Rabobank Cycling Team 2014 [Classica San Sebastian]

Modérateur :Animateurs Récits

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Animateur Pronos
Messages :2000
Inscription :19 janv. 2013, 15:03
Equipe Préférée :Lotto - Soudal
Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour du Pays Basque, E2]

Message par Nico32 » 16 sept. 2013, 16:46

Image
Dans la pure tradition du Tour du Pays Basque, cette étape de moyenne montagne ne fera que monter et descendre pendant 170 kms. Cependant, l'étape devrait se résumer à une course de côte car la montée finale vers Osma est extrêmement raide. Le placement au pied de ce mur sera primordial pour pouvoir jouer un rôle et éviter les cassures.
Image
Après quelques tentatives de Scheirlinckx et Vaitkus, encore eux, un groupe de cinq prend le large au km 40. Oroz, Gavazzi, Vachon, Meersman et Mørkøv vont donc passer la journée devant, mais leur tentative est prise au sérieux par les Euskaltel et les Movistar. Étonnement, Joaquin Rodriguez squatte les dernières positions d’un peloton qui se réduit à vue d’œil. Le leader désigné des basques serait donc Igor Anton. Il ne faut cependant pas trainer s’il veut s’imposer aujourd’hui car les hommes de tête possèdent toujours 2’30’’ de marge à 20 bornes de l’arrivée.
Cependant, cette avance sera insuffisante car la bataille des favoris se déclenche tôt dans l'étape. Ses équipiers ayant travaillé toute la journée pour lui, Valverde se doit de tenter quelquechose. Il le fait dans l’avant-dernière bosse, tout de suite pris en chasse par Fuglsang. Anton tente également de les suivre tandis que Mollema prend en main le rythme du groupe. Le n°1 mondial 2012 fait très mal aux jambes et tous sont repris au sommet, où Velits et Pauwels prennent les commandes du groupe pour Tony Martin. Il ne reste alors plus que Meersman en tête qui tente un ultime baroud avec une minute de marge à 10 kms du but.
Image
Certains ont les jambes qui piquent et veulent récupérer avant le final. Mais ce n’est pas possible car un faux-plat montant se présente en lieu et place de la descente attendue. Des outsiders comme Nieve, Cunego, Kiryienka, Fuglsang et Wegmann tentent de plus de surprendre les équipes des leaders, tout comme certains favoris, Rolland et Menchov. Les Omega Pharma les ramènent vite dans le rang mais se font une frayeur en début de descente lorsque les Rabobank mettent le turbo. L’équipe du leader aborde donc en tête le mur final.
Image
Martin, Rolland, Valverde et Gilbert sont également aux avant-postes alors que se présentent les premiers pourcentages. El Imbatido et Samuel Sánchez sont les premiers à se dévoiler à 3,3 kms du sommet. Leur accélération est fatale à Mollema mais les deux premiers du général ne s’affolent pas. Ils savent que leurs compatriotes sont de meilleurs puncheurs et que la montée paraitra interminable s’ils présument de leurs forces. Ils continuent donc à leur rythme. Nieve tente à son tour mais le basque se fait contrer par Menchov et Rolland, qui reprennent le duo ibérique. Intxausti n’est toutefois pas au mieux et concède quelques mètres sur un groupe de 12 en train de se détacher. Sánchez peine également. Au contraire, Valverde est intenable et en remet une couche. Rolland est le premier à réagir, puis l’autre Sánchez contre le duo à 1500 mètres du sommet. Le porteur du maillot jaune est décroché mais s’accroche au courage, un peu devant Intxausti.
Image
Suite à l’accélération de Sánchez, on s’interroge sur sa capacité à tenir 1,5 kms à bloc. Mais le basque est très fort. Dans des passages à 16%, le leader de la Liquigas creuse encore l’écart malgré le gros effort de Valverde et Anton. Ils assistent cependant impuissants à la démonstration de l’ancien champion olympique. Sánchez commet toutefois une erreur en levant les bras un peu tôt, ce qui lui fait perdre quelques précieuses secondes en vue du contre-la-montre final où il n’excelle pas. En revanche, son avance sera suffisante pour reprendre le paletot de leader à son homonyme de la Rabobank.
Image
Le grand perdant du jour est Joaquin Rodriguez, qui concède plus de 10 minutes au vainqueur du jour. Porte et Monfort sont également hors course, eux qui pouvaient faire peur en vue du chrono final. Tony Martin limite en revanche la casse en étant toujours pointé à 1’17’’ du maillot jaune.
ImageiiiiiiiiiiiiiiiiiiImage
11. T.Martin (OPQ) + 1'17"
12. P.Gilbert (BMC) + 1'17"
...
15. F.Schleck (RNT) + 2'22"
16. J.Van den Broeck (LTB) + 2'22"


