Champions du Monde : Une épopée: Course 2021 p. 21

Modérateur : Animateurs Récits

Avatar de l’utilisateur
ursul
Représente le Québec
Messages : 2550
Inscription : 14 août 2011, 18:44
Localisation : Montréal, Québec

Re: Champions du Monde : Une épopée: Favoris 2020 p. 17

Message par ursul » 09 avr. 2015, 15:12

Schleckpower a écrit :
ursul a écrit :Ciolek, chez Louis-Garneau, en world-tour :shock: :mdr:

J'avais pas remarqué ça :shock: :shock: Et en plus "une des meilleures équipes du monde" :o :o :o :o :o :o
Papy Garneau court toujours ? (il doit être cryogénisé là)
À ma connaissance il ne court plus depuis plusieurs années.
En tout cas la dernière fois que je l'ai vu à une course il était là en spectateur.

Czeslaw Lukaszewicz court encore un peu chez les maitres.
"Si un homme averti en vaut deux, alors un homme à demi averti en vaut un, donc un homme à demi averti en vaut un pas averti du tout"
-Le Chat, Phillipe Geluk
Tout les dopés sont égaux, mais certains plus que d'autres.

When Nothing goes rigth, go left...

Image
Avatar de l’utilisateur
Schleckpower
Messages : 5508
Inscription : 10 déc. 2011, 11:28
Equipe Préférée : Trek Factory Racing
Localisation : Marseille

Re: Champions du Monde : Une épopée: Favoris 2020 p. 17

Message par Schleckpower » 09 avr. 2015, 15:24

ursul a écrit :
Schleckpower a écrit :
ursul a écrit :Ciolek, chez Louis-Garneau, en world-tour :shock: :mdr:

J'avais pas remarqué ça :shock: :shock: Et en plus "une des meilleures équipes du monde" :o :o :o :o :o :o
Papy Garneau court toujours ? (il doit être cryogénisé là)
À ma connaissance il ne court plus depuis plusieurs années.
En tout cas la dernière fois que je l'ai vu à une course il était là en spectateur.

Czeslaw Lukaszewicz court encore un peu chez les maitres.
Ah bon ? Je croyais qu'il faisait quelques courses de temps en temps... En tout cas, il est désigné comme actif sur CQ-Ranking (même si il n'a pas de résultats :lol: ) : peut-être est-il encore membre de l'équipe mais sans courir ?
PCM France déménage, rendez-vous sur le Gruppetto http://legruppetto.com/forum/viewforum.php?f=67
Avatar de l’utilisateur
ursul
Représente le Québec
Messages : 2550
Inscription : 14 août 2011, 18:44
Localisation : Montréal, Québec

Re: Champions du Monde : Une épopée: Favoris 2020 p. 17

Message par ursul » 09 avr. 2015, 16:07

Schleckpower a écrit :
ursul a écrit :
Schleckpower a écrit :
ursul a écrit :Ciolek, chez Louis-Garneau, en world-tour :shock: :mdr:

J'avais pas remarqué ça :shock: :shock: Et en plus "une des meilleures équipes du monde" :o :o :o :o :o :o
Papy Garneau court toujours ? (il doit être cryogénisé là)
À ma connaissance il ne court plus depuis plusieurs années.
En tout cas la dernière fois que je l'ai vu à une course il était là en spectateur.

Czeslaw Lukaszewicz court encore un peu chez les maitres.
Ah bon ? Je croyais qu'il faisait quelques courses de temps en temps... En tout cas, il est désigné comme actif sur CQ-Ranking (même si il n'a pas de résultats :lol: ) : peut-être est-il encore membre de l'équipe mais sans courir ?
J'ai quand même pris al peine de vérifier, il n'est pas sur l'effectif sur leur sute web
"Si un homme averti en vaut deux, alors un homme à demi averti en vaut un, donc un homme à demi averti en vaut un pas averti du tout"
-Le Chat, Phillipe Geluk
Tout les dopés sont égaux, mais certains plus que d'autres.

When Nothing goes rigth, go left...

