Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Modérateur : Animateurs Récits

Avatar de l’utilisateur
Kenan
Messages : 2574
Inscription : 21 sept. 2011, 13:59
Equipe Préférée : Astana Pro Team
Localisation : Albi Ulbi et Olbi
Contact :

Re: Champions du Monde : Une épopée: Favoris 2021 p. 20

Message par Kenan » 08 mai 2015, 15:12

Image
Temps idéal à Pérouse au départ de ce Mondial, fin septembre : 29 degrés, grand soleil et des arbres-spaghetti pour ombrager la route. Les attaques sont donc logiquement nombreuses, et un groupe de six n'a aucun mal à se détacher au bout de moins de cinq kilomètres. Parmi eux, Hugo Houle, Pieter Serry ou encore le Luxembourgeois Victor Nigra sont des outsiders sérieux, et le scénario de l'année passée peut leur permettre d'y croire. A 200 kilomètres de l'arrivée, ils ont déjà 6 minutes d'avance. Une avance qui ne cesse d'augmenter : 8 minutes à 180 kilomètres et 9, écart maximal, à 160 kilomètres. A partir de là, le peloton se met en marche, et la lutte est vraiment lancée entre six valeureux coureurs qui sont partis dès le départ et une meute de près de 140 hommes affamés.
Ce sont les Français, autour de Tony Gallopin et Nacer Bouhanni, et les Australiens, pour Michael Matthews, qui roulent principalement. Les sprinteurs semblent découvrir des côtes plus simples que ce qui était attendu et espèrent visiblement tenir jusqu'au bout pour peut-être s'imposer. Les échappés ne font vite plus le poids face aux équipes des puncheurs et des sprinteurs, et l'écart redescend sous les 5 minutes à 85 kilomètres de l'arrivée. A ce moment-là, ça sent mauvais. Hugo Houle tire déjà la langue dans l'échappée, alors qu'il était jusque-là celui qui se donnait le plus. Dès lors, le rythme baisse à l'avant, et le peloton lève également le pied, pour ne pas revenir trop tôt. Une tactique risquée, 2020 semble ne plus être dans toutes les mémoires.
On s'en rend compte à 45 kilomètres de l'arrivée. Enfin, on s'en rend compte...la France, seulement. Cinq coureurs tricolores s'installent en tête du peloton : Alexis Vuillermoz, Frédéric Capron, Tony Gallopin, Julien Bérard et Romain Bardet. Le train est lancé, les wagons s'enclenchent parfaitement, et très vite l'échappée a perdu une minute. Ils n'ont plus que 120 secondes de marge quand, à 25 kilomètres de la ligne, Stijn Helleputte attaque. Alors que trois hommes sautent sur Gérard Holtz pour l'empêcher de faire un mauvais jeu de mots, le Belge reprend une minute aux échappés en à peine trois kilomètres et, alors qu'il ne reste que deux ascensions, semble capable de créer la surprise.
Dans l'échappée, on commence alors à se dire qu'il faut réagir. C'est ce que fait Hugo Houle, qui, après s'être longtemps reposé, se sent à nouveau les jambes pour briller. A 20 kilomètres de la ligne exactement, il se dresse sur ses pédales et y va ! Helleputte est encore à 30 secondes, et Pieter Serry, qui aurait pu, on l'imagine, attendre son compatriote et le faire remonter, attaque à son tour en tête. La course se décante plus que jamais à l'avant, mais le peloton reste calme, intangible, attendant visiblement la dernière difficulté. Helleputte ne reprend plus de temps sur l'échappée, du moins sur Serry, Nigra et Andre Steensen, le Danois. Serry ralentit subitement le rythme et ne relance que quand Helleputte et les autres échappés sont rentrés. Mais le peloton n'est pas loin, à 40 secondes, alors que se profile la dernière montée du jour.
On s'attend là à une série d'attaques, la course ayant été trop calme jusque-là. Mais il n'en est rien...aucun favori ne se lève de sa selle pour tenter de porter une estocade, aucun favori ne semble croire en ses chances de se détacher. Même les plus lents au sprint ne veulent pas attaquer, comme résignés à se battre pour une anonyme place d'honneur. Au sommet, le peloton emmené par l'Espagne et la France n'a plus que 20 secondes de retard et est sur le point de faire la jonction. Hugo Houle, encore lui, ne l'entend pas de cette oreille et attaque à nouveau. Quand il relâche son effort, il a 15 secondes d'avance et il reste 6 000 mètres à parcourir. C'est malheureusement trop peu. Il est repris très vite, alors que les attaques fusent enfin. Lars Boom lance la première tentative, suivi peu après par Tim Declercq. Le peloton réagit avec un temps de retard. Jay McCarthy donne tout, Michael Matthews dans sa roue. Sous la flamme rouge, ce dernier passe pour la première fois en tête, devant un Lars Boom à bout de forces. C'était donc un Mondial pour sprinteurs, mais pas un Mondial pour Matthews. Dans le dernier virage, Nacer Bouhanni le dépasse. Il reste 300 mètres, on pense que le Français peut triompher, mais il est doublé de justesse par John Degenkolb et Peter Sagan, lesquels vont lutter pour al victoire. A ce jeu, c'est le déjà champion du Monde Degenkolb qui s'offre un deuxième titre en trois ans. Peter Sagan et Michael Matthews se consolent avec l'argent et le bronze, leur première médaille mondiale.
Image Image
Image Image
Image
Classement
1 John DEGENKOLB | Allemagne | En 5h45'13''
2 Peter SAGAN | Slovaquie | t.m.t.
3 Michael MATTHEWS | Australie
4 Nacer BOUHANNI | France
5 Michiel DIDDEREN | Pays-Bas
6 Tom-Jelte SLAGTER | Pays-Bas
7 Justino GUILERA | Espagne
8 Jonas AHLSTRAND | Suède
9 Carlos BETANCUR | Colombie
10 Heinz MARGREITER | Autriche
Awards 2013 du bagarreur et du fan de sport
Awards 2012 du fan de sport