Points : S.Sánchez (LIQ) 39 pts
Montagne : F.Ferrari (CJR) 20 pts
Jeunes : CA.Betancur (ASA) 13h44'02"
Venez découvrir mon récit ! La Rabobank vous y attend.
viewtopic.php?f=61&t=2275
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Animateur Pronos
Messages :2000
Inscription :19 janv. 2013, 15:03
Equipe Préférée :Lotto - Soudal

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour du Pays Basque, E2]

Message par Nico32 » 16 sept. 2013, 16:47

Anthony Roux a écrit :Ten Dam et Brown sont vieux est sur régresse assez vite dans le jeu afin pour moi en tout cas ! Avec Poels, Inxausti, Gesink, Mollema, Kruijswijk, Slagter et Garate ça a de la gueule ! J'ai du en oublier en plus !
Tu as tous les principaux ^^
Je remplace juste Gárate, qui a pas mal régressé, par Sánchez, qui est en train de devenir un bon rouleur en plus de passer correctement les bosses et la montagne :smiley:
Venez découvrir mon récit ! La Rabobank vous y attend.
viewtopic.php?f=61&t=2275
Avatar de l’utilisateur
Anthony Roux
Messages :987
Inscription :02 juil. 2013, 12:22
Equipe Préférée :FDJ

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour du Pays Basque, E3]

Message par Anthony Roux » 16 sept. 2013, 16:56

Dommage que LLS perde le maillot ! Tu va tenté de le reprendre ou limiter la casse pour tout exploser au chrono final ?
Simulation ligue : Lampre
Avatar de l’utilisateur
vmbw3
Animateur Pronos
Messages :3045
Inscription :15 juin 2012, 16:41
Equipe Préférée :BMC Racing Team
Localisation :Pas de Calais
Contact :

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour du Pays Basque, E3]

Message par vmbw3 » 16 sept. 2013, 18:27

Inxausti leader sur le Giro ? (Tu l'as peut être dit en début de saison, je me souviens plus)
Cliquez sur l'image pour voir mon récit.
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Guig76
L'orange basque
Messages :553
Inscription :24 juin 2011, 21:25
Equipe Préférée :Trek Factory Racing
Localisation :Petit Couronne (76)

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour du Pays Basque, E3]

Message par Guig76 » 16 sept. 2013, 18:55

Samuel 8-) (même s'il n'est plus chez Euskaltel)
Igor et Mikel 8-)
Image
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Hincapie
Hinca'papy
Messages :1981
Inscription :13 févr. 2012, 17:43
Equipe Préférée :BMC Racing Team
Localisation :Deux-Sèvres

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour du Pays Basque, E3]

Message par Hincapie » 17 sept. 2013, 13:11

LL Sanchez a perdu peu de temps... je suis confiant pour la suite de la course. Il est imbattable sur ce genre de terrain avec Pcm.
"On se croirait dans la chambre stérile d’un asile d’animaux, c’est très douteux."

Mon récit avec l'équipe Ag2r-La Mondiale !

Award 2012 du meilleur réciteur à l'anglaise !
Elu récit du mois de décembre 2012 !
Award 2014 de l'anim' qui n'en fout pas une !
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Animateur Pronos
Messages :2000
Inscription :19 janv. 2013, 15:03
Equipe Préférée :Lotto - Soudal

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour du Pays Basque, E3]