Image
Avatar de l’utilisateur
f2ff
Sérieusemennt calé
Messages : 573
Inscription : 05 mars 2011, 21:06
Equipe Préférée : Mapei

Re: Champions du Monde : Une épopée: Favoris 2020 p. 17

Message par f2ff » 09 avr. 2015, 19:32

Allez Quironi, tu as une occasion en or :)
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Tipitch59
Messages : 3302
Inscription : 28 févr. 2013, 23:17
Equipe Préférée : FDJ
Localisation : Bailleul - 59/Nord

Re: Champions du Monde : Une épopée: Favoris 2020 p. 17

Message par Tipitch59 » 09 avr. 2015, 23:23

Victoire de Jonathan Bridge.
Tennis Simulation (ZL) : P. Hazard et P. Fache
Ligue : FDJ.fr

Image
Avatar de l’utilisateur
ursul
Représente le Québec
Messages : 2550
Inscription : 14 août 2011, 18:44
Localisation : Montréal, Québec

Re: Champions du Monde : Une épopée: Favoris 2020 p. 17

Message par ursul » 09 avr. 2015, 23:44

Encore faudrait-il qu'il soit encore actif dans ce récit :mdr:
"Si un homme averti en vaut deux, alors un homme à demi averti en vaut un, donc un homme à demi averti en vaut un pas averti du tout"
-Le Chat, Phillipe Geluk
Tout les dopés sont égaux, mais certains plus que d'autres.

When Nothing goes rigth, go left...

Image
Avatar de l’utilisateur
Tipitch59
Messages : 3302
Inscription : 28 févr. 2013, 23:17
Equipe Préférée : FDJ
Localisation : Bailleul - 59/Nord

Re: Champions du Monde : Une épopée: Favoris 2020 p. 17

Message par Tipitch59 » 10 avr. 2015, 19:47

ursul a écrit :Encore faudrait-il qu'il soit encore actif dans ce récit :mdr:
M'en fout de ça, c'est un détail :mrgreen:
Tennis Simulation (ZL) : P. Hazard et P. Fache
Ligue : FDJ.fr

Image
Avatar de l’utilisateur
Kenan
Messages : 2574
Inscription : 21 sept. 2011, 13:59
Equipe Préférée : Astana Pro Team
Localisation : Albi Ulbi et Olbi
Contact :

Re: Champions du Monde : Une épopée: Favoris 2020 p. 17

Message par Kenan » 12 avr. 2015, 19:35

Image
La vague de pluie qui touche la France a atteint le Luxembourg quelques heures avant le début de l'épreuve. C'est donc un temps humide et morne qui attend les coureurs, lesquels sont 146 au départ de la course. Mais personne n'a envie de s'infliger la responsabilité du tempo en début de course, ce qui permet à deux coureurs que l'on n'attendait pas de sortir du peloton : Sergio Henao et le kazakh Igor Talipov. Aucun des deux ne représentant un réel danger pour les favoris, le peloton laisse aisément partir. Très vite, quatre minutes séparent le duo de tête du reste des coureurs, et on sait à ce moment-là pertinemment qu'ils ne seront que deux à faire la journée en tête. L'écart atteindra 9 minutes 30 à 150 kilomètres de l'arrivée, le maximum de la journée. Bien trop peu pour deux coureurs face à près de 150.
Surtout, trois équipes forment la chasse : Allemagne, Pays-Bas et France. Ces derniers ont placé Tony Gallopin et Bryan Coquard en tête, alors que ceux-ci auraient pu avoir un rôle dans le final. A l'entrée dans les 100 derniers kilomètres, il y a seulement 5 minutes d'écart, les hommes qui font le rythme du peloton ayant roulé très fort dans les différentes difficultés du parcours. Mais ils ralentissent ensuite et, avec 3 minutes à 50 kilomètres, c'est finalement encore possible pour Henao et Talipov. Dans le peloton, qui se réduit au fil des montées, on a de plus en plus de mal à revenir. Dans les vingt kilomètres qui suivent, le duo de tête ne perd qu'une minute, et aborder les deux derniers tours avec une marge qui pourrait les mener à un exploit de taille.
La tactique des principaux pays a changé, on envoie maintenant en tête ses principaux sprinteurs. Ainsi, même Nacer Bouhanni est obligé de rouler en tête du peloton, et semble être aujourd'hui équipier d'Adrien Petit et Arnaud Démare. Le rythme est incroyablement rapide à l'entrée dans le dernier tour, les coureurs de tête emmenant le peloton à une vitesse de plus de 60 km/h. Il reste alors 15 kilomètres et l'écart redescend pour la première fois sous la minute. Ca sent le roussi pour les coureurs de tête, et c'est le moment choisi par Sergio Henao pour attaquer. Très vite, le Colombien fait le trou sur Talipov, alors qu'arrivent derrière les premières attaques de favoris : Anton Vorobiev surprend son monde sur le replat, et obtient 30 secondes d'avance à 10 kilomètres de l'arrivée.
Au pied de la dernière ascension du Bürgerkreuz, le Russe revient sur Tolipov, à l'arrêt. La situation est la suivante : 8 kilomètres à parcourir, 40 secondes entre Henao et Vorobiev et 50 de plus sur le peloton. Le Colombien et le Russe, sauf miraculeux retour du peloton, sont partis pour se jouer la gagne.
Et, à ce jeu-là, Vorobiev ne peut gagner. Son retard est grand et il est moins bon puncheur. Dans l'ascension du Bürgerkreuz, il perd 10 secondes et tous ses rêves de victoire. Henao, échappé impérial, se dirige tout droit vers un titre inattendu, le premier de l'Histoire pour un Colombien. A 32 ans, c'est un jour de gloire pour celui dont la carrière n'aura pas répondu aux espérances et aux exigences. La première place semble acquise, la deuxième aussi puisque Vorobiev a repoussé tout le monde à plus de 45 secondes. Le bronze est encore à jouer et c'est Bob Jungels qui lance une attaque pour s'en emparer, à 5 kilomètres de la ligne. Il reprend vite Tolipov, passant donc troisième, et continue son effort pour créer un écart définitif sur le peloton. Une réussite. Le peloton se bat alors pour une cinquième place qui en tente tout de même plus d'un, et c'est Degenkolb qui doit regretter de ne pas avoir senti le bon coup : Il remporte ce sprint, devant Adrien Petit, lequel aurait signé, en cas de sprint massif, un troisième podium mondial.
Mais la star du jour, ce n'est ni Degenkolb, ni Henao. Troisième devant son public, Bob Jungels réalise là l'un des plus beaux coups du sport luxembourgeois, et signe enfin un podium mondial. Sa sixième place en 2016 restait son dernier top 10 sur la course arc-en-ciel. Ce 29 septembre 2020, il ne l'oubliera pas de sitôt.
Image Image
Image Image
Image
Classement
1 Sergio HENAO | Colombie | En 6h39'16''
2 Eveniy VOROBJEV | Russie | A 43''
3 Bob JUNGELS | Luxembourg | A 1'01''
4 Igov TALIPOV | Kazakhstan | A 1'43''
5 John DEGENKOLB | Allemagne | A 2'02''
6 Adrien PETIT | France | m.t.
7 Giacomo NIZZOLO | Italie | m.t.
8 Tarsicio MUGIKA | Espagne | m.t.
9 Edvald BOASSON HAGEN | Norvège | m.t.
10 Jonas AHLSTRAND | Suède | m.t.
Awards 2013 du bagarreur et du fan de sport
Awards 2012 du fan de sport

