[PCM 11] Thüringen Energie Team -> Deutsche Bank -> FIN

Modérateur : Animateurs Récits

Avatar de l’utilisateur
Gaz
Messages : 3887
Inscription : 23 déc. 2011, 12:48
Equipe Préférée : Androni Giocattoli

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team, retour vers le passé

Message par Gaz » 28 nov. 2015, 11:54

On va finir notre flashback Giro avec le tour allemand de la saison:
BAYERN RUNDFARTH

Leader: Gerdemann(84)
Sprinteur: Degenkolb(70)
Electron: Kahra(90), Sütterlin(68)
Equipier: Emmerich(83), Simmel(82), Nuber(69)
Course importante pour Deutsch Bank, car seul tour allemand du calendrier. On vient avec Degenkolb et Gerdemann, tenant du titre, pour gagner des étapes et faire plaisir aux fans. Emmerich jouera le rôle de poisson pilote et va apprendre auprès du champion d'Allemagne. Kahra vise la victoire sur le contre la montre et sera chargé de mettre notre sprinteur sur orbite tout comme Sütterlin. Enfin Simmel et Nuber feront le travail pour revenir sur les échappées.

Etape 1: Pfankirchen – Freystadt(PLA)
Première étape sur un circuit qui compte une petite bosse avec un passage à 7% tout de même. Normalement, pas assez longue pour une attaque de puncheur. Mais elle pourrait faire mal à certains sprinteurs dans le final, à surveiller. En attendant, six courageux prennent les devant dans une échappée qui se forme tardivement, à 120km de la ligne seulement. Et à 100, ils ont 3'20. Nuber et Simmel leur accorderont cinq minutes avant de revenir et les garder à deux-trois minutes. Et à 50km, les six ont 1'35 d'avance sur House(SBF), sortis quelques instants plus tôt d'un peloton qui pointe à 1'30 de l'américain. Un peloton toujours emmené par nos coureurs, jusqu'à 30km de la ligne ou l'on voit les maillot HTC et Liquigas nous remplacer, pour préparer le terrain à Poljanec et Impey. L'échappée résiste et se fera reprendre à sept kilomètres. Place au fou du sprint ou les Liquigas font un gros boulot. Pareil pour Kahra et Sütterlin qui permettent à Degenkolb de prendre la roue de Impey. Mais dans le sprint, quand Poljanec se décale pour tenter de déborder le coureur de la Liquigas, il enferme Degenkolb contre les balustrades qui ne pourra jamais faire son effort, et doit se contenter de la seconde place. A noté la belle cinquième place de Emmerich:
Image
1°) Impey(LIQ)
2°) Degenkolb(DBK) m.t
3°) Poljanec(HTC) m.t
4°) Delage(TCF) m.t
5°) Emmerich(DBK) m.t
6°) Nielsen(ISS) m.t
7°) Taaramae(LEO) m.t
8°) Kvist(GLU) m.t
9°) Skujins(TEM) m.t
10°) Guarnieri(LIQ) m.t

Etape 2: Freystadt – Bad Gogging(VAL)
Gerdemann(85), Degenkolb(73), Kahra(91), Sütterlin(70), Emmerich(84), Simmel(84), Nuber(72)
Étape assez compliquée ou des écarts pourraient déjà se faire. Mais il faudra s'employer car ils sont nombreux à sortir du peloton mais sans Deutsch Bank, Sütterlin n'ayant pas réussit à intégrer l'échappée. On retrouve devant un premier groupe avec Barth(APP), Sarmiento Tunarrosa(HTC), Schaar(LKT), Buth(NSP), Batek(BGZ), Dinesen(ISS) et Schmid(RGW). En chasse patate, un trio avec Kurbjuweit(DFD), Cheung(LAM) et Madsen(NSP) qui pointe à 5'01 de la tête à 100km. Le peloton est à 3'41 d'eux, sans Simmel, Delage(4) ou Pelucchi(13) déjà lâchés. Le trio sera revu à 70km par le peloton qui perd Sütterlin et où les Lro Radgivning et Leopard ont pris les choses en main, sans être très efficace. Et malgré le renfort de Nuber et Kahra, l'écart ne chute pas et est de 4'56 à 15km:
Image
Le peloton est donc foutu pour la victoire d'étape, voir pour le général. Mais on va quand même poursuivre notre effort pour limiter l'avance pris par le nouveau leader du général, qui devrait être le vainqueur du jour. Notre travail permettra à Taaramae de plier le groupe favori à 3'41 de Barth. Notre ancien coureur s'adjuge l'étape et prend le maillot jaune à Impey:

1°) Barth(APP)
2°) Dinesen(ISS) m.t
3°) Buth(NSP) m.t
4°) Batek(BGZ) m.t
5°) Schmid(RGW) +0'13
6°) Sarmiento Tunarrosa(HTC) +0'32
7°) Schaar(LKT) m.t
8°) Taaramae(LEO) +3'41
9°) Kvist(GLU) m.t
10°) Vorganov(LEO) m.t

11°) Degenkolb(DBK) m.t

Etape 3: Bad Gogging – Aichach(VAL)
Gerdemann(88), Degenkolb(78), Kahra(92), Sütterlin(76), Emmerich(84), Simmel(88), Nuber(77)
Un col en milieu d'étape puis c'est tout, la gagne est même envisageable pour Degenkolb. Avant, il faudra reprendre l'échappée. Mais on ne travaillera pas, car Nuber la compose avec Puccio(LAM). Le duo comptera 5'42 d'avance à 100km avant que les Saxo Bank – FedEx et les Leopard ne viennent se placer en tête de peloton, il reste alors 80km à parcourir. Et malgré toute la volonté du duo de tête, l'écart chute, 4'10 à 50km et ils seront repris à 24km du but, dans l'une des bosses du parcours. Dans celle-ci, on voit Simmel, Emmerich et Sütterlin lâcher prises. Des lâchés, il y en aura quelques autres à 13km sur une attaque de Kvist, suivit par Gerdemann. Degenkolb saute du groupe favori mais se fera ramener par Kahra tandis que Juul Jensen tente à son tour sa chance. Il fait le trou, trente secondes à trois kilomètre et tiendra. Degenkolb lui se fait enfermé et ne trouvera jamais l'ouverture et devra se contenter de la huitième place, sans réellement faire de sprint:
Image
1°) Juul Jensen(SBF)
2°) Barth(APP) m.t
3°) Lander(SBF) m.t
4°) Taaramae(LEO) m.t
5°) Pachon(NSP) m.t
6°) Bissinger(DFD) m.t
7°) Takacs(APP) m.t
8°) Degenkolb(DBK) m.t
9°) Belka(NSP) m.t
10°) Reiter(VBG) m.t

Etape 4 : Einzelzeitfahren – Friedberg(CLM)
Gerdemann(87), Degenkolb(78), Kahra(91), Sütterlin(76), Emmerich(83), Simmel(88), Nuber(77)
Jour de chrono pour l'équipe. Car pendant qu'Ulissi et Uran s'expliquaient sur le Giro, d'autres coureurs disputaient un contre la montre, avec beaucoup moins d'enjeux pour notre équipe, si ce n'est Kahra qui vise la victoire. Avant, les autrichiens se montrent avec Konrad(TYR) et Steidl(TYR) qui signent les premières références, avant d'être délogés par le local Kurbjuweit(DFD). Le temps de l'allemand semble être une bonne référence quand on voit Gretsch(TNS) échoué à six secondes. Mais pourtant, il sera largement battu avec, dans un premier temps, Popkov(GLU) qui se place en tête. Mais l'ukrainien ne pourra rien faire face aux tchèques Okrouhlicky(PSK) puis Barta(PSK) qui met quinze secondes à son compatriote. Il tiendra peu car un ultime coureur fait mieux, Kahra. Notre rouleur prend la tête de 0'18 et ne la lâchera plus malgré Taaramae, Gerdemann et Degenkolb, tout deux dans les dix:

1°) Kahra(DBK)
2°) Taaramae(LEO) +0'08
3°) Barta(PSK) +0'19
4°) Rasmussen(SBF) +0'30
5°) Gerdemann(DBK) +0'32
6°) Montaguti(LAM) +0'33
7°) Kvist(GLU) m.t
8°) Okrouhlicky(PSK) +0'35
9°) Brandle(RGW) +0'36
10°) Degenkolb(DBK) +0'40

