Le topic du traceur

Modérateur : Animateurs Etapes

Avatar de l’utilisateur
paul08160
Messages : 402
Inscription : 25 août 2015, 09:33
Equipe Préférée : Team Europcar

Re: Le topic du traceur

Message par paul08160 » 01 nov. 2015, 12:49

Et puis tu peux débordé sur l'Autriche,la Suisse,Une arrivé au Liechtenstein
Je dit ça parce que j'avais regardé pour en faire un
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
grebiere
Animateur Etapes
Messages : 3846
Inscription : 26 août 2012, 10:26
Equipe Préférée : Astana Pro Team

Re: Le topic du traceur

Message par grebiere » 01 nov. 2015, 12:51

paul08160 a écrit :Et puis tu peux débordé sur l'Autriche,la Suisse,Une arrivé au Liechtenstein
Je dit ça parce que j'avais regardé pour en faire un
Mais trop déborder ne serait pas logique, c'est un tour d'Allemagne donc s'il faut dévier à chaque édition dans 3 pays pays pour chercher la montagne ça n'a pas d'intérêt
Avatar de l’utilisateur
paul08160
Messages : 402
Inscription : 25 août 2015, 09:33
Equipe Préférée : Team Europcar

Re: Le topic du traceur

Message par paul08160 » 01 nov. 2015, 12:54

grebiere a écrit :
paul08160 a écrit :Et puis tu peux débordé sur l'Autriche,la Suisse,Une arrivé au Liechtenstein
Je dit ça parce que j'avais regardé pour en faire un
Mais trop déborder ne serait pas logique, c'est un tour d'Allemagne donc s'il faut dévier à chaque édition dans 3 pays pays pour chercher la montagne ça n'a pas d'intérêt

Oui mais après vers la République Tchèque sans rentrer en République Tchèque il y a des trucs qui sont plutôt intéressant
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Leon40
Animateur Etapes
Messages : 5096
Inscription : 01 juil. 2011, 20:25
Localisation : Pays de la Chocolatine

Re: Le topic du traceur

Message par Leon40 » 01 nov. 2015, 13:09

Effectivement , la région le long de la frontière tchèque est très intéressante mais pour de belles étapes vallonnées.
Image
Avatar de l’utilisateur
paul08160
Messages : 402
Inscription : 25 août 2015, 09:33
Equipe Préférée : Team Europcar

Re: Le topic du traceur

Message par paul08160 » 01 nov. 2015, 13:17

Leon40 a écrit :Effectivement , la région le long de la frontière tchèque est très intéressante mais pour de belles étapes vallonnées.
Oui en faite se serait plutôt pour un truc type paris Nice
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
CyroDX
Pornstar catalane
Messages : 835
Inscription : 19 août 2011, 20:43
Equipe Préférée : Orica Greenedge
Localisation : Pau 64

Re: Le topic du traceur

Message par CyroDX » 04 nov. 2015, 21:23

Ça fait un moment que j'ai pas posté ici, je vais vous présenter un petit Tour de 5 jours en Thaïlande pour remplacer le vide laissé par la disparition du Tour de Pékin dans le WT (concours du Gruppetto).



Image
Image
Image
CARTE Parcours

Image
Image

Pourquoi la Thaïlande ? Pays en voie de développement, ouvert au cyclisme dans les déplacements de tous les jours comme de nombreux pays asiatiques, il veut aussi démocratiser la pratique sportive du velo, et compte donc investir pour faire ce.
Les routes y sont belles et les moyens des autorités permettent d'accueillir une nouvelle épreuve World Tour.

Pourquoi le Chiang Mai ? Parce que c'est beau, touristique, sauvage et montagneux et que le vélo y est populaire avec de nombreuses épreuves déjà existantes (sous l'impulsion du français Peter Pouly notamment).


