu'il ne voulait pas le voir courir de manière attentiste et fantomatique hormis pour décrocher un TOP 5. "Et on a Jurgen pour cela !" Force est de constater qu'il a prit gout aux offensives et le port du maillot de la montagne le réjouissait. Cette étape était importante avec beaucoup de points distribuer. Il faut que j'aille de l'avant.


Tour D'Italie : Étape 8

Image

Svein Tuft (Orica) et Maxime Monfort (Lotto) ont lancé les hostilités. Ensuite Serghei Tvetcov (Androni), Jos Van Emden (LottoNL), Julien Vermote (Etixx) et Anthony Roux (FDJ) vont revenir. Dans l'ascension non répertoriée, Haimar Zubeldia partira en contre attaque. Il ne s'agit pas de le laisser revenir tranquillement., du coup Maxime Monfort imprimait un rythme suffisamment élevé pour rendre le retour du basque pénible.
Jos Van Emden sera décroché des le pied de la première ascension, tout comme Anthony Roux qui n'a pas ménagé ses efforts en débt d'étape. A mi pente, Svein Tuft sautera à son tour.
Dans le léger replat descendant, Giacomo Nizzolo (Trek) chute avec David Lopez (Euskaltel), Alessandro Malaguti et Antonio Nibali (Nippo), Marcel Sieberg (Lotto), Manuele Boaro (Tinkoff) et Michael Helpburn (Orica). Il y aura une autre chute dans la descente du premier col avec Richie Porte et Chris Sutton (Sky), Roberto Ferrari (Lampre), Jakub Kaczmarek (CCC) et Kenny De Haes (Lotto). Un Kenny peut en cacher un autre ! Plus loin, immense chute d'une vingtaine de coureurs avec Robert Kiserlovski (Tinkoff), Damiano Caruso et Ben Hermans (BMC), Jurgen Van Den Broeck (Lotto), Jarlinson Pantano et Sondre Enger (IAM), Moreno Moser et Davide Villella (Cannondale), David Lopez (Euskaltel), Eros Capecchi (Movistar), Alexandre Geniez (FDJ) et Daryl Impey (Orica). Damiano Caruso sera contraint à l'abandon : coup dur pour Tejay Van Garderen qui perd son meilleur élément en montagne.
Maxime Monfort et Serghei Tvetcov accelèrent seuls avant la bosse finale. Le belge lachera son compagnon des le pied de l'ascension. Dans le peloton, stupeur avec l'attaque de Richie Porte (Sky) avec Rafal Majka (Tinkoff) et Andrey Amador (Movistar). Seulement, Porte se fera lâcher par Majka. Il est en train de nous faire une Aitor Gonzalez à l'Angliru lorsqu'il avait fait exploser son leader et maillot jaune Oscar Sevilla.
Domenico Pozzovivo et Tejay Van Garderen partiront à mi pente et avaleront Amador qui sera repris par le peloton et le pauvre Porte qui risque de se faire souffler dans les bronches ce soir. Devant Maxime Monfort résiste mais Majka revient. Ensuite Pozzovivo a distancé Tejay Van Garderen et chasse Majka, ensuite on a un regroupement et Fabio Aru (Astana) emmène Andrey Amador avec lui. Plus loin, un trio Porte, Van Garderen, Landa et enfin le groupe maillot rose de Leopold Konig (Sky) qui ne doit pas vivre son meilleur jour. Quant à Jurgen Van Den Broeck (Lotto) et Joaquim Rodriguez (Katusha), ils sont loin. Alors comme ça, c'est Jurgen qui devait faire un TOP 5 ?. Maxime Monfort n'eu guère le temps de se plaindre de Jurgen Van Den Broeck. Il venait de remporter la première course en ligne de sa carrière, et sur un GT avec un maillot distinctif sur le dos ! Leopold Konig perd son maillot rose au profit de l'italien Domenico Pozzovivo. Ca va gueuler chez les Sky ce soir.