Etape 5: Friedberg – Moosburg(PLA)
Gerdemann(88), Degenkolb(81), Kahra(92), Sütterlin(79), Emmerich(83), Simmel(90), Nuber(79)
Dernière étape de ce tour allemand qui devrait sourire à un sprinteur, et pourquoi pas à Degenkolb, lui qui ne s'est pas encore imposé. Une dernière étape ou nombreux sont les coureurs à vouloir aller devant. Un premier groupe de quinze est repris avant de voir un duo formé l'échappée du jour. Ce duo comprend l'ancien champion d'Allemagne Wegmann(DFD) et l'autrichien Konrad(TYR), partis à 115km de l'arrivée. Quinze kilomètres plus loin, ils ont 3'10 d'avance pour une avance maximale de cinq minutes. Ensuite, c'est Nuber et Simmel qui font yoyoter cet écart entre trois et cinq minutes; 3'15 à 50km. Cela inspire Arndt(LKT), qui rejoint l'échappée à 25km de la ligne. L'écart est de 1'25 et les HTC et Liquigas sont venus se mettre en tête de peloton, tandis que le train de Degenkolb s'installe. Un train qui reprend l'échappée à 6,5km de la ligne:
Image
Nuber et Simmel ont fini leur travail et c'est Emmerich et Gerdemann qui sont en action. Le second train qui a réussi a s'organiser est pour Impey, emmené par Guarnieri, Maggiore et Lang. Les autres sprinteurs ont choisi d'ailleurs la roue du sud africain, qui devra faire l'effort derrière Degenkolb. Bien emmené par Kahra puis Sütterlin, Degenkolb est en position idéal. Quand le sprinteur de la Liquigas revient au niveau du coureur de la Deutsch Bank, celui-ci n'a plus qu'à faire son effort. Le pour encore un moi champion d'Allemagne s'impose donc assez largement, et retrouve le chemin de la victoire. A noté la belle troisième place de notre ancien coureur Dworrak:
Image
1°) Degenkolb(DBK)
2°) Lodewyck(HTC) m.t
3°) Dworrak(APP) m.t
4°) Impey(LIQ) m.t
5°) Skujins(TEM) m.t
6°) Pachon(NSP) m.t
7°) Pelucchi(LAM) m.t
8°) Delage(TCF) m.t
9°) Kvist(GLU) m.t
10°) Nielsen(ISS) m.t

Au général, c'est un allemand qui s'impose, mais pas coureur de la Deutsche Bank, couleur qu'il portait il y a quelques années. En effet, victoire au général de Barth, tandis que Kahra profite de sa victoire sur le chrono pour rentré dans les dix, comme Degenkolb suite à sa victoire du jour:
Image
AUCUNE requète par mp. Utilisez mon showroom, les sujets d'équipe ou la partie maillot fantaisiste.
Pour les questions, merci de jeter un coup d'oeil à la FAQou au tutoriel avant de me les poser par message privé.
Superbes couleurs acidulés genre bonbon déjà sucé. Sérieusement, j'adore !
Tout les tricoteurs ont leur style. Le tient Gaz, c'est de pas en avoir
en parlant du jaune:
En tout cas bravo Gaz, même avec une couleur aussi moche t'arrives à faire un bon maillot.

oui oui mesdames et messieurs Gaz nous a fait un champion de Taiwan ^^
sazee a écrit :GAZ tes maillots sont bien mais je les trouve horribles
Joli maillot, j'aime beaucoup les épaules ! Moins le short par contre.
Avatar de l’utilisateur
Gaz
Messages : 3887
Inscription : 23 déc. 2011, 12:48
Equipe Préférée : Androni Giocattoli

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team, retour vers le passé

Message par Gaz » 29 nov. 2015, 10:45

Avant de voir la suite de la préparation de Gerdemann en vu du Tour, cap sur les Etats-Unis où avait lieu les championnats nationaux. Sur le contre la montre, van Garderen(LEO) profite de l'absence de Phinney, aligné sur le Giro pour prendre le titre. Par contre il le perd sur la course en ligne, battu par Kuphaldt(RSH), nouveau champion des Etats-Unis.
Sur le Tour du Luxembourg, on notera également la victoire de Hertlein sur la deuxième étape qui lui a permis de prendre le maillot jaune de leader, qu'il gardera jusqu'au bout.

CRITERIUM DU DAUPHINEE

Leader: Gerdemann(87)
Sprinter: Degenkolb(82)
Electron: Fothen(80), Nerz(72)
Equipier: Vink(67), Sütterlin(80), Preidler(80), Ries(81)
Etape 1: Evian-les-Bains(PRO)
Image
Le Tour se rapproche et ce critérium sert un peu d'apéritif. Un apéritif qui commence par un prologue de 6km en montée dans les rues d'Evian. Et rapidement, Simon(LCL) se place comme un prétendant à la victoire. En signant le meilleur temps provisoire, il voit tout le monde échouer derrière lui, à l'image de Preidler qui lui concède quelques dixièmes seulement. Mais le français ne portera pas le maillot jaune pour autant. En effet, il faut attendre les dix derniers coureurs pour voir une nouvelle référence, Keldermann(BML). Grand favori du jour, il s'inclinera pourtant lui aussi face à la surprise Busche(GRM), premier leader du général pour une seconde. Gerdemann concède déjà seize secondes:

1°) Busche(GRM)
2°) Keldermann(BML) +0'01
3°) Levarlet(FDJ) +0'05
4°) Simon(LCL) +0'06
5°) Preidler(DBK) +0'07
6°) Thomson(VCD) m.t
7°) Gruzdev(AST) +0'08
8°) Fuchs(BML) m.t
9°) Westra(BML) +0'09
10°) D.Martin(AST) m.t


Général:
1°) Busche(GRM)
2°) Keldermenn(BML) +0'01
3°) Levarlet(FDJ) +0'05
5°) Preidler(DBK) +0'07
point: Busche(GRM)
montagne:
jeune: Keldermann(BML)


Etape 2: Evian-les-Bains – St-Laurent-du-Pont(PLA)
Gerdemann(90),Degenkolb(85),Fothen(83),Nerz(74),Vink(71),Sütterlin(83),Preidler(82),Ries(84)
Image
Objectif Degenkolb aujourd'hui, qui verra l'équipe autour de lui. A commencé par Fothen, Nerz et Vink qui ont à leur charge la chasse de Santambrogio(LAM), Chainel(ALM), Kruopis(SKY), Crespo(FAV), Arguelyes Rodriges(KAT), Merlier(OLO), Cloarec(COF), Van Hecke(IPS), Salazar Castaneda(GRM), Gressnich et Drucker(LEO). Avance maximale, un peu plus de six minutes, un peu avant les cent dernier kilomètres. Car à cet instant, l'écart est de 5'48. 2'38 à 50km, on a laissé les Liquigas du duo Impey-Guardini finir le travail avec les Garmin qui défendent le maillot de Busche. Sans surprise, l'échappée sera reprise dans les dix derniers kilomètres, sur le train Deutsche Bank qui emmène Degenkolb vers la victoire. Mais Ries coince dans ce sprint en côte, laissant revenir Impey avec Guardini dans sa roue, que Degenkolb ne parviendra pas à passer, finissant à un petit boyau:
Image
1°) Guarnieri(LIQ)
2°) Degenkolb(DBK) m.t
3°) Impey(LIQ) m.t
4°) Poulhies(LCL) m.t
5°) Bouhanni(COF) m.t
6°) Dupont(OLO) m.t
7°) Poljanec(HTC) m.t
8°) Ravard(FDJ) m.t
9°) Arashiro(GRM) m.t
10°) Belletti(GRM) m.t

Général:
1°) Busche(GRM)
2°) Keldermenn(BML) +0'01
3°) Levarlet(FDJ) +0'05
5°) Preidler(DBK) +0'07
point: Busche(GRM)
montagne:
1°) Guarnieri(LIQ) 5points
2°) Degenkolb(DBK) 3points
jeune: Keldermann(BML)


Etape 3: Annonay - Bourg-Saint-Andeol(VAL)
Gerdemann(91),Degenkolb(88),Fothen(85),Nerz(75),Vink(73),Sütterlin(83),Preidler(83),Ries(86)
Image
Le Dauphiné prend un peu de hauteur aujourd'hui, juste un peu. Et un sprint n'est pas inimaginable car le sommet du col du Benas, dernière difficulté du jour, est à 51km de la ligne. Les baroudeurs ont aussi leurs chances et Kruopis retente sa chance comme hier, accompagné de Preidler. Le cinquième du général se rapprochera via les sprints intermédiaires ou il passe second, mais prendra le maillot de meilleur grimpeur en passant en tête de la côte de Saint-Jeure-d'Ay, du col des Nonières puis du col du Moulin a Vent, col dans lequel Breuil(SAU) et van Snick(IPS) sortent du peloton. Ils reviendront sur la tête après le passage du col du Benas, que Preidler passe également en tête. Pour les dégâts, il faut regarder dans le peloton car à 40km de la ligne, le quatuor a 2'01 d'avance sur Niero(FAV), 0'41 devant un peloton de 29 avec Degenkolb, Gerdemann, Fothen et Nerz, mais sans Valls(RSH), Agnoli(LIQ) et Busche, le leader du général. Le peloton sera accéléré par Nerz et Fothen d'ailleurs pour Degenkolb, mais un peu tard, l'échappée se joue la gagne. Fatigué par leur journée devant, Kruopis et Preidler doivent s'incliner face à van Snick. Mais le podium de l'autrichien lui permettra de s'élancer en dernier demain pour le contre la montre:
Image
1°) van Snick(IPS)
2°) Kruopis(SKY) m.t
3°) Preidler(DBK) m.t
4°) Breuil(SAU) m.t
5°) Degenkolb(DBK) m.t
6°) Poulhies(LCL) m.t
7°) Gerdemann(DBK) m.t
8°) Hivert(FDJ) m.t
9°) Stevenson(RSH) m.t
10°) Lander(SBF) m.t