ETAPES


Etape 1 Chiang Mai TT (Wichian Puttiwinyu STAGE)/ 12km - 0m D+ *

Image
Profil

Image
Carte

Court contre-la-montre autour du coeur de la ville de Chiang Mai. Les coureurs devront faire deux fois le tour des douves de la cité thaïlandaise, une première fois du côté extérieur puis après la traversé d'un des ponts on repartira en sens inverse pour arriver devant une des portes de la vieille ville : la Chang Phueak Gate.

Photos
Image
Affiche touristique de la ville.
Image
Route empruntée, au bord des "douves".

Etape 2 Chiang Mai - Bhuping Palace (Doi Suthep - Pui National Park STAGE) / 117km - 2510m D+ ****

Image
Profil

Image
Carte

Après le contre-la-montre inaugural, on enchaine directement par la seule arrivée en sommet de ce Tour. Après avoir déjà grimper deux difficultés (un long col aux pourcentages faibles mais à la pente très irrégulière et trompeuse. En redescendant vers Chang Mai et l'ascension finale, un mur se dressera face aux coureurs (2km, 11%) puis après le retour en ville on montera vers le mythique Bhuping Palace, temple bouddhiste en amont de la cité. La route pour y accéder est belle mais la pente peut y être sévère. Les grimpeurs brilleront en ce jour.
Segment Montée Finale

Photos
Image
Les chutes d'aux au pied de la première difficulté.
Image
La belle première montée roulante.
Image
Le mur.
Image
Le site d'arrivée, au Bhubing Palace.
Image
Bhubing Palace.

Etape 3 Lamphun - Lampang (Doi Khun Tan National Park STAGE) / 164km - 690m D+ **

Image
Profil

Image
Carte

L'étape pour sprinter ! Mais attention aux pièges. En effet, l'organisation a prévu un parcours certes assez plat, mais les routes ne seront pas de tout repos, entre route plus ou moins larges, de nombreuses courbes, virages et traversées urbaines, avant un final plus calme sur une très large route.

Photos
Image
Lamphun
Image
De longs kilomètres en pleine jungles dans le Doi Khun Tan National Park.
Image
Wat Phra That Lampang
Image
Lampang City Hall

Etape 4 Lom Raet - Mae Chaem (Ping River STAGE) / 200km - 1980m D+***

Image
Profil

Image
Carte

La plus longue étape de ce tour. À qui sourira-t-elle ? Coureurs qui visent le général ? Puncheurs/sprinters ? Échappés ? La grosse côte dans le final classée en première catégorie et les routes escarpées jusqu'à la ligne d'arrivée assurent une étape spectaculaire et indécise.

Photos
Image
L’ascension principale du jour
Image
Le sauvage Op Luang National Park ravsersé en milieu d'étape.
Image
Doi Inthanon National Park, au pied duquel l'étape se clôturera.
Image
Site d'arrivée à Mae Chaem.

Etape 5 Mae Chaem - Mae Sariang (Mae Hong Son STAGE) / 174km - 3660m D+ ****

Image
Profil

Image
Carte

La dernière étape de ce tour s'annonce être un véritable feu d'artifice. Plus gros dénivelé des 5 étapes, pas un mètre de plat ou presque sans pour autant proposer de difficultés trop "dures" bloquant toutes velléités de coureurs qui voudraient mettre en danger le leader du général avant le final... Et surtout, une vingtaine de kilomètres non goudronnés annonce un spectacle fascinant qui clôturera cette première édition d'une course d'avenir...

Photos
Image
Les routes sauvages à + de 1200m d'altitudes en plein Mae Tho National Park.
Image
Changement de province pour les derniers kilomètres de l'étape finale.
Image
Portion non goudronnée très spectaculaire.
Image
Descente vers arrivée finale.
Image
Mae Sariang
Image
Avatar de l’utilisateur
CyroDX
Pornstar catalane
Messages : 835
Inscription : 19 août 2011, 20:43
Equipe Préférée : Orica Greenedge
Localisation : Pau 64

Re: Le topic du traceur

Message par CyroDX » 04 nov. 2015, 21:27

Une petite classique en circuit autour de Pau (pour remplacer le GP de Plouay)

Image


Détail des points marquants :

Route des Coteaux > 1.7 km à 8% sur un petite route serpentant dans les bois et débouchant sur la route principale des coteaux. La descente est rapide mais il faudra y être vigilant tout de même avec 2 virages piégeurs.
Image

Une des rares parties dégagée de la première ascension.
Image

La descente.