Étape 8

1)Maxime Monfort (Lotto)
2)Rafal Majka (Tinkoff) à 25"
3)Domenico Pozzovivo (AG2R) à 1'18
4)Andrey Amador (Movistar)
5)Mikel Landa (Euskaltel)
6)Fabio Aru (Astana)
7)Carlos Betancur (AG2R) à 2'13
8)Tejay Van Garderen (BMC)
9)Richie Porte (Sky) à 2'27
10)Tanel Kangert (Astana)


Général

1)Domenico Pozzovivo (AG2R)
2)Rafal Majka (Tinkoff) à 31"
3)Fabio Aru (Astana) à 36"
4)Mikel Landa (Euskaltel) à 1'04
5)Leopold Konig (Sky) à 1'16
6)Andrey Amador (Movistar) à 2'11
7)Rigoberto Uran (Etixx) à 2'15
8)Tejay Van Garderen (BMC) à 3'19
9)Andrew Talansky (Cannondale) à 3'30
10)Carlos Betancur (AG2R) à 4'29

Points : Sacha Modolo (Lampre)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Maxime Monfort : Je suis en train de devenir un autre homme, et ça me plait...
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 14 oct. 2015, 21:05

ROMAN KREUZIGER
Tinkoff

81. Roman Kreuziger
82. Ivan Basso
83. Manuele Boaro
84. Maciej Bodnar
85. Matti Breschel
86. Robert Kiserlovski
87. Rafal Majka
88. Michael Morkov
89. Sergio Paulinho


Roman Kreuziger (Tinkoff) pointait à la 11eme place au général, à 4'34 de Domenico Pozzovivo (AG2R) mais les premières étapes de montagne ont montré que son coéquipier Rafal Majka lui était supérieur en montagne. Malgré le long CLM qui se profilait, un changement dans la hiérarchie lui semblait hypothétique. Il avait appris à se mettre au service de plus fort que lui quand la situation l'exigeait, en retour, il avait le droit de jouer sa carte. Seulement, quand ton leader est deuxième au général à 30 secondes du maillot rose, il faut faire des sacrifices. Ivan Basso tout aussi expérimenté qu'il soit n'avait plus ses jambes d'antan, Robert Kiserlovski n'était pas en forme tandis que Sergio Paulinho est un super équipier, mais pas assez robuste pour accompagner les meilleurs en montagne. Ne reste que lui pour épauler son leader. C'est mon rôle, je ne suis pas prétentieux de Konig à négliger son leader.

