[PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 66 : GORKA IZAGIRRE

Modérateur : Animateurs Récits

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Groupie Coréenne
Messages : 4039
Inscription : 02 juil. 2011, 18:23
Equipe Préférée : Euskaltel - Euskadi
Localisation : Derval (44)

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 46 : Joaquim Rodriguez

Message par Pink Panda » 10 oct. 2015, 19:59

Donc Plaza il est parti sans Ulissi et fini avec 31" d'avance sur son leader ?! :shock:
Un peu brouillon la récitation, je suis un peu perdu sur qui fini où :?
Image
♪♫ Pink Panda, Queen & Sone in my free time ♫♪ Kpop and KDrama are my drug ‼ Image Image
♫♪ Do you remember uril bichudeon taeyang
Neolpgo pureun bada machi eojecheoreom
Sigani meomchwobeorin gieok geu soge ♪♫
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 46 : Joaquim Rodriguez

Message par Calisto » 10 oct. 2015, 21:53

Pink Panda a écrit :Donc Plaza il est parti sans Ulissi et fini avec 31" d'avance sur son leader ?! :shock:
Un peu brouillon la récitation, je suis un peu perdu sur qui fini où :?
Pas tout à fait. Konig et Uran ont terminé avec Pozzovivo qui était revenu dans la descente. Derrière, il y avait un groupe de 12 coureurs, mais lors du sprint, il y a eu une cassure entre Plaza et Landa, et comme les coureurs arrivait un par un mais espacé de 6 ou 7 secondes, Landa en a perdu peut etre une de plus, mais 8 secondes suffisent pour considérer cette écart comme une cassure. Dans mon récit, je n'y avais pas forcément fait gaffe.
Pour info, le groupe contenait dans l'ordre Andrey Amador, Andrew Talansky, Rafal Majka, Ruben Plaza, Mikel Landa, Roman Kreuziger, Carlos Betancur, Fabio Aru, Tejay Van Garderen, Maxime Monfort, Diego Ulissi et Damiano Caruso. De mémoire, il me semble que Mikel Nieve y était aussi mais avait été décroché dans la descente.
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 6 : ARTHUR VICHOT SUPERSTA

Message par Calisto » 11 oct. 2015, 13:10

LEOPOLD KONIG
41. Richie Porte
42. Bernhard Eisel
43. Peter Kennaugh
44. Vasil Kiryienka
45. Leopold Konig
46. Wouter Poels
47. Kanstantsin Siutsou
48. Chris Sutton
49. Elia Viviani

Leopold Konig était fier de ce qu'il avait réalisé hier. Une victoire d'étape et la prise du maillot rose. Dommage qu'il n'y avait pas grand monde avec qui partager sa joie. Si ses amis biélorusse ou Wouter Poels semblaient sincèrement heureux pour lui, Elia Viviani avait l'air de s'en foutre royalement ,quant aux autres, c'est limite s'ils me reprochaient d'avoir joué ma carte personnelle. Même Bernhard Eisel qui a toujours été bienveillant envers lui, s'était montré distant. Quant à Richie Porte, son attitude était évocatrice : Il n'aurait pas paru plus haineux si je lui annonçais que je venais de baiser sa sœur.Pour qui se prend il ? Son seul TOP 10 sur un GT a été obtenu grâce à une échappée fleuve alors que tous ceux que j'ai disputé se sont conclus avec un TOP 10 Sans remettre le statut de leader de Porte en cause (il a montré par le passé qu'il peut tout à fait réaliser une grosse performance) il est naturel que Konig dispose d'une certaine liberté.
Y a bien cet hypocrite de Roman Kreuziger qui l'avait félicité, mais Konig ne supportait pas son attitude de grand frère alors qu'ils avaient seulement un an d'écart. Ses taquineries sur sa tunique rose l'avait plus agacé qu'amusé. Il rigolera moins lorsque je le décrocherai tout à l'heure