Général:
1°) Preidler(DBK)
2°) Levarlet(FDJ) +0'10
3°) Kruopis(SKY) +0'10
point:
1°) Preidler(DBK) 34points
2°) Kruopis(SKY) 29points
montagne:
1°) Preidler(DBK) 52points
2°) Kruopis(SKY) 38points
jeune: van Snick(IPS)


Etape 4: Monteux – Sorgues(CLM VAL)
Gerdemann(91),Degenkolb(91),Fothen(88),Nerz(77),Vink(75),Sütterlin(89),Preidler(84),Ries(88)
Image
Les coureurs feront face à la montre aujourd'hui dans un exercice individuel qui empruntera des pentes positives dans la première partie avant de redescendre puis du plat jusqu'à la ligne. Un parcours ou les purs rouleurs semblent à leur aise, à l'image de Le Bon(ALM) qui se place comme la première référence du jour. Mais la première est rarement la dernière, il est battu par Gruzdev(AST) pour 0'52. Insuffisant, car un coureur va se rappeler à nos bons souvenir, Fuchs(BML) qui prend place en tête pour 0'25. Mais pas le temps de savourer, en se retournant pour regarder son temps, il voit Thomson(VCD) qui arrive. Le sud-africain signe le meilleur temps avec 1'11 d'avance sur son dauphin allemand. Et le sud-africain ne sera jamais inquiété, Keldermann(BML) finit à 0'31, Busche(GRM) à 0'48, Gerdemann à plus d'une minute:

1°) Thomson(VCD)
2°) Keldermann(BML) +0'31
3°) Busche(GRM) +0'48
4°) Gerdemann(DBK) +1'10
5°) Fuchs(BML) +1'12
6°) Simon(LCL) +1'18
7°) Preidler(DBK) +1'19
8°) Fothen(DBK) +1'31

9°) Gruzdev(AST) +1'38
10°) Chérel(ALM) +1'44

Septième, Preidler reste en jaune mais ne compte plus que dix secondes sur son dauphin Gerdemann, également dans notre équipe tout comme le troisième du général comme le montre les classements à la mi course:
Image
AUCUNE requète par mp. Utilisez mon showroom, les sujets d'équipe ou la partie maillot fantaisiste.
Pour les questions, merci de jeter un coup d'oeil à la FAQou au tutoriel avant de me les poser par message privé.
Superbes couleurs acidulés genre bonbon déjà sucé. Sérieusement, j'adore !
Tout les tricoteurs ont leur style. Le tient Gaz, c'est de pas en avoir
en parlant du jaune:
En tout cas bravo Gaz, même avec une couleur aussi moche t'arrives à faire un bon maillot.

oui oui mesdames et messieurs Gaz nous a fait un champion de Taiwan ^^
sazee a écrit :GAZ tes maillots sont bien mais je les trouve horribles
Joli maillot, j'aime beaucoup les épaules ! Moins le short par contre.
Avatar de l’utilisateur
Gaz
Messages : 3887
Inscription : 23 déc. 2011, 12:48
Equipe Préférée : Androni Giocattoli

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team, retour vers le passé

Message par Gaz » 29 nov. 2015, 20:32

CRITERIUM DU DAUPHINEE
Etape 5: Saint-Paul-Trois-Châteaux - Risoul(MON)
Gerdemann(90),Degenkolb(91),Fothen(90),Nerz(79),Vink(77),Sütterlin(89),Preidler(83),Ries(88)
Image
On risque d'assister à une course de côte dans la montée finale vers Risoul, seule difficulté sur le parcours. Donc si le peloton temporise jusque là, l'échappée a toutes chances pour se disputer la victoire. C'est pourquoi elle est prisée et elle se formera après un peu moins de soixante kilomètres de course, avec Aru(FAV), Van Hecke(IPS), Santambrogio(LAM) et A.Efimkin(LEO). 9'07 à 100km, ils peuvent espérer malgré Degenkolb, Sütterlin et Ries qui font le tempo pour les garder à ce temps, mais aussi contrôler Shröder(29) et Butler(30) qui sortent à 65km de la ligne et qui, quinze kilomètres plus loin ont trois minutes d'avance sur un peloton qui pointe à 9'03 de la tête. Une accélération avant d'attaquer Risoul, puis c'est Nerz qui prend le tempo en main:
Image
Il reste douze kilomètres alors mais l'effet est immédiat, le peloton sème des éléments un peu partout. Ries et Sütterlin font partis des premiers lâchés au même titre que Preidler qui va laisser son maillot jaune, et Degenkolb. Vink est aussi lâché, sans avoir put travailler, tout comme Poulhies(22), seul absent dans les trente du général si l'on excepte nos coureurs. Simon(12) et Selander(9) devraient bientôt lâcher de ce peloton de 48 éléments seulement. Devant, Aru et Efimkin vont s'expliquer à deux sur les sept kilomètres de monté restant, Santambrogio venant d'être lâché. A 1'38, on trouver Schröder et Butler qui s'accroche, 0'30 devant Van Hecke qui possède 2'43 d'avance sur le peloton. Un peloton qui s'accélère sous l'impulsion de Kiserlovski(16), Juul Jansen(24) et Valls(RSH):
Image
Aucune inquiétude, Fothen va ramener tout le monde. Mais sur l'attaque de D.Martin(14) sous la banderole des cinq kilomètres, il ne peux pas y aller et c'est Gerdemann qui fait l'effort avec Levarlet(13) pour revenir formant un groupe favori de neuf coureurs: Gerdemann, Levarlet, D.Martin, Kiserlovksi, Stevenson(27), Juul Jansen, Delarozière(4), Amador(20), Armee(19) et Aru et Schöder qui viennent d'être repris. Mais sur l'attaque du français de la FDJ et du croate d'Astana, Gerdemann ne peux rien faire et se contente de limiter la casse, concédant une trentaine de seconde au duo qui finissent à moins d'une minute d'Efimkin, vainqueur du jour:
Image
1°) Efimkin(LEO)
2°) Levarlet(FDJ) +0'53
3°) Kiserlovski(AST) m.t
4°) D.Martin(AST) +1'21
5°) Gerdemann(DBK) m.t
6°) Stevenson(RSH) m.t
7°) Juul Jensen(SBF) +1'37
8°) Amador(SAU) m.t
9°) Delarozière(COF) m.t
10°) Schröder(LAM) m.t

Au général, Preidler dégringole et cède son maillot jaune à son dauphin au début de l'étape, toujours un Deutsche Bank – KTM: Gerdemann.

Général:
1°) Gerdemann(DBK)

2°) Delarozière(COF) +0'48
3°) Levarlet(FDJ) +0'54
point:
1°) Preidler(DBK) 43points
2°) Levarlet(FDJ) 37points
montagne:
1°) Preidler(DBK) 52points
2°) Kruopis(SKY) 38points
jeune: Lander(SBF)


Etape 6: Serres-Chevalier – Grenoble(MON)
Gerdemann(90),Degenkolb(90),Fothen(90),Nerz(82),Vink(80),Sütterlin(89),Preidler(83),Ries(89)
Image
C'est un peu plus accidenté aujourd'hui avec plusieurs cols qui se succèdent pour une seconde arrivée au sommet. Pas de quoi décourager Westra(BML), Delfosse(OLO), Canuti(FAV), Martynenko(IPS), Ligthart(RAB), Cheung(LAM), Gruzdev(AST) et Shmalko(KAT) qui vont former l'échappée du jour. Une échappée qui prend le large, 6'15 à 100km de la ligne puis 4'42 à 60km de la ligne, moment choisit par Monge(COF) pou
AUCUNE requète par mp. Utilisez mon showroom, les sujets d'équipe ou la partie maillot fantaisiste.
Pour les questions, merci de jeter un coup d'oeil à la FAQou au tutoriel avant de me les poser par message privé.
Superbes couleurs acidulés genre bonbon déjà sucé. Sérieusement, j'adore !
Tout les tricoteurs ont leur style. Le tient Gaz, c'est de pas en avoir
en parlant du jaune:
En tout cas bravo Gaz, même avec une couleur aussi moche t'arrives à faire un bon maillot.

oui oui mesdames et messieurs Gaz nous a fait un champion de Taiwan ^^
sazee a écrit :GAZ tes maillots sont bien mais je les trouve horribles
Joli maillot, j'aime beaucoup les épaules ! Moins le short par contre.
Avatar de l’utilisateur
grebiere
Animateur Etapes
Messages : 3846
Inscription : 26 août 2012, 10:26
Equipe Préférée : Astana Pro Team

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team, retour vers le passé

Message par grebiere » 29 nov. 2015, 22:32

Ah ces profils de PCM11 :)

Tu fais tes variantes toi même du coup ? Parce que en trouver maintenant :confused:
Avatar de l’utilisateur
ursul
Représente le Québec
Messages : 2550
Inscription : 14 août 2011, 18:44
Localisation : Montréal, Québec

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team, retour vers le passé

Message par ursul » 30 nov. 2015, 00:19

Il doit rester quelques liens sur daily, pcm focus avait aussi une bone base de fichier pour les vieux jeux
"Si un homme averti en vaut deux, alors un homme à demi averti en vaut un, donc un homme à demi averti en vaut un pas averti du tout"
-Le Chat, Phillipe Geluk
Tout les dopés sont égaux, mais certains plus que d'autres.