Tour D'Italie : Étape 9

Image

Mikel Nieve (Euskaltel) est le premier attaquant sur cet étape. Il est pris en chasse par Manuele Quinziato (BMC) et Marek Rutkiewicz (CCC). Dans la première petite descente, chute de Guillaume van Keirsbulck et Michal Golas (Etixx), Davide Appollonio (Androni), Sean De Bie (Lotto), Laurenzo Manzin et Murilo Fischer (FDJ), Daniele Colli et Eduard-Michael Grosu (Nippo), Vicente Reynes (IAM) et Nikolai Mihaylov (CCC).
La course va s'emballer avec une attaque de Joaquim Rodriguez (Katusha) dans la deuxième bosse qui emmènera dans son porte bagage Anthony Roux (FDJ). Même s'il est loin à plus de 10 minutes, les Etixx vont rouler et revenir sur lui dans la descente.
Au pied de la première véritable ascension, Janier Acevedo (Cannondale) attaque. Il reviendra sur le trio de tête et remplacera Marek Rutkiewicz qui se fait distancer. Derrière, Purito retente sa chance. Il va lui aussi revenir et va même contester les points du grimpeur à Acevedo. Deux nouveaux prétendants du grand prix de la montagne se sont déclarés. Dans la descente, grosse chute entrainant Jan Bakelants et Alexis Vuillermoz (AG2R), Esteban Chaves et Adam Blythe (Orica), Taylor Phinney et Silvain Dillier (BMC), Davide Rebellin, Grega Bole et Branislau Samoilau (CCC), Maarten Wynants (LottoNL), Lars Bak (Lotto), Michael Morkov et Sergio Paulinho (Tinkoff), Stef Clement et Jonas Van Genechten (IAM), Zico Waytens (Giant), Jacopo Guarnieri (Katusha), Ramunas Navardauskas (Cannondale), Alexandre Geniez (FDJ), Juan José Lobato (Movistar), Chirs Sutton (Sky), Rafaelo Andiato et Mauro Finetto (Southeast), Oscar Gatto (Androni) et Pablo Urtasun (Euskaltel). Malgré le nombre, aucun abandon à déplorer. Au bas de la descente, regroupement général, mais Purito et Acevedo vont retenter leur chance. Un peu après le début de la seconde ascension, un quatuor Mikel Nieve (Euskaltel), Carlos Betancur (AG2R), Steven Kruijswisk (LottoNL) et Julien Vermote (Etixx) partent en contre. Ce dernier va logiquement rapidement céder. Gros coup de force au sommet des Tinkoff, le peloton se scinde en deux sous l'impulsion de Roman Kreuziger (Tinkoff) ! C'est le moment d'agiter le cocotier.
Les Cannondale de Ryder Hesjedal et Andrew Talansky sont piégés tout comme Maxime Monfort (Lotto Soudal) et Robert Gesink (Lotto Jumbo) alors que le groupe de 25 devant compte des non grimpeurs tels que Sacha Modolo (Lampre) ou Fabio Felline (Trek) ! Devant, regroupement ce qui donne le club des 5 Acevedo, Rodriguez, Nieve, Betancur, Kruijswisk. Tous les Cannondale hormis Talansky se mettent à la planche. Alors que l'écart était redescendu à moins de 30 secondes, Andrew Talansky profite d'une bosse pour accélérer et fait le forcing pour rentrer seul. Erreur fatale, il condamnera non seulement Hesjedal et lui même, après avoir longtemps eu le groupe en point de mire, va perdre du temps petit à petit. Quelle erreur tactique ! S'il s'était contenté de laisser faire ses équipiers qui étaient nombreux, il serait rentré sans avoir produit le moindre effort. Devant Mikel Nieve et Steven Kruijswisk craquent.
Tanel Kangert (Astana) avec Roman Kreuziger vont éliminer définitivement les distancés. Dans une petite bosse, attaque surprise du revenant Damiano Cunego (Nippo) et va revenir sur Acevedo et Rodriguez. Quant à Carlos Betancur, il s'est laissé décrocher pour prêter main forte au leader Domenico Pozzovivo. Le colombien va condamner ses compatriotes Acevedo à l'avant et Rigoberto Uran qui se fera distancer tout comme Steven Kruijswisk et Mikel Nieve !
Au pied de la dernière difficulté recensée, Mikel Landa (Euskaltel) accélère au pied de la dernière bosse. Mathias Frank (IAM), Tejay Van Garderen, Calors Betancur et Leopold Konig (Sky) vont être en difficulté, mais ce dernier parviendra à revenir.
Au moment ou Landa est repris, Aru contre attaque et va partir. Andrey Amador (Movistar) et Domenico Pozzovivo vont revenir dans la descente. Dans la dernière petite bosse, les signes de faiblesse de Konig se confirment et lâche avec Darwin Atapuma (BMC) et Acevedo (Cannondale). On remarquera que ces deux derniers n'ont pas véritablement aidé leur leader. Alors que ca se regroupe devant, Amador accélère à 2 km de l'arrivée. Il va s'imposer.
Talansky Gesink et Uran sont les gros battus du jour en concédant 6 minutes. Ils ont perdu le Giro aujourd'hui.


Étape 9

1)Andrey Amador (Movistar)
2)Diego Ulissi (Lampre)
3)Fabio Aru (Astana)
4)Richie Porte (Sky)
5)Damiano Cunego (Nippo)
6)Roman Kreuziger (Tinkoff)
7)Rafal Majka (Tinkoff)
8)Mikel Landa (Euskaltel)
9)Domenico Pozzovivo (AG2R)
10)Fabio Felline (Trek) à 1'22