Tour D'Italie : Étape 5

Image

L'étape commença avec une attaque de Brett Lancaster (Orica), Kenny Elissonde (FDJ), Johannes Frohlinfer (Giant), Maxime Monfort (Lotto) et Maarten Wynants (LottoNL). Cette tentative sera avortée. Plusieurs attaques vont avoir lieu mais qui seront toute anhilé par les BMC et Katusha. Tous ces mouvements créeront des tensions qui vont aboutir par une chute de Ramunas Navardauskas (Cannondale) avec Giacomo Nizzolo et Matthew Busche (Trek), Damiano Cunego (Nippo), José Joaquin Rojas (Movistar), Jarlinson Pantano (IAM) et Elia Favilli (Southeast). La bonne échappée sera composée de Manuele Quinziato (BMC), Anthony Roux (FDJ) et un Maxime Monfort déchainé. Il aura fallu attendre presque le pied de l'ascension ! Pour qu'elle se dessine. Manuele Quinziato (BMC) craque à mi pente. Tous les efforts de la BMC pour ça... Changement de physionomie, les Astana vont prendre le contrôle de la poursuite. Dans la descente du col, Damiano Cunego, décidément maudit cette étape rechute avec Yuri Trofimov (Katusha), Simon Geschke (Giant) et Francisco Ventoso (Movistar).
Le duo de tête sera repris à 25 kms de l'arrivée, lors des faux plats précédant l'ascension finale. Au pied de l'ascension, Fabio Aru (Astana) attaque. Domenico Pozzovivo (AG2R) et Leopold Konig (Sky) suivent. Derrière, Haimar Zubeldia (Euskaltel) emmène ses leaders Mikel Nieve et Mikel Landa. Le trio Rigoberto Uran (Etixx), Andrew Talansky (Cannondale) Rafal Majka (Tinkoff) un peu plus loin. Il n'y a pas de forts pourcentages...
Derrière, grosse faillite des FDJ, Geniez, Jeannesson et Elissonde sont très loin tout comme Joaquim Rodriguez (Katusha). Devant, Fabio Aru est le plus fort. Il distance Konig, puis ensuite Pozzovivo. Konig ne s'est pas fait exploser, il reviendra et déposera Pozzovivo. Derrière, Landa est le plus fort des 3 Euskaltel. Nieve et Zubeldia ont disparu et le jeune basque a été repris par Rigoberto Uran. Fabio Aru (Astana) remporte la victoire, mais Leopold Konig a très bien maitrisé, ne concédant que 14 secondes sur le jeune italien, mais reprenant du temps sur tous les autres favoris. Il va falloir compter sur lui pour la lutte pour la victoire finale. Pozzovivo a marqué le pas et aura même du mal à suivre leduo Landa - Uran. Ça reste une bonne opération pour lui.


Étape 5

1)Fabio Aru (Astana)
2)Leopold Konig (Sky) à 14"
3)Mikel Landa (Euskaltel) à 37"
4)Rigoberto Uran (Etixx)
5)Domenico Pozzovivo (AG2R)
6)Rafal Majka (Tinkoff) à 1'10
7)Richie Porte (Sky) m.t.
8)Andrew Talansky (Cannondale) à 1'23
9)Andrey Amador (Movistar)
10)Tejay Van Garderen (BMC) à 1'39


Général

1)Leopold Konig (Sky)
2)Domenico Pozzovivo (AG2R) à 48"
3)Rigoberto Uran (Etixx) à 59"
4)Fabio Aru (Astana) à 1'20
5)Andrew Talansky (Cannondale) à 2'14
6)Rafal Majka (Tinkoff) à 2'20
7)Mikel Landa (Euskaltel) à 2'49
8)Andrey Amador (Movistar) à 2'55
9)Tejay Van Garderen (BMC) à 3'08
10)Roman Kreuziger (Tinkoff) à 3'18

Points : Sacha Modolo (Lampre)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Bonne journée pour moi, si je ne perd pas trop de temps avant le chrono, ça va sentir bon
Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Groupie Coréenne
Messages : 4039
Inscription : 02 juil. 2011, 18:23
Equipe Préférée : Euskaltel - Euskadi
Localisation : Derval (44)

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 47 : Leopold Konig

Message par Pink Panda » 11 oct. 2015, 19:08

Landa s'en sort bien pour l'instant :)
Image
♪♫ Pink Panda, Queen & Sone in my free time ♫♪ Kpop and KDrama are my drug ‼ Image Image
♫♪ Do you remember uril bichudeon taeyang
Neolpgo pureun bada machi eojecheoreom
Sigani meomchwobeorin gieok geu soge ♪♫
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 47 : Leopold Konig

Message par Calisto » 11 oct. 2015, 20:44

Pink Panda a écrit :Landa s'en sort bien pour l'instant :)
Oui, sans coup d'éclat pour l'instant, mais il progresse petit à petit
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 6 : ARTHUR VICHOT SUPERSTA

Message par Calisto » 11 oct. 2015, 21:18

CHENG JI
51. Simon Geschke
52. Nikias Arndt
53. Carter Jones
54. Roy Curvers
55. Johannes Frohlinger
56. Thierry Hupond
57. Cheng Ji
58. George Preidler
59. Zico Waeytens

Cheng Ji avait acquis une certaine notoriété lors du Tour de France l'année passée. Honteux dans un premier temps d'avoir terminé lanterne rouge avec plus d'une heure de retard sur l'avant dernier, il avait reçu beaucoup de lettres d'encouragements dont une de la secrétaire du vice-premier ministre du sport le félicitant de son sens du devoir, dévouement et de sacrifice en adéquation des valeurs de la république populaire de Chine qui ont contribué aux succès de son équipe. Il lui arrivait de relire encore cette lettre presque un an après.
Sur ce Tour d'Italie, en l'absence de Marcel Kittel et John Degenkolb, les coureurs jouissait d'une certaine liberté même si Simon Geschke et Nikias Arndt devait bénéficier d'une certaine protection. Je tenterai ma chance aujourd'hui.