When Nothing goes rigth, go left...

Image
Avatar de l’utilisateur
Gaz
Messages : 3887
Inscription : 23 déc. 2011, 12:48
Equipe Préférée : Androni Giocattoli

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team, retour vers le passé

Message par Gaz » 30 nov. 2015, 17:57

grebiere a écrit :Ah ces profils de PCM11 :)

Tu fais tes variantes toi même du coup ? Parce que en trouver maintenant :confused:
J'ai voulu, mais j'ai vite abandonné. Je met trop de temps pour faire des étapes. Du coup, je me contente des variantes de la FCD.

ursul a écrit :Il doit rester quelques liens sur daily, pcm focus avait aussi une bone base de fichier pour les vieux jeux
J'ai fait daily, mais rien trouvé. Donc je me contente de celle que j'ai.
AUCUNE requète par mp. Utilisez mon showroom, les sujets d'équipe ou la partie maillot fantaisiste.
Pour les questions, merci de jeter un coup d'oeil à la FAQou au tutoriel avant de me les poser par message privé.
Superbes couleurs acidulés genre bonbon déjà sucé. Sérieusement, j'adore !
Tout les tricoteurs ont leur style. Le tient Gaz, c'est de pas en avoir
en parlant du jaune:
En tout cas bravo Gaz, même avec une couleur aussi moche t'arrives à faire un bon maillot.

oui oui mesdames et messieurs Gaz nous a fait un champion de Taiwan ^^
sazee a écrit :GAZ tes maillots sont bien mais je les trouve horribles
Joli maillot, j'aime beaucoup les épaules ! Moins le short par contre.
Avatar de l’utilisateur
Gaz
Messages : 3887
Inscription : 23 déc. 2011, 12:48
Equipe Préférée : Androni Giocattoli

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team, retour vers le passé

Message par Gaz » 30 nov. 2015, 17:58

TOUR DE SUISSE

objectif sponsor: top dix

Leader: Seeler(89)
Sprinter: Emmerich(85)
Electron: Hertlein(77), K.Fricke(80)
Equipier: Kahra(88), Predatsch(52), Seubert(88), M.Velits(85)
Etape 1: Lugano(PRO)
Image
Avec notre équipe, on peut espérer remporter le prologue que se soit grâce à nos spécialistes, M.Velits en tête, ou notre leader Seeler voir K.Fricke qui avec son punch, peux faire une performance. Tout comme A.Rasmussen(SBF). Parti quatrième de ce prologue, il réalise logiquement un temps qui peux déjà être considéré comme une référence. Sauf que les spécialistes ont choisi de partir tôt et c'est M.Velits qui passe devant de quatorze secondes assez rapidement qui sera référence pour un petit temps. Pas jusqu'au bout. Car si Seubert butte à une quatre secondes, Kahra réalise lui le meilleur temps pour une petite seconde. Ce temps ne sera pas battu malgré les bonnes performance de l'ensemble des coureurs, trustant le top cinq de l'étape avec K.Fricke cinquième, Seeler quatrième, Seubert troisième, M.Velits second et donc Kahra, premier leader de ce tour de Suisse:

1°) Kahra(DBK)
2°) M.Velits(DBK) +0'02
3°) Seubert(DBK) +0'06
4°) Seeler(DBK) m.t
5°) K.Fricke(DBK) +0'08
6°) Hertlein(DBK) +0'13

7°) Kennaugh(WIN) +0'15
8°) Phinney(SBF) +0'16
9°) Rasmussen(SBF) m.t
10°) Paterski(HTC) +0'17

Général:
1°) Kahra(DBK)
2°) M.Velits(DBK) +0'02
3°) Seubert(DBK) +0'06
4°) Seeler(DBK) m.t
5°) K.Fricke(DBK) +0'08
6°) Hertlein(DBK) +0'13

7°) Kennaugh(WIN) +0'15
point:
1°) Kahra(DBK) 15points
2°) M.Velits(DBK) 12points
3°) Seubert(DBK) 10points
4°) Seeler(DBK) 9points
5°) K.Fricke(DBK) 8points
6°) Hertlein(DBK) 7points

7°) Kennaugh(WIN) 6points
montagne:
jeune:
1°) K.Fricke(DBK)
2°) Hertlein(DBK) +0'05
3°) Predatsch(DBK) +0'10
4°) Emmerich(DBK) +0'15

5°) Jenny(ATP) +0'17


Etape 2: Ascona – Sierre(MON)
Seeler(91)Emmerich(86)Hertlein(79)K.Fricke(82)Kahra(91)Predatsch(57)Seubert(90)M.Velits(88)
Image
Avec tout nos coureurs dans le top 25 du général, c'est pas la peine d'essayer de mettre quelqu'un devant. On fera donc le travail qu'on attend d'une équipe en tête du général, rouler derrière l'échappée de sept qui s'est formée. Elle est composée de Bono(LAM), Cornet(IPS), Rockmore(HTC), Aubert(GRM), Beppu(RSH), Bazayev(AST) et Verhulst(OLO). 4'44 à 100km, l'écart est maitrisé par M.Velits, Emmerich, Seubert et Predatsch qui, sans être de grand grimpeurs, font des dégâts dans le Simplonpass. Ils basculent à 89 seulement dans le peloton sans Rasmussen(9) ou Bonnin(18). Failli(FAV) n'est plus dans ce groupe également, il est sorti à 89km de l'arrivée, revenant sur le groupe de tête au sommet:
Image
Dans la descente, on va rouler un peu plus fort car maintenant que le plus dure est passé, Fricke a toute ses chances. Mais il faut revenir devant, tout en contrôlant les attaques à l'image de celle de Roche(ALM) et Costa(RSH) à 35km de l'arrivée. Mais dans la plaine, c'est compliqué de résister à nos rouleurs et le duo est repris, tout comme Kennaugh(WIN) et R.Kreder(VCD) qui tentent leurs chances à leur tour. Mais derrière, on est enfin relayé par les équipes qui veulent la victoire. M.Velits, Emmerich et Predatsch payent leurs efforts et lâchent. Devant, Roche tente encore dans la montée de Valençon, avec Seeler dans sa roue cette fois-ci:
Image
Le trou se fait sur un peloton ou K.Fricke reste placé tout comme Kahra. Notre leader lui ne roule pas en protection du maillot jaune, se contentant de suivre le contre emmené par Kvasina(LEO) et Franck(PHO). A 3km, le trio a 0'35 d'avance sur un peloton de 62 avec l'ensemble des favoris de ce tour de Suisse. Le trio ne fera cependant pas d'écart sur la ligne, le gros de la troupe revenant dans les roues sur la ligne, sauf celle de Seeler qui s'impose assez facilement, prenant au passage le maillot de leader avec le jeux des bonifications:
Image
1°) Seeler(DBK)
2°) Scognamiglio(LAM) m.t
3°) Kvasina(LEO) m.t
4°) Grimshaw(SKY) m.t
5°) Frank(PHO) m.t
6°) J.Sagan(RSH) m.t
7°) Roche(ALM) m.t
8°) Rodriguez Ortiz(GRM) m.t
9°) Bonnafond(GRM) m.t
10°) K.Fricke(DBK) m.t

Général:
1°) Seeler(DBK)
2°) Kahra(DBK) +0'04
3°) Seubert(DBK) +0'08
4°) K.Fricke(DBK) +0'14
5°) Hertlein(DBK) +0'17

6°) Kennaugh(WIN) +0'19
point:
1°) Seeler(DBK) 34points
2°) Scognamiglio(LAM) 20points
montagne: Failli(FAV)
jeune:
1°) K.Fricke(DBK)
2°) Hertlein(DBK) +0'05