Après quelques kilomètres de plat direction le sud, biffurque à gauche et on attaque le Chemin du Bourdieu.

Chemin du Bourdieu > 1.1 km à 10.5%, rectilignes, régulière et très pentue, cette ascension sera abordé par les coureurs après un virage à 45° qui les aura quasiment arrêté.
Image

L'entame de la montée.
Image

Partie centrale du "mur" du Bourdieu.

La descente n'arrivera que 2 kilomètres plus loin, et elle sera technique et périlleuse en cas de temps pluvieux.

Descente Beauvallon
Image
Image

Après cela les coureurs traverseront la commune de Jurançon puis longeront le Gave jusqu'au Pont du 14 Juillet qui fait face au château. Au pied de celui-ci, le peloton s’engouffrera dans les petites ruelles paloises en direction de l'arrivée.
Image

L'approche du final sur le Pont du XIV Juillet.
Image

La porte d'entrée dans le vieux Pau, pied des 300 mètres d’ascension finale.

Rue du Moulin 250 m à 9% sur du pavé de ville et une route étroite. Les voitures de DS auront été dévié pour ce passage de 600 mètres en plein cœur de la vieille ville.
Image

Fin de la petite montée finale dans le coeur du vieux Pau.
Image

Sortie du quartier pavé et on plonge vers la Place Verdun, lieu de l'arrivée.
Image

La ligne sera tracée là où le Tour a l'habitude de le faire après une boucle autour de la place.
Image
Avatar de l’utilisateur
CyroDX
Pornstar catalane
Messages : 835
Inscription : 19 août 2011, 20:43
Equipe Préférée : Orica Greenedge
Localisation : Pau 64

Re: Le topic du traceur

Message par CyroDX » 04 nov. 2015, 21:29

Une petite classique en Nouvelle Zélande, un peu dans l'esprit de MSR, peut être même en plus indécise quant au scénario de course.
The Dunedin Otago Peninsula Classic

Image
Image

Profil

Image

50 derniers kilomètres
Image
Principales difficultés

Carte
Image

Photographies
Portobello Bridge, lieu du départ réel de l'épreuve.

Image


Portobello, après avoir longé la baie pendant une vingtaine de kilomètres, les coureurs aborderont la première difficulté du jour dans cette localité.

Image


Highcliff Road, la première ascension du jour, là où un premier groupe d’échappés devrait se former.

Image


Vue depuis le sommet de cette première côte, au sommet de la péninsule de l'Otago.

Image


Le peloton ira ensuite plein sud en longeant l'océan pacifique pendant une trentaine de kilomètres.

Image


Au niveau de l'embouchure de la Waipori River (traversée par le Pont de Taieri Mouth), nous nous dirigerons vers les terres en attaquant la deuxième difficulté majeure du jour : le Mount Waihola.

Image
Image


Après une descente jusqu'à la commune de Waihola, on fait le tour du lac éponyme par le sud.

Image


De Clarendon à Berwick, sur l'autre rive du lac, les coureurs devront affronter 18km sur des routes non goudronnées.

Image


Puis après une quarantaine de kilomètres de plat, les coureurs reprendront de la hauteur en direction de Lee Stream, le point culminant de l'épreuve à plus de 500 mètres d'altitude.

Image


Au niveau de Lee Stream, le peloton tournera à droite et affrontera pendant 33km la très vallonée George King Memorial Road

Image
Image


Après une descente technique et rapide vers Outram, les coureurs repartiront en direction de Dunedin.