Tour D'Italie : Étape 6

Image


Des le début, un groupe part avec Jos Van Emden (LottoNL), Cheng Ji (Giant), Svein Tuft (Orica), Murilo Fischer (FDJ), Maciej Bodnar (Tinkoff), Alexander Kolobnev (Katusha) et Silvain Dillier (BMC). En espérant que ce soit la bonne. Malheureusement pour Ji, cette offensive sera reprise. Énormément de tentatives, mais seul Marco Haller (Katusha) parvient à garder une certaine avance sur le peloton. Fabio Silvestre (Trek) part seul et va revenir sur lui après une vingtaine de kilomètres. Dylan Van Baarle (Cannondale) et Erik Laton (CCC) vont aussi revenir. Haller aura fait trop d'effort et craquera tandis que Murilo Fischer s'échappe et revient sur le trio de tête.
Une chute aura lieu avec Jos Van Emden (LottoNL), Alex Dowsett (Movistar), Jesse Sergent (Trek), Stefan Schumacher (CCC) et encore le pauvre Kenny Elissonde (FDJ). A l'issue de l'étape un montage photoshop montrera Elissonde avec la capuche de Kenny de South Park avec l'inscription "Oh mon Dieu ! Ils ont fait tomber Kenny !" Une nouvelle chute surviendra à 34 kms de l'arrivée avec David Lopez et Romain Sicard (Euskaltel), Jackson Rodriguez (Androni), Mickael Chérel (AG2R), Valério Agnoli (Astana) et Robert Wagner (LottoNL). Ce dernier ne se relèvera pas.
Les Etixx et Lampre mènent la chasse à fond ! On assiste à une belle lutte entre le peloton et les échappées. Dylan Van Baarle, le dernier résistant sera repris à 4 kms de l'arrivée. Après un fabuleux travail de Matteo Trentin, Mark Cavendish (Etixx) s'impose facilement.


Étape 6

1)Mark Cavendish (Etixx)
2)Juan José Lobato (Movistar)
3)Oscar Gatto (Androni)
4)Andrea Guardini (Astana)
5)Alexander Porsev (Katusha)
6)Sacha Modolo (Lampre)
7)Roberto Ferrari (Lampre)
8)Daryl Impey (Orica)
9)Nikias Arndt (Giant)
10)Daniele Colli (Nippo)

14)Enrique Sanz (Euskaltel) t.m.t.


Général

1)Leopold Konig (Sky)
2)Domenico Pozzovivo (AG2R) à 48"
3)Rigoberto Uran (Etixx) à 59"
4)Fabio Aru (Astana) à 1'20
5)Andrew Talansky (Cannondale) à 2'14
6)Rafal Majka (Tinkoff) à 2'20
7)Mikel Landa (Euskaltel) à 2'49
8)Andrey Amador (Movistar) à 2'55
9)Tejay Van Garderen (BMC) à 3'08
10)Roman Kreuziger (Tinkoff) à 3'18

Points : Sacha Modolo (Lampre)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Au moins, j'aurai essayé
Avatar de l’utilisateur
Nephilim66
Messages : 378
Inscription : 19 août 2014, 10:09
Equipe Préférée :

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 48 : Cheng Ji

Message par Nephilim66 » 12 oct. 2015, 15:13

Je pense qu'il faudrait soigner un poil plus ta présentation.
Par exemple, trouver une couleur ou un style de présentation (un encadré ?) différente pour l'encart du coureur du jour, remettre le nom de l'équipe présentée avec le coureur du jour .
Puis quand tu re-cites Cheng Ji en bas, peut-être remettre son nom en bas également car sinon ça fait un peu phrase qui tombe comme un cheveu sur la soupe.
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 48 : Cheng Ji

Message par Calisto » 12 oct. 2015, 18:50

Nephilim66 a écrit :Je pense qu'il faudrait soigner un poil plus ta présentation.
Par exemple, trouver une couleur ou un style de présentation (un encadré ?) différente pour l'encart du coureur du jour, remettre le nom de l'équipe présentée avec le coureur du jour .
Puis quand tu re-cites Cheng Ji en bas, peut-être remettre son nom en bas également car sinon ça fait un peu phrase qui tombe comme un cheveu sur la soupe.
Suggestions reçues. Je vais essayer de faire mieux pour la prochaine étape
Merci
Calisto
Messages : 470
Inscription : 29 mai 2014, 22:09