3°) Rockmore(HTC) +0'16


Etape 3: Sierres – Schwarzenburg(VAL)
Seeler(93)Emmerich(87)Hertlein(82)K.Fricke(84)Kahra(93)Predatsch(61)Seubert(91)M.Velits(90)
Image
Après le contre la montre qui convenait à Kahra, une étape de montagne plutôt destiné à Seeler, c'est des vallons, domaine de K.Fricke, qui arrivent aujourd'hui. Chance de victoire donc qui donne un second intérêt à notre présence en tête de peloton, en plus du maillot jaune. Et comme hier, c'est Emmerich, Predatsch, M.Velits et Seubert qui assurent le tempo derrière Weiss(VBG), Vermeltfoort(RAB) et Imparato(LIQ). Trois hommes qui ne sont plus que deux au sommet du col des Mosses à 114km de la ligne. L'italien bascule avec 1'59 de retard sur le duo, mais 4'22 d'avance sur le peloton ou sort Ignatiev(KAT) à 91km de la ligne. De suite, nos rouleurs embrayent pour reprendre le russe dangereux pour le gain de l'étape. Il sera repris avec Vermeltfoort et Weiss à 73km de la ligne:
Image
Vingt kilomètres calme vont suivre avant de voir Neyens(OLO) et King(HTC) tenter leurs chances. C'est les AG2R la Mondiale de Roche qui prennent la chasse, faisant exploser le peloton dans le Kalstätten. De nombreux top vingt sont lâchés. Paterski(9), Monfort(11), Pantano Gomez(12), Froome(13), Sokoll(14), Sydlik(15), Krasilnikau(16) et Viergergen(18) accusent une trentaine de seconde de retard. Phinney(7), Kahra(2), Seubert(3) et Aubert(20) sont beaucoup plus loin:
Image
Le second peloton favori va réussir à revenir formant un groupe de 47 qui s'approche de l'arrivée, sans se battre pour la victoire. On verra une première attaque de Kvasina(LEO) et Gottfried(RAB) repris par les AG2R et Winamax. Winamax que l'on reverra à cinq kilomètres de la ligne quand Kennaugh(WIN) place une grosse accélération. Seeldrayers, Scognamiglio, Monfort, Seeler et K.Fricke suivent. L'anglais fait quand même un trou sur un duo Scognamiglio et K.Fricke qui se présente sous la flamme rouge à dix secondes de l'homme de tête qui ne parvient pas à conserver son rythme et se fera reprendre lors du duel germano-italien. Et comme hier, c'est l'allemand qui s'impose assez largement, avec huit secondes d'avance, 29 sur Seeler qui, cumulés aux bonifications, entrainent un nouveau changement de leader. Le nouveau premier du général se comme K.Fricke:
Image
1°) K.Fricke(DBK)
2°) Scognamiglio(LAM) +0'08
3°) Kennaugh(WIN) m.t
4°) Roche(ALM) m.t
5°) Sydlik(AST) +0'29
6°) Frank(PHO) m.t
7°) Monfort(SKY) m.t
8°) Macak(ALM) m.t
9°) Seeler(DBK) m.t
10°) Rodriguez Ortiz(GRM) m.t

Général:
1°) K.Fricke(DBK)
2°) Kennaugh(WIN) +0'28
3°) Scognamiglio(LAM) +0'37
point:
1°) Seeler(DBK) 41points
2°) K.Fricke(DBK) 40points

3°) Scognamiglio(LAM) 40points
montagne: Failli(FAV)
jeune:
1°) K.Fricke(DBK)
2°) Hertlein(DBK) +0'58

3°) Macak(ALM) +1'10


Etape 4: Schwarzenburg – Wettingen(PLA)
Seeler(93)Emmerich(88)Hertlein(85)K.Fricke(85)Kahra(95)Predatsch(64)Seubert(91)M.Velits(91)
Image
Quatrième étape, quatrième profil différent et en ce jour, c'est Emmerich qui peux s'illustrer. Pour cela, il faudra gérer une échappée assez conséquentes, douze pour être exacte. Pour les noms connus, Vermelfoort(RAB), Rosseler(RSH) ou Frusto(LAM). 5'01 à 100km, l'écart est maintenu par Hertlein et Predatsch pour être de 4'13 à 50km. Mais le pire est à venir avec les petites bosses du parcours, dont deux sont classées pour le grand prix de la montagne. Et si il ne se passe rien dans la première, dans la seconde, Scognamiglio(LAM), Bonnafond(GRM) et Roche(ALM) sortent du peloton, obligeant Seeler et K.Fricke à faire l'effort pour revenir. Ils seront repris par un peloton qui coupe son effort à dix kilomètres alors que l'échappée était en vu. Velits, Seubert et Kahra sortent donc pour revenir sur la tête jouer la gagne. Mais épuisés par cette effort et enfermés, ils ne parviennent pas à manœuvrer pour remporter l'étape, la première qui nous échappe au profit de Frusto:
Image
1°) Frusto(LAM)
2°) Van Der Velde(WIN) m.t
3°) Rockmore(HTC) m.t
4°) Schets(IPS) m.t
5°) M.Velits(DBK) m.t
6°) Seubert(DBK) m.t

7°) Rosseler(RSH) m.t
8°) Kahra(DBK) m.t
9°) Beckerlingh(VCD) m.t
10°) Rudaskov(KAT) m.t

Au général, K.Fricke reste en tête mais la lutte avec ses poursuivants s'annonce stressante:
Image
AUCUNE requète par mp. Utilisez mon showroom, les sujets d'équipe ou la partie maillot fantaisiste.
Pour les questions, merci de jeter un coup d'oeil à la FAQou au tutoriel avant de me les poser par message privé.
Superbes couleurs acidulés genre bonbon déjà sucé. Sérieusement, j'adore !
Tout les tricoteurs ont leur style. Le tient Gaz, c'est de pas en avoir
en parlant du jaune:
En tout cas bravo Gaz, même avec une couleur aussi moche t'arrives à faire un bon maillot.

oui oui mesdames et messieurs Gaz nous a fait un champion de Taiwan ^^
sazee a écrit :GAZ tes maillots sont bien mais je les trouve horribles
Joli maillot, j'aime beaucoup les épaules ! Moins le short par contre.
Avatar de l’utilisateur
Gaz
Messages : 3887
Inscription : 23 déc. 2011, 12:48
Equipe Préférée : Androni Giocattoli

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team, retour vers le passé

Message par Gaz » 01 déc. 2015, 18:23

TOUR DE SUISSE reprise
Etape 5: Wettingen – Frutigen(PLA)
Seeler(94)Emmerich(88)Hertlein(87)K.Fricke(84)Kahra(95)Predatsch(66)Seubert(91)M.Velits(93)
Image
Étape légèrement vallonné, mais assez simple quand même ou les écarts ne devraient pas se faire. On pourrait même voir l'échappée de sept, avec Weiss(VBG), Hurel(ATL), Lavery(KAT), de Jong(HTC), Salleh(SKY), Cornet(IPS) et Bandiera(LIQ), aller au bout. Pour Bazayev(AST), parti en chasse patate, ça devrait être plus compliqué. A 100km, il est à 3'20 du groupe de tête qui a 8'25 d'avance sur le peloton. Un peloton où l'on laisse filer, ce qui n'est pas au goût des AG2R de Shin et Roche, des Winamax de Kennaugh et des Garmin de Rodriguez Ortiz qui accélèrent. A 17km, l'échappée est en passe d'être reprise, elle n'a plus que 1'25 d'avance sur un peloton ou Costa(RSH) et Neyens(OLO) se dévoilent. Tout le monde est repris dans la courte, mais très difficile, montée vers Aeschi ou le peloton bascule à 50, sans Sydlik(12), Kocjan(17), Schmah(15), Emmerich, M.Velits et Predatsch. Derrière, une descente ou rien ne se passe avant l'attaque de Bonnafond(26) à 3km de la ligne. Dans sa roue, Seeler(4) et Roche(5). C'est d'ailleurs l'irlandais qui se montre le plus fort, remportant l'étape devant un Seeler qui a mis un peu trop de temps pour enclencher son effort final. K.Fricke, quatrième, ramène le peloton dans le temps du trio et conserve sa place de leader:
Image
1°) Roche(ALM)
2°) Seeler(DBK) m.t
3°) Bonnafond(GRM) m.t
4°) K.Fricke(DBK) m.t
5°)Kennaugh(WIN) m.t
6°) Macak(ALM) m.t
7°) J.Sagan(RSH) m.t
8°) Bouet(WIN m.t
9°) Hertlein(DBK) m.t
10°) Gottfried(RAB m.t

Général:
1°) K.Fricke(DBK)
2°) Kennaugh(WIN) +0'28
3°) Roche(ALM) +0'29
point:
1°) Seeler(DBK) 61points
2°) K.Fricke(DBK) 53points