Message par Nico32 » 18 sept. 2013, 09:00

Bonjour tout le monde,
J'ai vraiment eu une journée de merde hier avec, entre autres, mon ordi qui m'a lâché et dont le disque dur est officiellement irrécupérable (et pourtant ce n'est pas ce qui me préoccupe le plus...). En ce qui concerne le récit, j'ai une sauvegarde récente de ma carrière et des étapes jouées résumées. Le récit ne s'arrête donc pas, mais la fréquence des posts va diminuer le temps que je retrouve un ordi perso...
Venez découvrir mon récit ! La Rabobank vous y attend.
viewtopic.php?f=61&t=2275
Avatar de l’utilisateur
Anthony Roux
Messages :987
Inscription :02 juil. 2013, 12:22
Equipe Préférée :FDJ

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour du Pays Basque, E3]

Message par Anthony Roux » 18 sept. 2013, 09:07

Nico32 a écrit :Bonjour tout le monde,
J'ai vraiment eu une journée de merde hier avec, entre autres, mon ordi qui m'a lâché et dont le disque dur est officiellement irrécupérable (et pourtant ce n'est pas ce qui me préoccupe le plus...). En ce qui concerne le récit, j'ai une sauvegarde récente de ma carrière et des étapes jouées résumées. Le récit ne s'arrête donc pas, mais la fréquence des posts va diminuer le temps que je retrouve un ordi perso...
Vraiment pas de chance et bon courage !
Simulation ligue : Lampre
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Animateur Pronos
Messages :2000
Inscription :19 janv. 2013, 15:03
Equipe Préférée :Lotto - Soudal

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour du Pays Basque, E3]

