161011ispa_0277_600

Pour la deuxième année de suite, Katie Compton va remporter la Coupe du Monde de cyclo-cross, un sacre mérité tant elle est au dessus du lot et que sa véritable rivale : Marianne Vos préfère se servir des sous-bois pour se préparer principalement à la saison sur route mais également pour acquérir des nouveaux maillots arc en ciel.

Comme la majorité des grands champions ou des grandes championnes, Katherine Compton a un parcours atypique, en effet elle est contrainte de courir avec les paralympiques en tant que membre de l’équipe voyante, en 2004 pour ses premiers et uniques JO, l’américaine remporte 4 médaille dont deux en or avec sa compatriote mal voyante : Karissa Whitsell sur la piste athénienne mais c’est surtout en cyclo-cross que la native du Delaware se fait une réputation, depuis 2005 elle est invaincue sur son championnat national preuve qu’elle domine largement le cyclo-cross dans son pays à l’instar d’un Francis Mourey chez les hommes.

Compton se révèle véritablement lors de la saison 2006-2007 où elle termine vice-championne du monde, seulement devancé par la pétillante Maryline Salvetat, c’est d’ailleurs la première fois qu’une étasunienne monte sur le podium du championnat du monde de cyclo-cross.

La saison suivante, Compton remporte sa première victoire en Coupe du Monde à Pijnacker aux Pays-Bas, elle est alors âgée de 29 ans.
2008-2009 est encore meilleure pour Compton, elle triple son nombre de victoire en Coupe du Monde ne passant pas loin d’un hat trick, en effet, elle leva les bras lors de la : 4ème manche à Coxyde, 5ème manche à Nommay, et lors de la 7ème à Roubaix. Elle goûtera à nouveau au podium du championnat du monde prenant cette fois-ci la troisième place.

La saison 2009-2010 débute fort pour l’américaine qui remporte les deux premières manches de la Coupe du Monde à Trévise et une nouvelle fois à Nommay, néanmoins, elle devra abandonner le leadership à Daphny van der Brand lors de la pénultième manche située à Roubaix, là où elle c’était imposée la saison précédente.

2010-2011 est clairement sa meilleure saison depuis le début de sa carrière, Compton remporte 5 des 7 manches de la Coupe du Monde mais encore une fois celle-ci lui échappe au profit de la néerlandaise Sanny Van Passen qui devance l’américaine de 10 points seulement. Elle retrouvera également l’argent lors des championnats du Monde de Saint Wendel.

Lors de la saison suivante, Compton est moins prolifique et ne remporte qu’une seule manche de la Coupe du Monde, elle finit tout de même 3ème d’un classement qui lui échappe de peu chaque année.

C’est lors de la saison 2012-2013 que Compton réussit enfin à remporter la Coupe du Monde, ses 4 victoires de suites l’ont bien aidé à glaner ce prestigieux classement, une juste récompense pour cette cyclo-crosswoman qui a 34 ans connait enfin sa consécration. Malheureusement pour elle, elle sera à nouveau battue par Marianne Vos lors des championnats du Monde qui pourtant se déroulait chez elle aux Etats-Unis.

Cette saison, Compton est tout simplement intouchable, elle a remporté 5 des 6 premières manches de Coupe du Monde et surtout, elle a réussit à écœurer sa rivale Marianne Vos lors de son retour à la compétition à la suite d’une opération du dos. Compton aura également à cœur d’enfin devenir championne du monde, qui plus est sur les terres de Marianne Vos qui l’avait privée du sacre à domicile. Cela serait une juste récompense pour cette coureuse de 35 ans qui a su patiemment attendre son heure en Coupe du Monde de voir enfin l’arc en ciel.

Article écrit par 4895

Katherine Compton, l’année de la consécration

Laisser un commentaire