3°) Roche(ALM) 48points
montagne: Failli(FAV)
jeune:
1°) K.Fricke(DBK)
2°) Hertlein(DBK) +0'58

3°) Macak(ALM) +1'10


Etape 6: Meiringen – La Punt(MON)
Seeler(94)Emmerich(89)Hertlein(87)K.Fricke(83)Kahra(94)Predatsch(69)Seubert(91)M.Velits(95)
Image
Pas d'arrivée au sommet, mais cette étape est quand même l'étape reine de ce tour de Suisse, qui devrait nous permettre de connaître le vainqueur de cette édition. Et comme chaque étape, on retrouve un groupe de courageux devant. D'abord Inzaghi(LIQ), Bares(FDJ), Oulida(VCD) et Rosseler(RSH) que vont tenter de rejoindre Hurel(ATL), Rasmussen et Hust(SBF), qui sortent à dix kilomètres du sommet du premier col. Seul le jeune danois parviendra à rentrer devant. Le peloton perd lui déjà des membres, à l'image de Shin(ALM) ou Wijngaarde(25). Un écrémage qui va s'accentuer dans l'Oberalpass quand un premier maillot Deutsche Bank se place en tête de peloton pour la montée, Seubert:
Image
Sans être un pur grimpeur, même grimpeur tout court, le train régulier du rouleur allemand n'emmène que 98 coureurs dans sa roue sans quelques surprises: Miller(26), Rodriguez Ortiz(22) Guggisberg(20) ou Bonnafond(15). Emmerich est également lâché. Résultat, à 100km de la ligne, les cinq de devant ont 5'22 d'avance sur le duo Hurel-Rasmussen, 1'35 devant un peloton ou nous avons roulé pour éviter le retour de Rodriguez Ortiz, sans succès; on coupe notre effort, faisant remonter l'écart. Mais aussi les envies de sortie dans le peloton. A 75km de la ligne, le champion de Suisse Oberholzer(ATL) se fait la malle avec Neustroev(KAT) et Hampton(LEO), provoquant le retour de nos coureurs en tête de peloton pour maintenir cette écart, avant de voir les Winamax et les AG2R lancés les prémices de la bataille du jour. Au pied de l'Albupass, ultime difficulté du jour, le groupe favori explose en de nombreux morceaux:
Image
Un premier groupe de treize se forme autour de Roche(3), emmené par Riblon et Macak(ALM), et Kennaugh(2), qui a Froome(10) et Bouet(16). Autre leader présent, Frank(7), accompagné de Schmah(PHO). Imparato(LIQ), Monfort(9) et Cabello Baena(FDJ) sont dans ce groupe tout comme Seeler(4) et Hertlein(6), mais pas K.Fricke, dans un second groupe avec Rodriguez Ortiz, Kvasina(18), Gottfried(14), Vierbergen(13), Scognamiglio(5), Montaguti(18), Paterski(8), Failli(17) et Sokoll(11):
Image
Hertlein va d'abord temporiser avant de se mettre à rouler dans la montée finale, voyant que K.Fricke, qui est revenu avec son groupe, n'arrive pas à s'accrocher. On joue donc la carte Seeler, bien calé dans la roue de son équipier qui emmène les mêmes éléments que tout à l'heure, à l'exception de Bouet, Schmah et Imparato, remplacés par Kvasina, Rodriguez Ortiz, qui semble s'être refait, Capecchi et R.Kreder(VCD). A 20km, ce groupe a 0'32 de retard sur Inzaghi et Oulida, 1'31 derrière Oberholzer qui est devancé par Neustroev de 0'42. Insuffisant pour aller au bout car à 19km, Roche dynamite le groupe favori, emmenant Seeler et Frank:
Image
Le suisse a du mal mais s'accroche dans la roue de Seeler qui assure le tempo avec Roche calé derrière. Même constat pour Neustroev qui va tenir jusqu'à treize kilomètres du but sur une attaque de Seeler et Roche. Attaque qui condamne également Frank, incapable de changer de rythme. Le duo devrai donc se jouer la gagne que veux notre grimpeur, il remet une cartouche à cinq cent mètres du sommet, lui permettant de prendre une dizaine de seconde d'avance sur l'irlandais dans la descente. Suffisant, l'allemand signe sa deuxième victoire d'étape sur ce tour malgré le retour de Roche dans le final, qui finit dans le même temps:
Image
Troisième, Frank concède 0'48 et se retrouve à 1'21 de Seeler, qui reprend le maillot jaune pour une petite seconde. La lutte s'annonce intense lors des deux dernières étape entre Roche et Seeler qui pourraient se départager sur le contre la montre. Autre lutte attendu, le classement du meilleur jeune, encore entre un Deutsche Bank et un AG2R, car seulement quinze secondes séparent Hertlein et Macak:

1°) Seeler(DBK)
2°) Roche(ALM) m.t
3°) Frank(PHO) +0'48
4°) Kvasina(LEO) +1'39
5°) R.Kreder(VCD) +2'20
6°) Neustroev(KAT) m.t
7°) Hertlein(DBK) m.t
8°) Kennaugh(WIN) m.t
9°) Macak(ALM) m.t
10°) Monfort(SKY) m.t

Général:
1°) Seeler(DBK)
2°) Roche(ALM) +0'01
3°) Frank(PHO) +1'21
point:
1°) Seeler(DBK) 76points
2°) Roche(ALM) 60points
montagne:
1°) Seeler(DBK) 26points
2°) Inzaghi(LIQ) 26points
jeune:
1°) Hertlein(DBK)
2°) Macak(ALM) +0'15


Etape 7: Savignon – Wetzikon(PLA)
Seeler(94)Emmerich(89)Hertlein(87)K.Fricke(83)Kahra(95)Predatsch(71)Seubert(91)M.Velits(95)
Image
Étape plaine mais Seeler devra se montrer vigilant. En effet, le Bettswil a son sommet à onze kilomètres de la ligne et il n'est pas à exclure de voir Roche(2) sortir. K.Fricke a également toute ses chances pour signer une seconde victoire, voir M.Velits qui figure dans l'échappée de neuf avec Lorenzetto(FAV), Cousin(ALM), Rosseler(RSH), Pozzato(LAM), Schets(IPS), de Jong(HTC), Dionisiev(AST) et Volynkin(KAT). 9'00 à 100km de la ligne, aucune équipe ne semble vouloir rouler derrière et l'écart augmente. A 50km du but, le peloton est à 14'15 de la tête qui a perdu Volykin. Elle perdra un autre coureur sur chute à 45km du but:
Image
Malheureusement, il s'agit de l'ancien champion de Slovaquie M.Velits, notre représentant. Il essayera de rentrer, sans succès, se rapprochant à une minute avant de plafonner. Et la reprise de Dionisiev, lâché par la tête ne lui sera pas d'une grande aide, il finira à presque sept minutes de Cousin qui s'est envolé dans la dernière bosse pour s'imposer en solitaire. Autre envolé, celle de Kennaugh(5) et Neustroev(9) dans cette côte justement. Seeler, vigilant sort avec et prend une trentaine de seconde d'avance sur le peloton. Mais dans la plaine qu'il reste, il ne peux résister au retour du peloton qui vient se classer dans le même temps que le leader du général.

1°) Cousin(ALM)
2°) Pozzato(LAM) +1'30
3°) Lorenzetto(FAV) m.t
4°) Schets(IPS) +2'38
5°) Rosseler(RSH) +3'22
6°) de Jong(HTC) +3'49
7°) M.Velits(DBK) +6'56
8°) Dionisiev(AST) m.t
9°) Kennaugh(WIN) +13'33
10°) Seeler(DBK) m.t

Général:
1°) Seeler(DBK)
2°) Roche(ALM) +0'01
3°) Frank(PHO) +1'21
point:
1°) Seeler(DBK) 82points
2°) Roche(ALM) 65points
montagne:
1°) Seeler(DBK) 26points
2°) Inzaghi(LIQ) 26points
jeune:
1°) Hertlein(DBK)
2°) Macak(ALM) +3'28