Message par Nico32 » 19 sept. 2013, 09:06

Guig76 a écrit :Samuel 8-) (même s'il n'est plus chez Euskaltel)
Igor et Mikel 8-)
Les basques sont bien là sur leurs terrres 8-)
Hincapie a écrit :LL Sanchez a perdu peu de temps... je suis confiant pour la suite de la course. Il est imbattable sur ce genre de terrain avec Pcm.
Réponse juste en-dessous ^^
Image
Aujourd’hui, les coureurs arrivent à Arrate, là même où Mollema avait remporté sa seule victoire sur la dernière Vuelta. Le néerlandais avait démarré juste avant la courte descente, suivi de Menchov et Poels, et avait disposé de ses compagnons au sprint. Mollema ne devrait pas rééditer sa performance, mais un tel scénario peut se reproduire dans la montée finale. Auparavant, il faudra escalader pas moins de 6 difficultés, toutes plus raides les unes que les autres.
Image
Mollema se sent pourtant inspiré sur ces routes. Il fait partie d’un premier groupe de 12 coureurs qui se détache sans obtenir de bon de sortie. Mais le néerlandais insiste au moment de la jonction et part finalement en compagnie de deux bons puncheurs, Hermans et Gerrans, ainsi que de Jörgensen qui a du mal à suivre ses compagnons quand la route s’élève. Le maillot à pois fait l’objet d’une lutte féroce entre les trois premiers nommés, que remportera Mollema. L’avance maximale de ce groupe sera de 10’30’’ à 105 kms du but. Avec les noms présents à l’avant, les Liquigas ont du mal à réduire l’écart. Jörgensen a disparu depuis longtemps, mais chaque membre du trio restant pointe à moins de 5 minutes au général et constitue une menace pour Sánchez. Un trio qui ne s’entend pas car Mollema effectue la majeure partie du travail. Lorsqu’il décide de partir à 45 kms de l’arrivée, il possède toujours 7’30’’ d’avance sur le peloton ! Un groupe de contre emmené par De Gendt a tenté de revenir, mais sans réussite.
Image
L’alarme est sonnée dans les rangs de la Liquigas qui n’est pas du tout aidée par les autres formations. À 30 kms du but, Caruso doit s’écarter et laisse Samuel Sánchez isolé. Le basque est obligé de prendre ses responsabilités et impose lui-même le rythme, au risque de le payer par la suite. D’ailleurs, ses adversaires ne se font pas prier pour le harceler. Contador et Monfort lancent les hostilités, puis Menchov, Schleck et Rolland y vont à leur tour au moment où Gerrans et Hermans sont avalés. Les attaquants ont tout intérêt à s’allier pour mettre en difficulté le porteur du maillot jaune car ce dernier n’est toujours pas relayé. L’écart se creuse donc.
Image
Le rythme s’accélère et certains protagonistes comme Martin, Luis León Sánchez et Intxausti ont du mal à se maintenir dans les premières positions du groupe. Lorsque Valverde, Kreuziger, Van den Broeck et Anton sortent à leur tour sur des pentes à 13%, le leader du général n’a d’autre choix que de suivre les attaques. Il est le seul à le pouvoir, puisque Martin n’est pas au mieux et fait rouler ses équipiers tandis que Intxausti est presque distancé de ce qui reste du peloton. Le rythme ne faiblit pas, surtout à l’avant où Menchov a décidé de mettre ses adversaires dans le rouge. Au moment de basculer dans la descente, le leader de la Katusha ne possède plus que 1’40’’ de retard sur Mollema. Contador, Nieve, Rolland et Schleck sont 24 secondes derrière. Sánchez débourse lui une minute sur le russe, mais il est maintenant aidé par Kreuziger et Van den Broeck. Enfin, l’autre Sánchez est à 1’45’’ de Menchov.
Image
Prévenu par son DS, Mollema se relève pour attendre son leader en difficulté. Il n’aurait de toutes façons pas pu aller chercher la victoire aujourd’hui. Menchov est lui repris dans la vallée par le premier groupe de contre. Mais le russe ne baisse pas les bras et ressort sous la banderole des 5 kms avec Rolland et le Pistolero espagnol. Valverde décide de continuer au train, Schleck et Nieve dans sa roue. Malgré ses qualités de descendeur, le débours de Samuel Sánchez a encore augmenté pour atteindre la minute quinze ! À l’arrière, c’est la débandade avec des groupes d’une dizaine de coureurs au maximum éparpillés sur la route. Luis León Sánchez a cravaché toute la descente seul mais se fait reprendre dans la courte vallée par Velits et Pauwels, les équipiers de Martin.
Image
Le trio de tête s’entend bien et creuse l’écart au-delà des 40 secondes. Derrière, Schleck montre des signes de fatigue et ne prend plus un relais. Au sortir d’un relais de Valverde, Nieve contre le murcian et distance irrémédiablement le luxembourgeois. El Imbatido ne peut pas non plus suivre le basque, qui impressionne en revenant sur le trio de tête à 2 kms de l’arrivée. Ce quatuor ainsi reformé ne le restera qu’une centaine de mètres. En effet, à la surprise générale, Pierre Rolland profite des derniers hectomètres de montée pour accélérer encore le rythme. Il se détache au train. Un lacet plus bas, Samuel Sánchez monte au même rythme que les hommes de tête, sans parvenir à réduire l’écart. Il est en train de perdre son maillot !
Image
Nieve récupère dans les roues tandis que Contador fait l’effort. Mais comme sur la Vuelta, le madrilène n’a pas encore de grandes sensations et perd du terrain. Devant, Rolland continue d’appuyer fort sur les pédales. Il bascule dans la descente sans hésiter et maintient Nieve à distance pour faire coup double : étape et maillot de leader ! L’étape a été très éprouvante pour les organismes, à l’image de Fränk Schleck qui connait une grosse craquante en étant repris et même distancé par Sánchez. Le leader du général était fort, mais la faiblesse de son équipe ne lui a pas permis de conserver son bien.
Image
Les bilans sont également terribles d’un point de vue comptable puisque certaines équipes comme Acqua & Sapone ou Vacansoleil n’ont plus que respectivement 3 et 4 coureurs arrivés dans les délais.
ImageIIIIIIIIIIIIIIIIImage
11. LL.Sánchez (RAB) + 2'13"
12. T.Martin (OPQ) + 3'24"
...
16. B.Intxausti (RAB) + 4'44"
Venez découvrir mon récit ! La Rabobank vous y attend.
viewtopic.php?f=61&t=2275
Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Megan Fox, bof...
Messages :1028
Inscription :02 mars 2012, 14:31
Equipe Préférée :Bretagne - Seche Environnement

Re: Rabobank Cycling Team 2013 [Tour du Pays Basque, E4]

Message par D4MSZCZKU » 19 sept. 2013, 09:48

Pas Rolland :(
LL Sanchez montre ses limites...
Présent dans le "Panthéon des Réciteurs".
Award du réciteur avec fond de l'année 2012.
Récit du mois : avril 2012 + mai 2012 + été (Juillet) 2012 + mai 2013.
Image
Image
Répondre

Revenir à « Récits / Stories »