Rabobank Cycling Team 2014 [Classica San Sebastian]

Modérateur :Animateurs Récits

Avatar de l’utilisateur
Valou
Négociant et truand
Messages :1863
Inscription :09 oct. 2012, 20:53
Equipe Préférée :Team Katusha
Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Milan - San Remo]

Message par Valou » 03 août 2013, 11:32

Encore une victoire à MSR :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Animateur Pronos
Messages :2000
Inscription :19 janv. 2013, 15:03
Equipe Préférée :Lotto - Soudal

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Milan - San Remo]

Message par Nico32 » 29 août 2013, 11:17

Je reprends (enfin !) mon récit :D
On démarre doucement avec la présentation du Tour de Catalogne et mes objectifs sur cette course. J'ai aussi mis les résultats des épisodes précédents en premier post.

Image
L’édition 2012 avait été marquée par un duel entre Andy Schleck et Robert Gesink. Manquant de sens tactique, Andy avait amené la victoire lors de l’étape reine à Gesink sur un plateau. Le lendemain, des bonifications lui avaient permises de reprendre le maillot de leader. Lors de la cinquième étape, Gesink avait été tout près de perdre pied sur une grande offensive de la RadioShack, par ailleurs fatale à Pinot et Kiryienka. Mais Sánchez l’avait ramené sur le groupe de tête avant de lui offrir la victoire. De nouveau privé de son maillot, le cadet des Schleck n’y était plus dans la tête et chuta dans la descente qui menait à l’arrivée de la 6ème étape. Cette erreur l’avait privé de sa place dans le top 5.
Image
En ce printemps 2013, aucun des deux hommes n’a voulu revenir sur ces terres catalanes. Pourtant, le parcours est plus montagneux que l’an passé et leur aurait parfaitement convenu, avec 4 étapes de montagne dont deux arrivées au sommet. Mais les Rabobank ne font pas pour autant une croix sur le général puisque le récent vainqueur de Paris-Nice, Wouter Poels, veut se montrer une dernière fois avant de couper. Comme en France, il sera épaulé par Sánchez, 2ème de la dernière édition, Barredo et Intxausti, auteurs de bons Tirreno. Il n’y a qu’à écouter le manager de l’équipe néerlandaise pour s’assurer de leurs grandes ambitions : « Nous avons les moyens de remporter toutes les étapes. Évidemment, cela ne sera pas le cas, mais tout autre résultat qu’une victoire finale serait un échec. Ce tour est le gros objectif de la saison de Wouter. Il est en forme, contrairement à la plupart de ses adversaires qui se préparent pour les Grands Tours. Il a de plus une équipe très solide autour de lui pour lui permettre de réussir. Quant à Matthews, lui aussi est en super forme, et il a prouvé au Tour Down Under qu’il pouvait aller chercher des étapes devant les meilleurs sprinters. » Leurs adversaires sont prévenus !

Face à cette armada, plusieurs formations peuvent tirer leur épingle du jeu. On pense notamment à la Liquigas, au sein de laquelle Samuel Sánchez et Nibali peuvent tous deux viser la victoire. Décevant sur la Course au Soleil, Van den Broeck s’est remis de sa chute et veut prendre sa revanche. Seul à menacer Contador lors de la Vuelta 2012, Menchov revient en Espagne avec de grands ambitions, tout comme Uran qui veut améliorer sa huitième place de l’an passé. Le colombien sera aidé par Cobo, qui reprend à cette occasion la compétition, et par Porte qui pourrait bien reprendre le leadership après son bon Paris-Nice. Troisième de Paris-Nice, Kiserlovski veut continuer sur sa belle lancée. Enfin Rolland tentera de faire briller la BMC, tandis que Martin peut toujours surprendre sur des courses d’une semaine.

Bien que quatre étapes soient réservées aux grimpeurs ou baroudeurs, les sprinters auront cette année leur part du gâteau, avec trois étapes propices à une arrivée groupée. Cependant, peu ont fait le déplacement. Les bouquets devraient donc vraisemblablement se répartir entre deux australiens, Matthews et Goss. À moins que l’aîné des Haedo, Davis ou Napolitano ne viennent troubler la fête.


Classement 2012 : (avec des :!:, les coureurs présents cette année)
1. R.Gesink (RAB)
2. LL.Sánchez (RAB) :!:
3. M.Nieve (EUS)
4. T.Martin (OPQ) :!:
5. T.Pinot (FDJ)
6. V.Kiryienka (MOV)
7. A.Schleck (RNT)
8. R.Uran (SKY) :!:
9. C.Barredo (RAB) :!:
10. P.Tiralongo (AST)

Points : LL.Sánchez (RAB)
Montagne : A.Delaplace (SAU)
Jeunes : T.Pinot (FDJ)
Étapes remportées par : Barredo :!:, Martin :!:, Gesink, Evans, Gesink, Ponzi :!:, Pinotti
Venez découvrir mon récit ! La Rabobank vous y attend.
viewtopic.php?f=61&t=2275
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Animateur Pronos
Messages :2000
Inscription :19 janv. 2013, 15:03
Equipe Préférée :Lotto - Soudal