Etape 8: Wetzikon – Liestal(VAL)
Seeler(94)Emmerich(89)Hertlein(87)K.Fricke(83)Kahra(95)Predatsch(73)Seubert(92)M.Velits(95)
Image
Des offensives ont eu lieu dans le final hier, on risque d'en avoir d'autres aujourd'hui, sur un profil qui n'est pas l'élément préféré de Seeler, contrairement à Roche. L'allemand pourra peut-être se rattraper demain, à condition de ne pas perdre trop de temps aujourd'hui. L'idéal serai même qu'il n'y ai pas bagarre derrière Boet(IPS), Van Dulmen(RAB), Dillier(ATL), Bares(FDJ) et Shevchenko(AST) chassés par Tichbourne(RSH). L'américain rentre à 105km de la ligne et cinq kilomètres plus loin, le peloton pointe à 8'57, emmené tantôt par les Winamax, tantôt par les AG2R, Garmin et Farnese Vini. A 50km, le coureur de la RadioShack paye ses efforts et pointe à 2'20 de la tête, 2'18 devant un peloton ou l'écrémage commence, Predatsch, Emmerich ou R.Kreder(15) ont disparu. Et à 18km, après les difficultés, Boet et Van Dulmen sont partis, 1'36 devant Shevchenko et Dillier. A 0'59, Kvasina(4), Neustroev(8) et Seeldrayers(12) qui sortent d'un peloton ou Seeler est au marquage de Roche:
Image
L'équipe ne s'affole pas et c'est Seubert qui vient se placer en tête de peloton, ou ce qu'il en reste. Il s'écarte à 16km quand Roche place une première accélération histoire de voir comment Seeler réagit. Celui-ci ne montre rien, laissant Hertlein et K.Fricke faire l'effort et revenir sur l'irlandais, qui en a garder sous la pédale. La preuve à 14km où il contre Krasilnikau(FDJ), Kennaugh(5), Sydlik(AST), Bonnafond(GRM), Failli(23) et Scognamiglio(14):
Image
Sans surprise, Seeler est monté sur ses pédales pour suivre l'irlandais dont il ne quitte pas la roue. Il reste sept kilomètres, et Roche, Frank(3), Scognamiglio, Kvasina, Seeler, Boet, Failli, Bonnafond, Kennaugh, Krasilnikau et Sydlik ont pris une trentaine de seconde sur un groupe favori que Seubert et Hertlein vont ramener pour K.Fricke, qui a ses chances au sprint. Ils reviendront à cinq kilomètres de la ligne, mais le dernier raidillon est un peu délicat pour notre rouleur. K.Fricke et Seeler se retrouve enfermé pour l'emballage remporté par Bonnafond. Fricke trouve une ouverture mais un peu tard, prenant la troisième place derrière Roche qui, grâce aux bonifications, prend le maillot de leader qui quitte notre équipe pour la première fois. Tout se jouera demain sur le contre la montre:
Image
1°) Bonnafond(GRM)
2°) Roche(ALM) m.t
3°) K.Fricke(DBK) m.t
4°) Gottfried(RAB) m.t
5°) Krasilnikau(FDJ) m.t
6°) Scognamiglio(LAM) m.t
7°) Seeler(DBK) m.t
8°) Sydlik(AST) m.t
9°) Kvasina(LEO) m.t
10°) Albasini(KAT) m.t

Général:
1°) Roche(ALM)
2°) Seeler(DBK)+0'05
3°) Frank(PHO) +1'26
point:
1°) Seeler(DBK) 91points
2°) Roche(ALM) 85points
montagne:
1°) Seeler(DBK) 26points
2°) Inzaghi(LIQ) 26points
jeune:
1°) Hertlein(DBK)
2°) Macak(ALM) +4'15


Etape 9: Liestal – Liestal(CLM)
Seeler(94)Emmerich(90)Hertlein(87)K.Fricke(82)Kahra(95)Predatsch(75)Seubert(92)M.Velits(95)
Image
26 kilomètres pour départager Roche et Seeler, séparés de cinq secondes. Ces 26 kilomètres sont également l'occasion pour M.Velits, Seubert de s'imposer ou Kahra, qui pourrait finir comme il a commencé, par un bouquet. Avant le premier spécialiste à en finir, Bonnin(ALM) réalise logiquement la première référence. Pour nous, Predatsch en finit à une minute, loin de ses capacités mais pas si mal après sa longue blessure. Et puis les informations ramené pour ses camarades sont intéressantes, tout comme le temps de Rasmussen(SBF), qui améliore la référence de 0'20. Il tiendra jusqu'au passage de Kahra, qui pulvérise le temps de 0'52. Derrière, d'autres chasseurs arrivent mais derrière. M.Velits concède 0'08 et Seubert 0'22, voilà pour les derniers spécialistes qui devraient permettre à Kahra de l'emporter, ce qu'il fera. Mais une autre lutte se joue, le général. Au premier intermédiaire, Seeler passe second et a déjà repris ses cinq secondes. Sur la ligne, il signe le cinquième temps à 0'42. Roche lui, finit neuvième à 1'08. Seeler remporte donc ce tour de Suisse:

1°) Kahra(DBK)
2°) M.Velits(DBK) +0'09
3°) Seubert(DBK) +0'23

4°) Frank(PHO) +0'40
5°) Seeler(DBK) +0'42
6°) Froome(WIN) +0'52
7°) Rasmussen(SBF) +0'53
8°) Schmah(PHO) +1'06
9°) Roche(ALM) +1'08
10°) Monfort(SKY) +1'12

Au final, le bilan est excellent sur ce tour de Suisse comme le montre les classements qui suivent. Kahra remporte les deux contre la montre, préparation idéale avant les championnats nationaux ou il essayera enfin de vaincre Tony Martin. Deux coureurs dans les cinq avec Hertlein, meilleur jeune, et Seeler, vainqueur, de bonne augure pour ce duo qui emmènera l'équipe sur la Vuelta.

Image
POINT CLASSEMENT

individuelle:
1°) Anton(HTC) 460points
2°) Ulissi(LAM) 449points
3°) Uran(DBK) 419points
4°) Taaramae(LEO) 336points
5°) Smukulis(VCD) 310points


équipe:
1°) HTC – Highroad 1123points
2°) Deutsche Bank – KTM 1063points
3°) Leopard Trek 964points
4°) Lampre – ISD 690points
5°) Proteam Astana 661points


victoire:
1°) Deutsche Bank – KTM 29
2°) LCL 25
3°) Team Garmin – Cervélo 19
4°) Landbouwkrediet 19
5°) HTC – Highroad 17
AUCUNE requète par mp. Utilisez mon showroom, les sujets d'équipe ou la partie maillot fantaisiste.
Pour les questions, merci de jeter un coup d'oeil à la FAQou au tutoriel avant de me les poser par message privé.
Superbes couleurs acidulés genre bonbon déjà sucé. Sérieusement, j'adore !
Tout les tricoteurs ont leur style. Le tient Gaz, c'est de pas en avoir
en parlant du jaune:
En tout cas bravo Gaz, même avec une couleur aussi moche t'arrives à faire un bon maillot.

oui oui mesdames et messieurs Gaz nous a fait un champion de Taiwan ^^
sazee a écrit :GAZ tes maillots sont bien mais je les trouve horribles
Joli maillot, j'aime beaucoup les épaules ! Moins le short par contre.
Avatar de l’utilisateur
Gaz
Messages : 3887
Inscription : 23 déc. 2011, 12:48
Equipe Préférée : Androni Giocattoli

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team, retour vers le passé

Message par Gaz » 02 déc. 2015, 07:32

SPARKASSEN NEUSEEN CLASSICS

Leader: T.Fricke(82)
Sprinter: Degenkolb(91)
Electron: Thömel(87), Preidler(82)
Equipier: Köszegi(84), Simmel(82)

Nouvelle classique allemande, plate comme beaucoup et Degenkolb comme grand favori avec une équipe battit pour lui. Thömel, Preidler et Simmel seront chargés de le lancer après que Köszegi et T.Fricke ne gèrent Lepla(TTR), Don(PSK), Di Chio(BGZ) et Jahr(NSP) partis en début de course. 3'19 à cent kilomètres de la ligne, l'écart jongle entre les trois et cinq minutes au grès de nos coureurs. Et à 50km de l'arrivée, le quatuor n'a plus que 2'50 sur un peloton ou sort Jörgensen(LRO), ce qui encourage les autres équipes à venir nous relayer, notamment les Concordia de Delage. Leur travail est efficace, tout le monde est repris à 15km du but, et ils gèrent même Arndt qui sort à ce moment. A dix kilomètres de l'emballage final, il n'a que vingt secondes d'avance, trop faible quand on sait que l'on a toujours pas embrayé, ce qui se fait presque de suite. Il est repris à sept kilomètres par un train bleu qui met Degenkolb sur orbite. Le champion d'Allemagne s'impose facilement devant une concurrence qui finit loin:
Image
Image


INTERNATIONAL RAIFFEISEN GRAND PRIX

Leader: T.Fricke(85)
Sprinteur: Swift(80)
Electron: Gaugl(80), Köszegi(87)
Equipier: Preidler(82), Willam(83), Steigmiller(79), Simmel(83)