Image


On profitera de ce retour en ville pour attaquer la difficile ascension de Brockville Road.

Image


Puis, après un passage tout près de la ligne d'arrivée, on attaquera la boucle finale de 50 kilomètres au nord de la ville.

Image


On commencera par longer à nouveau la baie, rive nord ce coup-ci, en face du chemin empruntée au départ.

Image


A Port Chamlers, un des juge de paix de cette classique s’élèvera devant les coureurs : la Blueskin Road, au sommet de laquelle nous aurons encore un grandiose panorama.

Image


Après une courte descente, les coureurs devront aborder un périlleux virage en épingle, pied de la dernière grade ascension du jour : le Mount Cargill.

Image


En suivant de cette ascension plutôt roulante, le peloton replongera en direction de la ligne d'arrivée avec une belle descente rapide et technique.

Image


Sur le chemin du retour vers le centre ville de Dunedin, les coureurs passeront au pied de la célèbre Baldwin Street, considérée comme la rue la plus pentue du monde.

Image


Cependant, c'est 3 rues plus loin que les coureurs bifurqueront sur leur gauche pour la dernière difficulté du jour, la plus courte : 550 mètres, mais la plus dur niveau pourcentages avec ses passages à plus de 20% : Blacks road.

Image


Après un courte descente au cœur du jardin botanique de la ville, les coureurs aborderont une dernière boucle plate d'une quinzaine de kilomètres en direction de la ligne d'arrivée.

Image
Image


Ligne d'arrivée qui se situera sur George Street, au niveau de l'Octagon, centre névralgique de la cité néo-zélandaise.

Image

Présentation
La Nouvelle-Zélande, pourquoi ?

Pays de moins de 5 millions d'habitants, la Nouvelle-Zélande n'en reste pas moins un pays de cyclisme, notamment sur la piste, à l'instar de son voisin et "grand frère" Australien, mais qui parvient à lancer de plus en plus de coureurs dans le grand bassin de la route. Malgré la taille et la faible densité de population, les infrastructures du pays sont largement compatibles à l'organisation d'une classique du World Tour.

Julian Dean (US Postal, CSC, Credit Agricole, Gramin, Orica GreenEdge), un des précurseur de la route dans les antipodes, et aujourd'hui directeur sportif de l'équipe Australienne WT Orica-GreenEdge sera l'ambassadeur de cette candidature. Après 14 saisons au plus haut-niveau du cyclisme mondial, et ayant roulé sur toutes les plus grandes courses du mode cycliste, il est aujourd'hui sûr de la capacité de son pays à organisé une telle course, qu'il estime être un juste retour des choses pour un pays qui n'a jamais eu la chance d'organiser de grands événements sportifs à dimension mondiale (hors rugby), et encore moins en cyclisme.

Le comité de soutien à cette candidature verra en son sein le "régional de l'étape", le natif de Dunedin, et à l'image de Julian Dean, un ancien de peloton et un des meilleurs sprinter puis poisson-pilote qu'il y ait : Gregory Henderson. (T-Mobile, Columbia, Sky, Lotto). Il fut l'un des premiers supporter de cette course et participa même à son tracé empruntant les routes de ses débuts.

Avec eux, la plupart des pros néo-zélandais : Jack Bauer (Cannondale Garmin), George Bennett (Lotto Jumbo), Sam Bewley (Orica GreenEdge), Hayden Roulston (Trek), ainsi que le mouvement Vélon (BMC, Etixx, Lampre, Lotto Soudal, Orica, Cannondale Garmin, Giant, lotto Jumbo, Sky, Tinkoff, Trek) soutiennent ce projet qu'ils pensent être positif du point de vue de l'ouverture du cyclisme vers de nouveaux horizons, dans des contrées "spectaculaires" qui ne pourra qu'engendrer plus de passion autour du cyclisme.


Pourquoi Dunedin ?