Inside Sky, récit de légende: Récit du mois de mars 2013

Vainqueur du concours graphétapes récits avec la team Portougal (Leon40 et Neomechich)

La Grange aux V8 sur Instagram
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Animateur Pronos
Messages : 2000
Inscription : 19 janv. 2013, 15:03
Equipe Préférée : Lotto - Soudal

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Message par Nico32 » 08 mai 2015, 15:17

Comment un tel profil peut aboutir à un sprint ? :shock:
Venez découvrir mon récit ! La Rabobank vous y attend.
viewtopic.php?f=61&t=2275
Avatar de l’utilisateur
Schleckpower
Messages : 5508
Inscription : 10 déc. 2011, 11:28
Equipe Préférée : Trek Factory Racing
Localisation : Marseille

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Message par Schleckpower » 08 mai 2015, 15:18

Nico32 a écrit :Comment un tel profil peut aboutir à un sprint ? :shock:
Je me suis dit exactement la même chose :o :shock:
Par contre je trouve tes screens un peu sombres :?
PCM France déménage, rendez-vous sur le Gruppetto http://legruppetto.com/forum/viewforum.php?f=67
Avatar de l’utilisateur
Kenan
Messages : 2574
Inscription : 21 sept. 2011, 13:59
Equipe Préférée : Astana Pro Team
Localisation : Albi Ulbi et Olbi
Contact :

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Message par Kenan » 08 mai 2015, 15:30

J'ai changé le parcours puisque celui de Pérouse ne marchait pas, malheureusement. J'ai mis quelque chose de similaire, mais visiblement pas suffisamment pour offrir une course de mouvement.
@Schleckpower : Je sais, ça m'arrive souvent sur PCM, c'est assez chiant :?
Awards 2013 du bagarreur et du fan de sport
Awards 2012 du fan de sport

Inside Sky, récit de légende: Récit du mois de mars 2013

Vainqueur du concours graphétapes récits avec la team Portougal (Leon40 et Neomechich)

La Grange aux V8 sur Instagram
Avatar de l’utilisateur
Schleckpower
Messages : 5508
Inscription : 10 déc. 2011, 11:28
Equipe Préférée : Trek Factory Racing
Localisation : Marseille

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Message par Schleckpower » 08 mai 2015, 15:50

Kenan a écrit :J'ai changé le parcours puisque celui de Pérouse ne marchait pas, malheureusement. J'ai mis quelque chose de similaire, mais visiblement pas suffisamment pour offrir une course de mouvement.
@Schleckpower : Je sais, ça m'arrive souvent sur PCM, c'est assez chiant :?
Normalement dans les options tu dois pouvoir changer la luminosité des screens :)
PCM France déménage, rendez-vous sur le Gruppetto http://legruppetto.com/forum/viewforum.php?f=67
Avatar de l’utilisateur
ursul
Représente le Québec
Messages : 2550
Inscription : 14 août 2011, 18:44
Localisation : Montréal, Québec

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Message par ursul » 08 mai 2015, 17:35

Tu devrais mettre une pseudo-explication dans ton récit alors, genre il y a eu un changement de parcours de dernière minute parce que XYZ.

Houle 8-)
Sacré machine le gars.
"Si un homme averti en vaut deux, alors un homme à demi averti en vaut un, donc un homme à demi averti en vaut un pas averti du tout"
-Le Chat, Phillipe Geluk
Tout les dopés sont égaux, mais certains plus que d'autres.

When Nothing goes rigth, go left...

Image
Avatar de l’utilisateur
Natalister
Messages : 1903
Inscription : 15 déc. 2013, 18:16
Equipe Préférée : Etixx - Quick Step

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Message par Natalister » 09 mai 2015, 00:24

Sagan ça veut pas :mrgreen:
Il a quel age dans le récit?
Image
#TeamChocolatine #TeamSudOuest
Kwiatkowski29
Messages : 2849
Inscription : 10 avr. 2014, 18:28
Equipe Préférée :

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Message par Kwiatkowski29 » 16 mai 2015, 12:30

Natalister a écrit :Sagan ça veut pas :mrgreen:
Il a quel age dans le récit?
32 ans vu qu'on est en 2021. et qu'il est née en 1990
Avatar de l’utilisateur
Schleckpower
Messages : 5508
Inscription : 10 déc. 2011, 11:28
Equipe Préférée : Trek Factory Racing
Localisation : Marseille

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Message par Schleckpower » 16 mai 2015, 12:54

Kwiatkowski29 a écrit :
Natalister a écrit :Sagan ça veut pas :mrgreen:
Il a quel age dans le récit?
32 ans vu qu'on est en 2021. et qu'il est née en 1990
31 ans alors, non ? :mrgreen:
PCM France déménage, rendez-vous sur le Gruppetto http://legruppetto.com/forum/viewforum.php?f=67
Kwiatkowski29
Messages : 2849
Inscription : 10 avr. 2014, 18:28
Equipe Préférée :

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Message par Kwiatkowski29 » 16 mai 2015, 13:56

Exact :oops: :mrgreen: . bon les math c'est pas pour moi. :D
Répondre

Revenir à « Récits / Stories »