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour de Catalogne]

Message par Nico32 » 30 août 2013, 10:06

Image
Dès la première étape, les coureurs vont prendre de la hauteur avec une arrivée en altitude. Bien que la montée finale ne soit pas très dure, les grimpeurs en méforme devront s’accrocher au risque de perdre tous leurs espoirs pour le reste de la semaine.
Image
La bonne échappée mettra de nombreux kms à partir. Beaucoup se souviennent sûrement que l’an dernier, un homme avait résisté au retour du peloton en ouverture du tour. Et justement, cet homme, en l’occurrence Barredo, est de nouveau présent à l’avant depuis la première difficulté du jour. Weening, Rabon, R.Feillu, Cunego, Kadri, Zaballa et Timmer l’accompagnent aujourd’hui.
Image
Mais le groupe est trop imposant pour que les Astana et les Lotto leur laissent prendre du champ. Le tempo est donc soutenu tout au long de l’étape, causant rapidement les premières victimes. Pourtant, les courageux du jour possèdent encore 4’30’’ d’avance au pied des 16 kms de montée finale. La victoire peut être envisagée, et Rabon porte ainsi la première attaque dès le premier km d’ascension. Quelques minutes plus tard mais presque au même endroit, la Rabobank passe aussi à l’action. Après un bon travail d’Acedo, Sánchez, Intxausti et Poels accélèrent ! Van den Broeck et Porte sont les premiers à revenir sur le trio. Moinard et Kiserlovski, puis Monfort, Horner, Rujano et Menchov, raccrochent également les roues au moment où Van den Broeck se sent des ailes et place un contre. Les deux équipiers de Poels font pour l’instant tout le boulot dans ce groupe. Le trou est fait derrière !
Image
Du beau monde est piégé, parmi lesquels les deux colombiens Quintana et Uran, ainsi que les deux Liquigas Sánchez et Nibali. Van den Broeck, Monfort, Porte et Kiserlovski ne se font pas prier pour les enterrer en imposant un rythme d’enfer. Ils reprennent même Barredo, le dernier rescapé, au moment où Intxausti doit lâcher prise. Mais alors qu’on approche du dénouement, le groupe de tête commence à s’observer et voit le retour du reste du peloton. Tout est à refaire !
Image
Cette première étape permet de faire le point sur l’état de forme des leaders. Et justement, Sánchez, Nibali et Rolland ne sont pas au mieux puisqu’ils sont de nouveau décramponnés sitôt rentrés. Tout le contraire de son homonyme de la Rabobank et de Poels, qui réaccélèrent à quelques encablures du sommet après un ultime effort de Barredo. Mais cette pique manque de tranchant. Aucune victime supplémentaire n’est à déplorer. Ils seront donc bien 16 à se disputer la victoire au bout de ces 3 kms de plat.
Image
Cependant, Tony Martin s’est accroché aux meilleurs et ne veut pas de ce scénario. Voyant que Sánchez est à bout de forces, il attaque à 2500 mètres du but pour prendre quelques secondes d’avance sous la flamme rouge. Omniprésente dans le final, la Rabobank est piégée car Poels doit désormais se débrouiller seul. Malgré le retour du néerlandais, l’allemand conserve quelques mètres d’avance sur la ligne. Le leader de la Rabobank en a sûrement trop fait aujourd’hui et doit se contenter de la seconde place.
Image
Image
17. S.Sánchez (LIQ) + 1'13"
18. N.Quintana (MOV) + 1'13"
35. V.Nibali (LIQ) + 1'13"
36. P.Rolland (BMC) + 1'13"
60. JJ.Cobo (SKY) + 5'13"


Points : T.Martin (OPQ) 25 pts
Montagne : C.Barredo (RAN) 25 pts
Jeunes : N.Quintana (MOV) 4h17'10"
Dernière modification par Nico32 le 30 août 2013, 10:17, modifié 1 fois.
Venez découvrir mon récit ! La Rabobank vous y attend.
viewtopic.php?f=61&t=2275
Avatar de l’utilisateur
vmbw3
Animateur Pronos
Messages :3045
Inscription :15 juin 2012, 16:41
Equipe Préférée :BMC Racing Team
Localisation :Pas de Calais
Contact :

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour de Catalogne, E1]

Message par vmbw3 » 30 août 2013, 10:09

C'était bien tenté malgré tout :)
Cliquez sur l'image pour voir mon récit.
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Kwiatkowski
OQPS Man
Messages :1565
Inscription :15 déc. 2011, 23:43
Equipe Préférée :

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour de Catalogne, E1]

Message par Kwiatkowski » 30 août 2013, 11:06

Bien tenté mais Martin était le plus fort ! 8-)
Avatar de l’utilisateur
juanito
Messages :30
Inscription :31 mai 2013, 07:43

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour de Catalogne, E1]

Message par juanito » 30 août 2013, 12:58

La prochaine fois c'est la bonne ! ;)
Avatar de l’utilisateur
Hincapie
Hinca'papy
Messages :1981
Inscription :13 févr. 2012, 17:43
Equipe Préférée :BMC Racing Team
Localisation :Deux-Sèvres

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour de Catalogne, E1]

Message par Hincapie » 30 août 2013, 20:34

Dis donc, El Diablo est au taquet. :mrgreen:
Dommage pour Poels... mais T. Martin est toujours difficile à aller chercher quand il part de cette façon.
"On se croirait dans la chambre stérile d’un asile d’animaux, c’est très douteux."

