Depuis 1996 sont organisés les Championnats du Monde de Cyclisme sur Route Espoirs. Tous les vainqueurs ont-ils réussi ?

 

Épisode #1 : Giuliano Figueras (ITA)

 

En 1996, à Lugano, Giuliano Figueras s’est imposé devant Roberto Sgambelluri et Luca Sironi (champion du monde espoirs du contre-la-montre cette année par ailleurs), deux autres italiens.
Plus d’un an après sa victoire aux Championnats du Monde Espoirs, Figueras passe professionnel dans l’équipe Mapei. Dans cette équipe, il remporte notamment le Mémorial Rik Van Steenbergen en 1999 et le GP Chiasso en 2000. Surtout, il termine troisième de la Clasica San Sebastian 1999. La confirmation est lente mais semble arriver.
En 2001, il quitte la Mapei pour Ceramica Panaria. Il y restera pendant 4 saisons. En 2001, il effectue ce qui sera certainement sa meilleure saison puisqu’il prend la deuxième place du Tour de Lombardie, la septième des championnats du Monde et la dixième du Tour d’Italie, le tout assorti d’une victoire au Tour de Vénétie devant Di Luca et Rebellin. Chez Ceramica Panaria, il n’est plus dans la première division mondiale et c’est peut-être cela qui va lui manquer car les grands résultats se font plus rares … Dans l’équipe de Bruno Reverberi, il va quand même remporter une course par année : après le Tour de Vénétie en 2001, le Tour des Appenins en 2002, le Grand Prix de Chiasso en 2003 et la Semaine Internationale Coppi et Bartali en 2004.

 

Figueras devançant Cunego lors de la 7ème étape du Tour d’Italie 2004

 

En 2005, il retrouve la première division mondiale, désormais nommée ProTour. Malheureusement pour lui, ce n’est pas pour autant qu’il retrouve son niveau, même, son passage chez Lampre l’a quelque peu mis en difficulté. Petit mieux en 2006, puisqu’il remporte deux victoires cette année-là (Tour du Latium et 3ème étape b du Brixia Tour). A la fin de la saison 2007, son contrat n’est pas renouvelé et il ne reçoit aucune proposition. Il décide alors de mettre un terme à sa carrière, à 31 ans seulement.

 

En résumé, on peut dire que Giuliano Figueras avait des promesses, mais n’a su confirmer sur la durée son titre de champion du monde espoirs.

Figueras lors de sa victoire au Tour du Latium en 2006

 

(Propos d’AG2R)
Champion du monde espoirs : ont-ils réussi ? #1 Figueras

Laisser un commentaire