Après l'Allemagne, on dispute une nouvelle petite classique dans le pays de notre second sponsor, l'Autriche, avec l'ensemble de nos représentants de ce pays, en plaine préparation des championnats nationaux. Mais c'est un allemand, Steigmiller, qui s'illustre en lançant l'échappée du jour avec Cieslik(AGW), Campbell(LEG) et Knauer(NSP). 5'29 à 100km et derrière, Jerabek(RGW) qui sort et les Bank BGZ de Kirchmair qui roulent, 4'16 de retard à 50km de le ligne, sur un peloton de 62 avec tout nos coureurs, plus pour longtemps. Simmel, Preidler et Willam lâchent tout comme Steigmiller devant qui ne peut suivre Jurabek:
Image
Il reste 46 km de course et à 30km, l'homme seul en tête a 0'59 d'avance sur Cieslik et Steigmiller qui se sont débarrassés de Campbell et Knauer, relégués à 1'02, 0'59 devant un groupe qui ne comportent plus que 39 unités, sans quelques favoris comme Saggiorato(TVN) et Van Der Lijke(ATL). On verra Köszegi venir durcir puis Gaugl qui, une fois son travail achevé à 13km de la ligne, voit Kirchmair(BGZ), Schmid(AGW), Chaigneau et Hacecky(PSK) sortir. L'ultra favori de l'équipe polonaise est le seul a vraiment partir même si les trois autres ont fait un trou sur un groupe de six ou figure T.Fricke, piégé, qui n'a pu suivre. Il fera l'effort dans la descente mais sans parvenir à revenir sur le trio, et encore moins sur Kirchmair, qui reprend l'homme de tête et le dépose pour s'adjuger cette course. T.Fricke prend lui la dixième place.
Image
AUCUNE requète par mp. Utilisez mon showroom, les sujets d'équipe ou la partie maillot fantaisiste.
Pour les questions, merci de jeter un coup d'oeil à la FAQou au tutoriel avant de me les poser par message privé.
Superbes couleurs acidulés genre bonbon déjà sucé. Sérieusement, j'adore !
Tout les tricoteurs ont leur style. Le tient Gaz, c'est de pas en avoir
en parlant du jaune:
En tout cas bravo Gaz, même avec une couleur aussi moche t'arrives à faire un bon maillot.

oui oui mesdames et messieurs Gaz nous a fait un champion de Taiwan ^^
sazee a écrit :GAZ tes maillots sont bien mais je les trouve horribles
Joli maillot, j'aime beaucoup les épaules ! Moins le short par contre.
Avatar de l’utilisateur
Gaz
Messages : 3887
Inscription : 23 déc. 2011, 12:48
Equipe Préférée : Androni Giocattoli

Re: [PCM 11] Thüringen Energie Team, retour vers le passé

Message par Gaz » 02 déc. 2015, 19:05

OBERÖSTERREICHRUNDFARTH

Leader: Köszegi(86)
Spinter: Emmerich(90)
Electron: Gaugl(78), Predatsch(74)
Equipier: Simmel(85), Preidler(72), Steigmiller(78), Willam(82)

Etape 1: Linz – Bad Leonfelden(VAL)
Ce petit tour autrichien se joue en grande partie aujourd'hui avec une étape éprouvante. Second l'an passé, Köszegi veux faire mieux et pourra compter sur un relai devant, Predatsch, échappée, en compagnie de onze autres coureurs comme König(LEG), Rabon(ASP) ou Thureau(TTR). L'écart grimpe comme les coureurs, 4'53 à 100km. Puis 2'07 à 25km quand la bataille est lancée par Schmid(AGW), Kirchmair(BGZ), Krizek(VBG) et Chaigneau(PSK). Köszegi fait rouler Gaugl puis Willam avant de sortir à son tour. Un grosse lutte pour revenir sur la tête à 5km de la ligne pour un groupe de sept qui se joue la gagne. Elle revient à Kirchmair, le tenant du titre, tandis que Köszegi prend la cinquième place:

Image

1°) Kirchmair(BGZ)
2°) Krizek(VBG) m.t
3°) Buth(NSP) m.t
4°) Delarozière(COF) m.t
5°) Köszegi(DBK) m.t
6°) Chaigneau(PSK) m.t
7°) Schmid(RGW) m.t
8°) Hacecky(PSK) m.t
9°) Bouhanni(COF) m.t
10°) Belka(NSP) m.t


Etape 2: Wels – Gainberg(VAL)
Köszegi(88), Emmerich(90), Gaugl(80), Predatsch(75), Simmel(88), Preidler(75), Steigmiller(80), Willam(85)

Une seconde étape au profil vallonné qui convient toujours à Kirchmair, qui est encore favori pour l'étape et sa propre succession. Köszegi devrait avoir plus de mal mais il a envie de bien faire, tout comme Steigmiller, présent devant avec Springer(LKT), Zahner(PYB), Hiratsuka(TYR) et Cichon(CCC). 4'13 à 100km puis 4'43 à cinquante, ça chute trop vite pour Zahner qui sort. Il est repris puis imité par Hiratsuka qui attaque à 38km de la ligne pour le même résultat. Derrière, le peloton diminue, plus que soixante coureurs sans Preidler, Simmel et Okrouhlicky(17). Puis 1'52 à vingt kilomètre mais plus que 27 dans le peloton, sans Emmerich, qui a tenu plus longtemps que ce que l'on espérait, Bengsch(16), Kürbjuweit(8), König(15) et Keinath(9). L'échappée est reprise à sept kilomètres puis Kirchmair s'envole à cinq kilomètres:

Image

Köszegi a essayé, sans succès. Il paye ses efforts ne pouvant suivre Chaigneau derrière avant de s'arracher pour finir dans son groupe favori, mais à 0'38 de Kirchmair, qui signe son deuxième succès en deux jours et sans doute son deuxième Oberösterreichrundfarth. Köszegi finit onzième, pointe à 0'58 du leader du général, mais à six secondes de la deuxième place:

1°) Kirchmair(BGZ)
2°) Chaigneau(PSK) +0'38
3°) Hacecky(PSK) m.t
4°) Don(PSK) m.t
5°) Bouhanni(COF) m.t
6°) Schmid(RGW) m.t
7°) Buth(NSP) m.t
8°) Reynes(PSK) m.t
9°) Krizek(VBG) m.t
10°) Delarozière(COF) m.t

11°) Köszegi(DBK) m.t


Etape 3: Vöcklabruck – Bad Ischgl(PLA)
Köszegi(91), Emmerich(91), Gaugl(81), Predatsch(75), Simmel(90), Preidler(75), Steigmiller(81), Willam(88)

Le général est fixé pour la première place. Pour la seconde place, on va voir les maillots bleu Deutsche Bank travailler pour emmener Köszegi vers les sprints intermédiaires, et Predatsch vers les grands prix de la montagne. Bon pour le second, trop peu en forme et obligé de travailler pour le premier, le plan passe à la trappe. Mais pour le champion d'Autriche, c'est mi figue-mi raisin. En effet, on réussit notre coup au premier sprint intermédiaire, mais pas au second, la faute à Bochman Larsen(AGW), Starczewski(CCC), Bochman et May(TTR) qui sont devant, et que Köszegi reprendra trois cent mètres après le sprint, tant pis, il finira dans le top cinq du général. Pour l'étape, ça risque d'être compliqué car le peloton, emmené par les Cofidis de Bouhanni revient à quinze kilomètres de la ligne. Sprint donc et Emmerich, pour une fois, semble bien (il faut dire que l'étape ne fait que 96km). Enfin bref, il profite du train Cofidis et déborde Vastaranta, Bouhanni et Lepla dans le final pour signer la première victoire de sa carrière pro:

Image

1°) Emmerich(DBK)
2°) Lepla(TTR) m.t
3°) Vastaranta(AGW) m.t
4°) Bouhanni(COF) m.t
5°) Reeves(ASP) m.t
6°) Pachon(NSP) m.t
7°) Talajic(RGW) m.t
8°) Vogt(TNS) m.t
9°) Kirchmair(BGZ) m.t
10°) Skujins(TEM) m.t

Au général donc, Köszegi profite des bonifications pour finir cinquième. Pas de regret pour la gagne, Kirchmair était clairement au dessus et montre qu'il n'est plus à son niveau sur ces courses.

Image
AUCUNE requète par mp. Utilisez mon showroom, les sujets d'équipe ou la partie maillot fantaisiste.
Pour les questions, merci de jeter un coup d'oeil à la FAQou au tutoriel avant de me les poser par message privé.
Superbes couleurs acidulés genre bonbon déjà sucé. Sérieusement, j'adore !
Tout les tricoteurs ont leur style. Le tient Gaz, c'est de pas en avoir
en parlant du jaune:
En tout cas bravo Gaz, même avec une couleur aussi moche t'arrives à faire un bon maillot.

oui oui mesdames et messieurs Gaz nous a fait un champion de Taiwan ^^
sazee a écrit :GAZ tes maillots sont bien mais je les trouve horribles
Joli maillot, j'aime beaucoup les épaules ! Moins le short par contre.
Répondre

Revenir à « Récits / Stories »