Général

1)Domenico Pozzovivo (AG2R)
2)Rafal Majka (Tinkoff) à 31"
3)Fabio Aru (Astana) à 32"
4)Mikel Landa (Euskaltel) à 1'04
5)Andrey Amador (Movistar) à 1'30
6)Leopold Konig (Sky) à 2'07
7)Roman Kreuziger (Tinkoff) à 4'34
8)Tejay Van Garderen (BMC) à 4'34
9)Richie Porte (Sky) à 4'58
10)Diego Ulissi (Lampre) à 5'31

Points : Sacha Modolo (Lampre)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Roman Kreuziger : Du bon travail accompli, et me revoici dans le TOP 10
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 14 oct. 2015, 21:06

Heureusement que j'ai fait un copier coller avant, un peu plus et je perdais tout ce que j'avais rédigé.
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 6 : ARTHUR VICHOT SUPERSTA

Message par Calisto » 15 oct. 2015, 22:41

VICTOR DE LA PARTE
Journée de repos au Giro

Alors que le Giro déchaine les foules en Italie, la vie continue ailleurs, notamment avec le Tour de Castille & Leon. 2 étapes plates et une un peu plus difficile. Euskaltel vient avec 2 sprinters avec Jon Aberasturi et Unai Iparragirre. Pour le général, Pello Bilbao sera leader, supplée par Victor De La Parte. Pour les 4 autres coureurs, Javier Aramendia, Ricardo Garcia, Jon Ander Insausti et Miguel Minguez


Tour De Castille & Leon : Étape 1

Image

Un duo aura mis du temps à se dessiner avec Juan Carlos Riutort (Burgos) et Garikoitz Bravo (Murias), ils seront repris. Rudiger Selig (Katusha) s'impose et devient le premier leader de l'épreuve.


Étape 1

1)Rudiger Selig (Katusha)
2)Boris Vallée (Lotto)
3)Francesco Lasca (Caja Rural)
4)Unai Iparragirre (Euskaltel)
5)Nikolai Trussov (Tinkoff)
6)Jon Aberasturi (Euskaltel)
7)Mitchell Docker (Orica)
8)Matej Mohoric (Cannondale)
9)Marco Frapporti (Androni)
10)Javier Aramendia (Euksaltel) t.m.t.


Général

1)Rudiger Selig (Katusha)
2)Boris Vallée (Lotto) à 4"
3)Francesco Lasca (Caja Rural) à 6"
4)Unai Iparragirre (Euskaltel) à 10"
5)Nikolai Trussov (Tinkoff)
6)Jon Aberasturi (Euskaltel)
7)Mitchell Docker (Orica)
8)Matej Mohoric (Cannondale)
9)Marco Frapporti (Androni)
10)Javier Aramendia (Euksaltel) t.m.t.


Points : Rudiger Selig (Boris Vallée (Lotto))
Montagne : Garikoitz Bravo (Murias)
Jeune : Boris Vallée (Matej Mohoric (Cannondale))


Tour De Castille & Leon : Étape 2

Image

Comme souvent, un groupe d'échappée se dessine avec John Esben (Androni), Marc Soler (Movistar), Ahmed Albalooshi (Sky Dubai), Alberto Bettiol (Cannondale), Alexander Evtushenko (Rusvelo). Tentative vouée à l'échec et victoire du belge Roy Jans (Wanty)


Étape 2

1)Roy Jans (Wanty)
2)Bartlomiej Matysiak (CCC)
3)Nikolai Trussov (Tinkoff)
4)Rudiger Selig (Katusha)
5)Dennis Van Winder (LottoNL)
6)Mitchell Docker (Orica)
7)Unai Iparragirre (Euskaltel)
8)Matej Mohoric (Cannondale)
9)Francesco Lasca (Caja Rural)
10)Jon Aberasturi (Euskaltel) t.m.t.


Général



1)Rudiger Selig (Katusha)
2)Roy Jans (Wanty) m.t.
3)Boris Vallée (Lotto) à 4"
4)Bartlomiej Matysiak (CCC) m.t.
5)Nikolai Trussov (Tinkoff) à 6"
6)Francesco Lasca (Caja Rural) m.t.
7)Unai Iparragirre (Euskaltel) à 10"
8)Mitchell Docker (Orica)
9)Jon Aberasturi (Euskaltel)
10)Matej Mohoric (Cannondale) t.m.t.