Inside Sky, récit de légende: Récit du mois de mars 2013

Vainqueur du concours graphétapes récits avec la team Portougal (Leon40 et Neomechich)

La Grange aux V8 sur Instagram
Avatar de l’utilisateur
Kenan
Messages : 2574
Inscription : 21 sept. 2011, 13:59
Equipe Préférée : Astana Pro Team
Localisation : Albi Ulbi et Olbi
Contact :

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2020 p. 18

Message par Kenan » 12 avr. 2015, 19:42

ursul a écrit :Ciolek, chez Louis-Garneau, en world-tour :shock: :mdr:

Gallopin est peut-être un peu trop frais.
Dekenglob devant Matthews et Slagther.
Hagen et Sagan pas loins.

Sauf si il y a échappée. Ce qui n'est pas impossible.
Louis Garneau a signé dans une autre équipe, je ne sais plus laquelle, mais ce n'est pas la vraie ;)
Schleckpower a écrit :
Bien vu pour l'échappée !
ursul a écrit :Ciolek, chez Louis-Garneau, en world-tour :shock: :mdr:

J'avais pas remarqué ça :shock: :shock: Et en plus "une des meilleures équipes du monde" :o :o :o :o :o :o
Papy Garneau court toujours ? (il doit être cryogénisé là)
f2ff a écrit :Allez Quironi, tu as une occasion en or :)
Raté :mrgreen:
Tipitch59 a écrit :Victoire de Jonathan Bridge.
Je le retire des classements à chaque fois, il en est à 6 titres mondiaux ;)
Awards 2013 du bagarreur et du fan de sport
Awards 2012 du fan de sport

Inside Sky, récit de légende: Récit du mois de mars 2013

Vainqueur du concours graphétapes récits avec la team Portougal (Leon40 et Neomechich)

La Grange aux V8 sur Instagram
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Animateur Pronos
Messages : 2000
Inscription : 19 janv. 2013, 15:03
Equipe Préférée : Lotto - Soudal

Re: Champions du Monde : Une épopée: Course 2020 p. 18

Message par Nico32 » 12 avr. 2015, 20:47

Les favoris :lol:
Venez découvrir mon récit ! La Rabobank vous y attend.
viewtopic.php?f=61&t=2275
Répondre

Revenir à « Récits / Stories »