N'étant pas la ville la plus connue du pays, le choix de Dunedin peut surprendre. Longtemps en concurrence avec Wellington et Auckland, et toujours au coude-à-coude avec sa voisine Christchurch, Dunedin bénéficie d'un cocktail de paysages sauvages et grandioses de l'île du Sud et de bonnes infrastructures routières et d'accueil pour une course de ce niveau. De plus cette partie côtière de l'Otago permet un tracé de parcours entre grandes plaines verdoyantes, plateaux peuplés de moutons et côte baies peuplées de manchots, signe de la proche présence de l'Antarctique.


Pourquoi ce tracé ?

La volonté des organisateurs étaient de tracer une course à la fois difficile (7 difficultés "majeures"), mais indécise (pas de parcours trop vallonné, trop plat, pas de sprint en côte incitant à l'attentisme), près des côtes exposées au vent, puis dans les plateaux quasiment inhabités, empruntant des descentes techniques,
des longues montées roulantes et des raidars courts et violents... De plus, selon le déroulement de la course chaque année, les organisateurs pourraient adapter le tracé afin d'éviter de s'installer dans une monotonie contre laquelle Vélon s'insurge de plus en plus dans sa quête de changement du modèle du cyclisme.
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
CyroDX
Pornstar catalane
Messages : 835
Inscription : 19 août 2011, 20:43
Equipe Préférée : Orica Greenedge
Localisation : Pau 64

Re: Le topic du traceur

Message par CyroDX » 04 nov. 2015, 21:32

Ma première semaine de la Vuelta 2017.


Vuelta a España 2017

Carte

Semaine 1
Image

Ouvrir dans un nouvel onglet pour voir en grand

Etapes

Etape 1 : Arènes de Nîmes - Arènes d'Arles / TTT / 41km

Image
Image
Long TTT pour commencer cette Vuelta. Départ de l'intérieur des arènes de Nîmes et arrivée sur l'esplanade de celles d'Arles. Passage sur les petites routes entre les marais du cœur du Parc Régional de la Camargue.

Photos :
Image

Arènes Nïmes

Image

Marais de Camargue

Image

Arènes Arles

Etape 2 : Arles - Mont Ventoux / 179km

Image
Image
2ème étape et déjà un monument à affronter : le Mont Ventoux, habitué du Tour et inédit sur un autre GT. A noter : une approche compliquée par le sud et les Parc Naturels régionaux des Alpilles et du Lubéron.


Ascencion finale
Image
Photos :
Image

Les Baux de Provence

Image

Lubéron

Image

Le Ventoux

Etape 3 : Avignon - Sète / 165km

Image
Image
Première étape du plat... jusqu'au final et la boucle dans Sète juste avec l'ascencion du Mont St Clair (1.6km 10.6%) et sa descente jusqu'à la ligne.

Photos :
Image

Avignon

Image

Pont du Gard

Image

Sète

Etape 4 : Béziers - Roses / 193km

Image
Image
Arrivée en Espagne ! On longe la méditerranée jusqu'à l'arrivée. Dangers : le vent (comme la veille), et un final très casse-pâte et torturé. Toujours pas un jour pour les sprinters...

Photos :
Image

Béziers

Image

Parc du Cap de Creus

Image

Roses

Etape 5 : Girona - Barcelona / 201km

Image
Image
Encore une étape difficile et indécise ! On attaque par un long col roulant, un autre un peu plus pentu puis on descend vers la côte et la capitale catalane où l'on arrivera après une dernière difficulté suivie d'une jolie descente et d'une traversée de Barcelone jusqu'au bord de mer et l'arrivée au pied de Christophe Colomb.

Photos :
Image

Girona

Image

Montserrat

Image

Barcelona

Etape 6 : Igualada - Tremp / 131km

Image
Image
Très courte étape et première possibilité d'un sprint massif malgré le passage escarpé de la Serra del Montsec près du final.