Points : Rudiger Selig (Roy Jans (Wanty))
Montagne : Marc Soler (Movistar)
Jeune : Roy Jans (Boris Vallée (Lotto)


Tour De Castille & Leon : Étape 3

Image

La dernière étape et la plus décisive. Cela n'empêche pas Rory Sutherland (Movistar), Josef Cerny (CCC), Marc Goos (LottoNL), Jorge Camilo Castiblanco (Colombia), Marcus Burghardt (BMC), Sergey Firsonov (Rusvelo) et Javier Aramendia (Euskaltel). (Androni) va revenir avec Ahmed Albalooshi (Sky Dubai) et Juan Carlos Riutort (Burgos). Ils seront tous repris avant le final. Dans l'avant derniere petite bosse, attaque de Adam Yates (Orica), Tim Wellens (Lotto) et Javier Moreno (Movistar). Pello Bilbao et Victor De La Parte (Euskaltel) vont revenir. Seulement, Adam Yates est stratosphérique en cette période et va l'emporte. Victor De La Parte (Euskaltel) termine 2eme.


Étape 3

1)Adam Yates (Orica)
2)Victor De La Parte (Euskaltel) à 12"
3)Tim Wellens (Lotto)
4)Javier Moreno (Movistar) à 27"
5)Peter Velits (BMC)
6)Pello Bilbao (Euskaltel)
7)Jesus Herrada (Movistar)
8)Diego Rosa (Astana)
9)Tiago Machado (Katusha)
10)Ivan Santamorita (Orica) t.m.t.


Général

1)Adam Yates (Orica)
2)Victor De La Parte (Euskaltel) à 16"
3)Tim Wellens (Lotto) à 18"
4)Javier Moreno (Movistar) à 22"
5)Roy Jans (Wanty) à 27"
6)Rudiger Selig (Katusha) à m.t.
7)Ivan Santamorita (Orica) à 37"
8)Andriy Grivko (Astana)
9)Pello Bilbao (Euskaltel)
10)Simon Yates (Orica) t.m.t.

Points : Rudiger Selig (Katusha)
Montagne : Sergey Firsonov (Rusvelo)
Jeune : Adam Yates (Tim Wellens (Lotto))
Equipe : Orica

2eme, c'est déjà pas si mal
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 17 oct. 2015, 09:54

RYDER HESJEDAL
Cannondale Garmin

91. Andrew Talansky
92. Janier Acevedo
93. Andre Cardoso
94. Joseph Dobrowski
95. Ryder Hesjedal
96. Moreno Moser
97. Ramunas Navardauskas
98. Dylan Van Baarle
99. Davide Villella


Andrew Talansky (Cannondale) est un imbécile.[/i] Telle fut la réaction de Ryder Hesjedal une fois la ligne d'arrivée franchi lors de l'étape précédente. Son désarroi et ses excuses l'ont tout de même touché ainsi que le reste de l'équipe. Mais qu'est ce qui lui a prit de partir tout seul alors que l'on avait la situation en main ? Si Talansky s'était contenté tout simplement de rester dans les roues lors de la petite bosse quitte à perdre 30 secondes supplémentaires provisoirement, ils auraient pu revenir 10 kms plus loin. Il est encore jeune, la panique s'est emparée de lui et il a perdu toute lucidité