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 6 : ARTHUR VICHOT SUPERSTA

Message par Calisto » 12 oct. 2015, 19:29

MIKEL LANDA
Euskaltel

61. Haimar Zubeldia
62. Mikel Landa
63. David Lopez
64. Mikel Nieve
65. Ruben Perez
66. Enrique Sanz
67. Romain Sicard
68. Amets Txurruka
69. Pablo Urtasun


Mikel Landa était satisfait du cours des choses jusqu'à la. Il regrettait toutefois que Haimar Zubeldia soit si loin au général et que Mikel Nieve ne soit pas mieux classé pour représenter un véritable danger. Son Tour de Romandie était prometteur et dire qu'il ne s'attendait pas figurer dans le TOP 10 aussi rapidement aurait été un mensonge. En revanche, il avait imaginé ne pas rester la seule carte de son équipe au général. David Lopez semblait en bonne forme, Amets Txurruka un peu moins, quant à Romain Sicard, il était vraiment mal en point suite à sa chute. Tout le contraire de Pablo Urtasun, sur un nuage actuellement suite à sa victoire. L'étape d'aujourd'hui n'était pas celle qui correspondait le plus à ses qualités, horriblement longue tout d'abord, presque 260 kms et pas assez sélective. Cette étape aurait été parfait pour un des frères Izagirre ou pour Samuel Sanchez...



Tour D'Italie : Étape 7

Image

Le départ de l'étape fut très prudent, il aura fallu plus d'une dizaine de kms pour voir la première attaque, elle fut l'œuvre de Kenny Elissonde (FDJ). C'est une bonne nouvelle pour l'homme le plus malchanceux de ce Giro. Il est accompagné par Manuele Quinziato (BMC) dans un premier temps. Ensuite Maxime Monfort (Lotto) au taquet depuis le début de ce Giro, ramènera avec lui Alessandro Bisolti (Nippo) et Maartin Tjallingi (LottoNL). S'en suit une course très monotone durant laquelle les Tinkoff vont timidement assurer la poursuite avec les Etixx. Curieusement, ce seront les IAM qui vont véritablement rouler sur les échappées. Mathias Frank se sentirait-il particulièrement costaud aujourd'hui ? En tout cas, leur action condamnera les échappées qui seront repris tôt. Aucune véritable escarmouche aura lieu et il faudra attendre les 10 derniers kms pour voir une offensive sérieuse signé Mikel Landa. J'ai de bonnes jambes aujourd'hui, et qui ne tente rien n'a rien.
Mikel s'était attendu à du renfort, mais aucun coureur n'a tenté de prendre sa roue. Les kilomètres défilèrent et il commençait à y croire. Il lui faudra attendre les 250 derniers mètres pour savoir que c'était gagné. Derrière on notera la belle 4eme de Joaquim Rodriguez qui semble reprendre des couleurs.


Étape 7

1)Mikel Landa (Euskaltel)
2)Rafal Majka (Tinkoff) à 51"
3)Dario Cataldo (Astana)
4)Joaquim Rodriguez (Katusha)
5)Andrew Talansky (Cannondale)
6)Richie Porte (Sky)
7)Jan Bakelants (Ag2R)
8)Rigoberto Uran (Etixx)
9)Robert Gesink (LottoNL)
10)Fabio Felline (Trek) t.m.t


Général

1)Leopold Konig (Sky)
2)Domenico Pozzovivo (AG2R) à 48"
3)Rigoberto Uran (Etixx) à 59"
4)Fabio Aru (Astana) à 1'20
5)Mikel Landa (Euskaltel) à 1'48
6)Andrew Talansky (Cannondale) à 2'14
7)Rafal Majka (Tinkoff) à 2'14
8)Andrey Amador (Movistar) à 2'55
9)Tejay Van Garderen (BMC) à 3'08
10)Roman Kreuziger (Tinkoff) à 3'18

Points : Sacha Modolo (Lampre)
Montagne : Maxome Monfort (Lotto)
Jeune : Fabio Aru (Astana)

Ma plus belle victoire d'étape de ma carrière et la deuxième de l'équipe sur ce Giro ! Champagne ! Mais avec modération...
ABZH35
Messages : 118
Inscription : 19 nov. 2014, 18:42

Re: [PCM 2015 Euskaltel] Chapitre 49 : Mikel Landa

Message par ABZH35 » 13 oct. 2015, 12:02

bien joué pour cette seconde victoire
Répondre

Revenir à « Récits / Stories »