Photos :
Image

Igualada

Image

Serra del Montsec

Image

Tremp

Etape 7 : Balaguer - Zaragoza / 176km

Image
Image
2ème étape toute plate ou presque de suite, sprint attendu dans la 5ème plus grande ville d'Espagne.

Photos :
Image

Balaguer

Image

L'Aragon

Image

Zaragoza

Etape 8 : Zaragoza - Logroño / 179km

Image
Image
Après un début de Tour très défavorable aux sprinters, on enchaîne une 3ème étape de transition qui devrait leur sourire en 3 étapes, entre Aragon et Rioja.

Photos :
Image

La Rioja

Image

Logrono

Etape 9 : Logroño - Cruz de la Demanda / 127km

Image
Image
Première arrivée en sommet sur le territoire espagnol avec le retour de la Cruz de la Demanda, emprunté par la Vuelta en 2001 pour la dernière fois, avec une victoire de Jose Maria Jimenez à la clé.

Ascension finale
Image
Photos :
Image

Sierra de la Demanda
Back in 2001... (video)
Image
Avatar de l’utilisateur
CyroDX
Pornstar catalane
Messages : 835
Inscription : 19 août 2011, 20:43
Equipe Préférée : Orica Greenedge
Localisation : Pau 64

Re: Le topic du traceur

Message par CyroDX » 04 nov. 2015, 21:34

Mes 2 classiques montagnardes dans les Pyrénées (avec variant féminine).

Image

Image


64's Classic

Sponsorisée par...
ImageImage
ImageImageImage
CARTE GÉNÉRALE

Image

Course Féminine

Image

D+ 2807 mètres.


Course Masculine

Image

D+ 6450 mètres.

Principaux Cols :
Image
Image
Image
Image
Image
Présentation officiel :

Après de longues année d'attente, l'Ouest des Pyrénées Françaises auront enfin droit à leur course by ASO. Ce ne sera pas le Tour, où la logistique gargantuesque pose toujours problème quand il faut prendre des petites routes de montagne; mais ce sera pour une course qui s'annonce au moins aussi intéressante qu'une étape de montagne de notre cher Grande Boucle : une classique dont beaucoup rêvaient dans les Pyrénées Atlantiques (département oublié du cyclisme hors Tour de France) et dont le départ (filles et garçons) se fera dans la capitale béarnaise du département qui est Pau, municipalité à la pointe de l'organisation d’événements sportifs, cyclistes ou autre (automobile, canoë...), et qui mènera les coureurs vers la mythico mythique "ville" de Saint Jean Pied de Port, au pied des montagnes basques. Et pour ce, les hommes devront affronter pas moins de 6 cols de 1ère catégorie ou plus sur les 250km de la course, pour une total de près de 6400 mètres de dénivelés. Si quelques tronçons de la course rappelleront des souvenirs aux participants récurrents des Tour des France (Soulor/Aubisque, Maris Blanque, Pierre Saint Martin) et ce malgré leur prise par des versants "rares", l'organisation a quand même voulu réserver des surprises et pas des moindres aux courageux participants de cette course de la démesure voulue par son promoteur Google, avec une traversée est/ouest des "monstres pyrénéens" bien connus par les cyclos de France et de Navarre mais moins par les coureurs. En effet, les inédits cols de Houaraté, Labays, Bagargi et Arnostegi seront au programme. Entre paysage spectaculaire et grande difficulté tant en terme de dénivelé que d'inclinaison de la pente, cette première épreuve des Moutain View Classic s'annonce palpitante.