Tour D'Italie : Étape 10

Image

Après un de jour de repos bien mérité, les coureurs reprennent sur une étape plate. Une étape sur laquelle on risque de ne pas peser. Attaque de Anthony Roux (FDJ), Matti Breschel (Tinkoff), Fabio Silvestre (Trek), Roy Curvers (Giant), Alex Dowsett (Movistar), Stefan Schumacher (CCC), Antonio Nibali (Nippo), Alaxander Kolobnev (Katusha), Svein Tuft (Orica), Dylan Van Baarle (Cannondale) et Aleksijs Saramotins (IAM). Ils seront repris. Vicente Reynes (IAM) part à son tour tout seul mais lui non plus ne parviendra pas à faire la différence.
Plus tard, un groupe se forme avec Silvain Dillier (BMC), Mikael Delage (FDJ), Matti Breschel (Tinkoff), Marcel Sieberg (Lotto) et Jaroslaw Marycz (CCC) et parviennent à prendre le large. Dylan Van Baarle (Cannondale) reviendra lui aussi. Dans la petite descente après le GP de la montagne, chute des américains Matthew Busche (Trek) et Peter Stetina (BMC). Si celle si est de moindre importance, une chute aura lieu un kilomètre après avec Tom Van Asbroeck (LottoNL) et Maarten Wynants, Joaquim Rodriguez, Alexander Porser, Jacopop Guarniei et Alexei Tsatevitch (Katusha), Rinaldo Nocentini et Alexis Vuillermoz (AG2R), Wouter Poels (Sky), Matthieu Ladagnous (FDJ), Nicola Marini (Nippo) et Matteo Busato (Southeast) qui abandonne. 3eme abandon pour l'équipe Southeast.
A 10 km de l'arrivée, toujours 1'20 d'avance. Van Baarle tente sa chance mais ses compagnons le neutralise. Delage tente à 5 kms et semble prendre un peu d'avance. Final très rapide dans le peloton ce qui entraine la chute de Johannes Frohlinger et Carter Jones (Giant), Marco Coledan (Trek), Matthew Hayman (Orica) et Serghei Tvetcov (Androni) qui abandonne lui aussi.
Mickael Delage va s'imposer sur le fil. Il signe la plus belle victoire de sa carrière


Étape 10

1)Mickael Delage (FDJ)
2)Marcel Sieberg (Lotto)
3)Matti Breschel (Tinkoff)
4)Elia Viviani (Sky)
5)Manuel Belletti (Southeast)
6)Giacomo Nizzolo (Trek)
7)Oscar Gatto (Androni)
8)Juan José Lobato (Movistar)
9)Alexander Porsev (Katusha)
10)Enrique Sanz (Euskaltel) t.m.t.


Général

1)Domenico Pozzovivo (AG2R)
2)Rafal Majka (Tinkoff) à 31"
3)Fabio Aru (Astana) à 32"
4)Mikel Landa (Euskaltel) à 1'04
5)Andrey Amador (Movistar) à 1'30
6)Leopold Konig (Sky) à 2'07
7)Roman Kreuziger (Tinkoff) à 4'34
8)Tejay Van Garderen (BMC) à 4'34
9)Richie Porte (Sky) à 4'58
10)Diego Ulissi (Lampre) à 5'31

Points : Mark Cavendish (Etixx)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Ryder Hesjedal : Van Baarle (Cannondale) en a trop fait, mais il s'est beaucoup dépensé en ce début de Giro. Il est encore jeune et aura d'autres opportunités de remporter une étape sur un GT
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 18 oct. 2015, 08:49

DIEGO ULISSI
Lampre

100. Diego Ulissi
101. Niccolo Bonifazio
102. Kristijan Durasek
103. Roberto Ferrari
104. Sacha Modolo
105. Nelson Oliveira
106. Ruben Plaza
107. José Serpa
109. Rafael Valls

* Dossard 108 retiré suite au décès de Wouter Weylandt

Diego Ulissi (Lampre) pointait à une encourageante 10eme place tout en ayant son coéquipier Ruben Plaza en embuscade dans le TOP 15. Sacha Modolo (Lampre), pas encore vainqueur malgré sa très bonne forme reste le principal adversaire de Mark Cavendish (Etixx) pour le maillot par points qui lui a cédé la veille. Un bon début de Vuelta pour la Lampre, mais à laquelle il manque juste une victoire d'étape. Et pourquoi pas moi aujourd'hui?