Mon récit avec l'équipe Ag2r-La Mondiale !

Award 2012 du meilleur réciteur à l'anglaise !
Elu récit du mois de décembre 2012 !
Award 2014 de l'anim' qui n'en fout pas une !
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Animateur Pronos
Messages :2000
Inscription :19 janv. 2013, 15:03
Equipe Préférée :Lotto - Soudal

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour de Catalogne, E1]

Message par Nico32 » 31 août 2013, 09:21

vmbw3 a écrit :C'était bien tenté malgré tout :)
J'ai peut-être été un peu trop confiant, mais comme il n'y a pas de bonifs ce n'est pas trop grave de louper la victoire.
Kwiatkowski a écrit :Bien tenté mais Martin était le plus fort ! 8-)
Bien tenté mais Martin était le plus fort ! :evil:
juanito a écrit :La prochaine fois c'est la bonne ! ;)
J'espère bien :D
Hincapie a écrit :Dis donc, El Diablo est au taquet. :mrgreen:
Dommage pour Poels... mais T. Martin est toujours difficile à aller chercher quand il part de cette façon.
C'est clair qu'entre Martin et les grimpeurs, y'en a un qui peut enrouler du braquet :mrgreen:
Dernière modification par Nico32 le 31 août 2013, 10:57, modifié 1 fois.
Venez découvrir mon récit ! La Rabobank vous y attend.
viewtopic.php?f=61&t=2275
Avatar de l’utilisateur
Cadel09
Messages :301
Inscription :15 août 2012, 23:14
Equipe Préférée :BMC Racing Team
Localisation :Mendrisio (SWI)
Contact :

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour de Catalogne, E1]

Message par Cadel09 » 31 août 2013, 10:26

Le coup de force de Martin !
  • Cadel09' | Avatar : Cadel Evans
  • « Tu n'exploites pas assez ton potentiel. Tu remportera un Grand Tour et je suis convaincu que ce sera le Tour de France. Si tu réalises ça, tu sera le coureur le plus complet de ta génération. » - Aldo Sassi.
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Animateur Pronos
Messages :2000
Inscription :19 janv. 2013, 15:03
Equipe Préférée :Lotto - Soudal

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour de Catalogne, E1]

Message par Nico32 » 31 août 2013, 14:14

Cadel09 a écrit :Le coup de force de Martin !
J'aurai préféré qu'il le réussisse sur la Vuelta plutôt que chez moi :mrgreen:
Image
Aujourd’hui encore, l’étape démarre par une succession de cols à gravir. Pourtant, ce sont bien les sprinters qui devraient être à l’honneur au bout de ces 165 kms de course. Néanmoins, le final tout en faux plats montants peut causer des surprises aux hommes présumant de leur force.
Image
Caccia, Posthuma, Rubiano et Iriarte ne sont pour autant pas impressionnés et forcent la décision en début d’étape. Les fuyards ayant déjà perdu du temps hier, les équipiers de Tony Martin laissent le soin aux équipes de sprinters de rouler. Malgré un gros travail des Sky et des Orica, l’échappée résiste bien au point de n’être reprise qu’à 7 kms de la ligne.
Image
Mais aussitôt, un étrange phénomène se produit, puisque les équipiers de Davis et Goss se relèvent complètement. Opportuniste, Sánchez tente d’en profiter en accélérant sous la banderole des 6 kms. Meyer et Weening réalisent alors leur bêtise et se replacent en tête de peloton. L’espagnol tente de résister, mais le sprint est lancé par Kruopis puis Julian Dean à 2500 mètres du but. Sánchez n’a plus que quelques secondes d’avance, tandis que son sprinter Matthews, Bazayev, Boeckmans, Kreder et Felline sont bien placés dans la roue de Davis. Goss est pour l’instant légèrement en retrait.
Image
En se relevant, Dean tasse son compatriote et leader contre les barrières, ruinant ses chances de victoires ! Placé dans sa roue, Bazayev a de suite réagit et pris une belle avance sous la flamme rouge. La meute est à ses trousses, mais il est peut-être déjà trop tard pour eux.
Image
Pourtant réputé meilleur sprinter, Matthews est incapable de reprendre le moindre mètre au kazakhe. Tout le contraire de Matthew Goss, qui revient comme une balle sur la gauche de la chaussée. Mais ce sera insuffisant pour priver Bazayev de la première victoire World Tour de sa carrière.
Image
ImageiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiImage

Points : T.Martin (OPQ) 28 pts
Montagne : C.Barredo (RAN) 25 pts
Jeunes : F.Felline (AND) 8h14'56"
Venez découvrir mon récit ! La Rabobank vous y attend.
viewtopic.php?f=61&t=2275
Répondre

Revenir à « Récits / Stories »