Féminines : Du fait du très haut degrés de difficulté de la course masculine, un parcours spécial a bien évidemment été adaptée pour les filles. La distance revue à la baisse, et la majeure partie des difficultés empruntées par les hommes évitées n’empêcheront pas à une des meilleurs coursières du monde de l'emporter. En effet, à défaut d’enchaînement de cols gargantuesque, les demoiselles auront droit à des routes extrêmement casse-pattes dès le départ de Pau avec de multiples ascensions courtes mais pentues sur la route les menant au pied du juge de paix de leur course, l’ascension la plus dure de la course masculine en terme de pourcentage : le col de Bagargi. Néanmoins, son placement à 38km de l'arrivée donnera la possibilité à une bagarre jusqu'à la ligne entre les plus fortes, que ce soit sur les hauts plateaux souletins entre Bagargi et Errozate, que dans la descente finale technique ou dans les derniers kilomètres de plat jusqu'au Graal que représentera la ligne d'arrivée pour toutes les rescapées.

Google Street View :
Image
Départ Pau
Image
Pied Soulor
Image
Soulor
Image
Aubisque
Image
Descente Aubisque
Image
Marie Blanque
Image
Plateau du Benou
Image
Osse en Aspe
Image
Houratate
Image
Houratate sommet
Image
Labays
Image
Soudet
Image
Larrau
Image
Bagargi
Image
Descente Bagargi
Image
Errozate lacets
Image
Arnosteguy
Image
Plateau Arnosteguy
Image
Descente Finale
Image
St Jean Pied de Port

66's Catalunya Classic

Sponsorisée par...
Image
ImageImageImage
CARTE GÉNÉRALE :

Image

Course Féminine

Image

D+ 3549 mètres.


Course Masculine

Image

D+ 5873 mètres.

Principaux Cols :
Image
Image
Image
Image
Présentation officiel :

Bienvenue en Catalogne ! Autre zone souvent oubliée par ASO sur la Grande Boucle, les hauteurs de la partie orientale de nos chères Pyrénées seront visités de long en large par les garçons et les filles du peloton professionnel. Sur les deux courses, pas moins de 8 cols inédits ou absents depuis plus de 10 ans sur le Tour seront découverts par les pelotons.
Cependant, c'est sur le désormais habituel Port de Pailhères que la course masculine pourrait commencer à vraiment se décanter, en effet, même s'il est situé assez loin de la ligne d'arrivée, il sera abordé après 3 cols usants (dont le Col de Jau) de par leur irrégularité, et sera suivi du roulant Puymorens, puis de la petite ascension finale vers le Col d'Egat (à 4km de l'arrivée), deux cols où la sélection sera plus compliquée. Logiquement les coureurs utiliseront donc le col de Pailhères et sa descente technique pour lancer les grandes opérations. Sur le Tour on en aurait douté, mais le fait que nous avons ici affaire à une classique devrait être plus favorable à un tel scénario.

Féminines : Les filles ne partiront pas du Palais des Rois de Majorque à Perpignan comme les garçons, mais de Prades, au pied du col de Jau qu'elles auront en commun avec les hommes. Après la descente de celui-ci, elle n'iront pas faire la boucle vers l'Ariège mais redescendront directement plein sud vers l'arrivée. Pour ce, elles grimperont le long mais peu pentu col Carcanet en direction des plateaux du Capcir. C'est à ce moment qu'elles bifurqueront pour aborder les final escarpé de cette difficile course (par le dénivelé, mais moins par les pourcentages à l'opposé de la première manche au Pays Basque), enchaînant le court col de la Creu (par ce versant) puis le plus long col de la Llose pour revenir jusqu'à l'arrivée, le tout dans des paysages magnifiques sur des routes escarpées.

Google Street View :
Image
Perpignan
Image
Col de Palombère
Image
Col de Jau
Image
Col du Garabeil
Image
Port de Pailhères
Image
Port de Pailhères sommet
Image
Port de Pailhères descente
Image
Col de Puymorens
Image
Col de Puymorens descente
Image
Col d'Egat
Image
Hauts-Plateaux
Image
descente Coll de la creu face à route du Col de la Llose
Image
Col de la Llose
Image
Sommet Col de la Llose
Image
Hauts-Plateaux du Capcir vers l'arrivée.
Image
Arrivée près des fours solaires d'Odeillo
Image
Répondre

Revenir à « Étapes / Stages »