Tour D'Italie : Étape 11

Image

Après 5 kms, Simon Clarke (Orica) lance les hostilités avec Paolo De Negri (Nippo), Roy Curvers (Giant), Jackson Rodriguez (Androni) et Stefan Schumacher (CCC). Les 2 derniers sont repris. Amets Txurruka (Euskaltel) va tenter sa chance à son tour alors que De Negri ne parvient pas à suivre le groupe de tête. Anthony Roux (FDJ) et Ben Hermans (BMC) vont revenir sur Txurruka. Dans le peloton, il y a du dégâts, dont Wouter Poels (Sky) qui traverse un Giro délicat. Il ne parvient même pas à tenir la roue de Francesco Chicchi (Androni) !
Finalement, Curvers va aussi se faire distancer par Clarke tandis que le trio de poursuivants se rapproche. Il sera repris avec De Negri par le peloton. Joaquim Rodriguez (Katusha) lui aussi souffre sur ce Giro et se fait décrocher avant même le sprinter de son équipe Jacopo Guarnieri (Katusha). Roux et Hermansaprès être revenus vont partir à 2. Maxime Monfort(Lotto) va partir en contre et va permettre à Clarke et Txurruka de revenir. Ils vont se refaire distancer à nouveau définitivement. Cela ne changera pas grand chose puisque l'échappée sera reprise à 20 km de l'arrivée.
Mikel Landa (Euskaltel) accélère dans la dernière bosse. Il va prendre rapidement de l'avance. Roman Kreuziger (Tinkoff) part en contre. Malgré les efforts des AG2R avec Jan Bakelants et Rinaldo Nocentini pour ramener le maillot rose de Domenico Pozzovivo. Kreuziger revient sur Landa à 3 km de l'arrivée. Au sprint, le tchèque s'impose. Diego Ulissi (Lampre) règle le groupe maillot rose


Étape 10

1)Roman Kreuziger (Tinkoff)
2)Mikel Landa (Euskaltel)
3)Diego Ulissi (Lampre) à 19"
4)Rinaldo Nocentini (AG2R)
5)Andrey Amador (Movistar)
6)Leopold Konig (Sky)
7)Carlos Betancur (AG2R)
8)Tanel Kangert (Astana)
9)Andrew Talansky (Cannondale)
10)Richie Porte (Sky) t.m.t.


Général


1)Domenico Pozzovivo (AG2R)
2)Rafal Majka (Tinkoff) à 31"
3)Fabio Aru (Astana) à 32"
4)Mikel Landa (Euskaltel) à 39"
5)Andrey Amador (Movistar) à 1'30
6)Leopold Konig (Sky) à 2'07
7)Roman Kreuziger (Tinkoff) à 4'05
8)Tejay Van Garderen (BMC) à 4'34
9)Richie Porte (Sky) à 4'58
10)Diego Ulissi (Lampre) à 5'27

Points : Sacha Modolo (Lampre)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Diego Ulissi : Je ne suis pas passé loin... Dommage ! La bonne nouvelle étant que Sacha Modolo ait repris le maillot du meilleur sprinter.
Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Groupie Coréenne
Messages : 4039
Inscription : 02 juil. 2011, 18:23
Equipe Préférée : Euskaltel - Euskadi
Localisation : Derval (44)

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 54 : DIEGO ULISSI

Message par Pink Panda » 18 oct. 2015, 13:10

Oulaa, je ne passe pas une petite semaine sur le forum et je retrouve Landa avec un succès d'étape et une 4ème place au général ! Mais c'est magnifique tout ça :cool:
Sinon, j'aime beaucoup toutes ces couleurs, je pense que les conseils de Nephilim portent leur fruit, c'est nettement plus agréable à lire d'un coup, même si j'ai encore un peu de mal avec ta récitation au passé ^^ Mais bon ça, c'est personnel :P
Image
♪♫ Pink Panda, Queen & Sone in my free time ♫♪ Kpop and KDrama are my drug ‼ Image Image
♫♪ Do you remember uril bichudeon taeyang
Neolpgo pureun bada machi eojecheoreom
Sigani meomchwobeorin gieok geu soge ♪♫
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 54 : DIEGO ULISSI

Message par Calisto » 18 oct. 2015, 16:08

Pink Panda a écrit :Oulaa, je ne passe pas une petite semaine sur le forum et je retrouve Landa avec un succès d'étape et une 4ème place au général ! Mais c'est magnifique tout ça :cool:
Sinon, j'aime beaucoup toutes ces couleurs, je pense que les conseils de Nephilim portent leur fruit, c'est nettement plus agréable à lire d'un coup, même si j'ai encore un peu de mal avec ta récitation au passé ^^ Mais bon ça, c'est personnel :P
Merci à toi.
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 50 : Maxime Monfort

Message par Calisto » 18 oct. 2015, 16:37

MATHEW HAYMAN
Orica

111. Esteban Chaves
112. Adam Blythe
113. Simon Clarke
114. Mathey Hayman
115. Michael Helpburn
116. Daryl Impey
117. Brett Lancaster
118 Magnus Cort Nielsen
119. Svein Tuft

C'est un Giro sans trop de saveurs du côté de l'équipe australienne. Esteban Chaves était désigné leader de l'équipe pour le classement général afin d'espérer un TOP 10, Simon Clarke afin de remporter le maillot de la montagne et Daryl Impey pour une victoire d'étape. Les deux premiers objectifs sont irréalisables. En revanche, pour cette étape, si la course ne se décante pas trop, Impey peut très bien remporter le sprint en petit comité. Malgré tout, il faut jouer la sécurité et il serait bien avisé de prendre la bonne échappée aujourd'hui.


Tour D'Italie : Étape 12

Image

Encore une attaque de Maxime Monfort (Lotto). Plus tard, Jackson Rodriguez (Androni) et Kenny Elissonde (FDJ) vont revenir. Ensuite Joaquim Rodriguez (Katusha), Roy Curvers (Giant) et Matthew Busche (Trek) vont rejoindre le trio de tête ce qui va donner l'échappée définitive. Il ne se passe absolument rien sur la partie plane. Lors de la première bosse, Purito sera le premier décroché. C'est un Giro galère pour le catalan. Roy Curvers et Jackson Rodriguez vont se faire lâcher eux aussi. Dans le peloton, chute de Jurgen Van Den Broeck (Lotto), ainsi que Mickael Delage (FDJ), Yuri Trofimov (Katusha) et Erik Laton (CCC).
Dans la deuxieme bosse répertorié, Busche lâche à son tour. Duel Monfort-Elissonde. Le belge attaque dans la petite bosse après celle du 3eme caté mais Elissonde revient. Dans le peloton, Diego Ulissi (Lampre) attaque. Rigoberto Uran (Etixx) et Carlos Betancur reviennent sur l'italien. Betancur sera un peu court tandis que Uran et Ulissi continue leur effort et reprennent le duo franco belge. Fabio Felline (Trek) part à son tour, mais trop tard. Uran est le plus fort, il lâche tout le monde et vient s'imposer et le remettre dans des bon rails.


Étape 12

1)Rigoberto Uran (Etixx)
2)Diego Ulissi (Lampre) à 59"
3)Maxime Monfort (Lotto)
4)Kenny Elissonde (FDJ)
5)Carlos Betancur (AG2R) à 1'35
6)Fabio Felline (Trek) à 1'44
7)Rafal Majka (Tinkoff) à 2'11
8)Roman Kreuziger (Tinkoff)
9)Fabio Aru (Astana)
10)Domenico Pozzovivo (Astana) à 2'21
11)Mikel Landa (Euskaltel) m.t.


Général

1)Domenico Pozzovivo (AG2R)
2)Rafal Majka (Tinkoff) à 21"
3)Fabio Aru (Astana) à 22"
4)Mikel Landa (Euskaltel) à 39"
5)Andrey Amador (Movistar) à 1'30
6)Leopold Konig (Sky) à 2'07
7)Roman Kreuziger (Tinkoff) à 3'55
8)Diego Ulissi (Lampre) à 3'59
9)Tejay Van Garderen (BMC) à 4'34
10)Rigoberto Uran (Etixx) à 4'49

Points : Sacha Modolo (Lampre)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Mathew Hayman : On est complètement hors du coup. Je n'ai jamais aimé les grands tours.
Répondre

Revenir à « Récits / Stories »