Nous sommes en mars, et le prochain opus de la série Pro Cycling Manager sortira donc d’ici trois mois. En attendant, Cyanide a accordé une interview à la communauté italienne (CymItalia), concernant les nouveautés de Pro Cycling Manager 2015. Au programme, une nouveauté très attendue, et différentes améliorations …

Quels sont les principaux axes de développement du futur jeu Pro Cycling Manager 2015 ?
Le nouveau mode de jeu « Pro Cyclist » a été notre principale préoccupation pour cette année. Il s’agit d’un mode complètement nouveau qui a été entièrement créé, avec une expérience de jeu totalement différente pour les joueurs. Au lieu de diriger une équipe, le joueur pourra incarner un jeune coureur et son développement tout au long de sa carrière. C’est quelque chose de totalement nouveau, qui était depuis longtemps demandé par notre communauté. Les premiers tests et les premières impressions sur ce nouveau mode de jeu sont très positives.
Bien sûr, ce n’est pas le seul axe sur lequel nous travaillons, nous ne laissons pas de côté les autres parties du jeu. Nos principaux objectifs en ce qui concerne le mode carrière sont le développement des coureurs (caractéristiques, entraînement, évolution), le recherche de jeunes talents et les équipes de développement.
Nous continuons aussi de travailler sur la course, avec un soin tout particulier pour l’IA sur les étapes pavées, de montagne ou vallonnées « facile ». Pour ces étapes vallonnées là, nous avons amélioré l’IA en ce qui concerne les coureurs qui sont bons sprinteurs et peuvent résister aux côtes, il y a en effet plein de courses au niveau World Tour qui se terminent de cette manière, avec 30 ou 50 coureurs dans un sprint en petit comité. Les coureurs qui visent ces étapes changeront au gré de la difficulté des ascensions du jour. Imaginons par exemple que la dernière montée soit raide et proche de l’arrivée, cela n’empêche pas un sprinteur possédant entre 72 et 74 en VAL de viser cette étape, mais si ce n’est pas très pentu, son équipe pourrait travailler pour lui.
Pour les courses pavées, l’idée est qu’il y ait plus de différences entre Paris-Roubaix et d’autres classiques avec moins de secteurs (certaines classiques flamandes qui peuvent finir avec un sprint massif ou réduit). Ce n’est pas un système à seulement deux possibilités, cela dépend en fait de la difficulté, du nombre et du placement des secteurs pavés les plus importants. Cela créera plus de variété dans le scénario et c’est plus réaliste, car par exemple des courses comme Kuurne (sic) ou Gent-Wevelgem se finissent souvent par un sprint en peloton.
Pour la montagne, le principal objectif est d’améliorer la stratégie des équipes des favoris, comme de leur faire faire un véritable « train de grimpeurs » quand elles ont assez de bons grimpeurs au pied de la dernière ascension.

Dans la beta, vous avez de manière manifeste parlé d’un nouveau mode de jeu. Pouvez vous nous en dire plus sur ce mode ? Dans notre communauté (http://www.cycling-manager.eu/forum/index.php?/topic/20040-e-se-la-cyanide-ci-preparasse-un-bel-regalino/), plusieurs forumeurs parlaient dès novembre d’un mode « Be a Pro », une spéculation causée par le nouveau mode « Auto » de l’IA de PCM 14.

Oui, comme je l’ai déjà dit dans ma précédente réponse, c’est bien sûr le mode de jeu « Pro Cyclist ». Il est plutôt amusant de constater ces spéculations à propos du mode Auto de l’IA parce que même s’il ne nous aurait jamais été possible de le faire sans, les deux n’étaient pas prévus ensemble.
Après PCM 14, nous avions fait ce mode « auto » et nous nous sommes dit d’un coup que « maintenant que les coureurs peuvent faire leurs courses sans que le joueur les commande, il n’est plus si difficile de réaliser ce mode de jeu « Pro Cyclist ». Le réaliser reste tout de même pas aisé car il y a toute la partie manager qui a une grande importance, c’est pour ça qu’il était très bien de disposer déjà de cette fonction « auto ». Pour donner plus de détails sur ce mode de jeu : le joueur démarre avec un jeune talent entre 19 et 22 ans, choisit sa principale spécialité et signe ensuite un contrat avec une équipe continentale. Pendant la saison, le joueur aura à gérer de près sa forme, son entrainement (avec la possibilité de devenir un pur spécialiste ou de développer plusieurs compétences si l’on veut être plus polyvalent), son calendrier de course et son évolution de cycliste.

Y aura t’il des changements majeurs ou de nouvelles possibilités dans le mode carrière ou du côté de l’IA et du gameplay ?
Cf question 1

A propos de ça, avez vous envisagé pour cette édition d’ajouter de plus grandes interactions entre l’IA et le joueur dans le jeu ?
Non, c’est quelque chose que nous avons pas envisagé pour l’édition 2015. Je pense qu’il est plus sage de renforcer le gameplay et l’IA plutôt que d’ajouter à nouveau une nouvelle couche d’interactions. Mais pourquoi pas dans le futur ?

Y aura-t-il des changements prévus ou de nouvelles possibilités dans le mode multijoueurs ?
Nous avons travaillé durant les mois précédents à corriger plusieurs problèmes du mode multijoueurs (vous avez pu le constater à travers la mise à jour de ce mode que nous avons récemment publié pour PCM 14), et nous avons aussi ajouté la possibilité de jouer des tours personnalisés. Actuellement, les changements du mode multijoueurs n’ont pas encore été décidés mais je pense que l’objectif principal est de préserver sa stabilité.

Trois ans après son lancement, que pensez vous du mode Armada ? Êtes vous satisfait du basculement du GameCenter vers Armada ?
C’est difficile de dire que l’on est satisfait car en tout premier lieu, en tant que développeur vous n’êtes jamais satisfait, et il y avait eu en plus tous ces problèmes techniques qui sont apparus, donc c’était décevant pour nous. Cependant le vieux GameCenter était extrêmement limité avec peu de possibilités pour l’améliorer, alors sans Armada, il n’y aurait presque pas eu d’évolution sur ce point.
Nous avons aussi reçu aussi beaucoup d’impressions positives, et il y a plus de joueurs qu’avant, donc c’était un signe clair que de nombreux joueurs voulaient quelque chose de nouveau, et c’est donc une satisfaction.
Nous sommes aussi conscients que tous les joueurs ne sont pas forcément content d’Armada, et que certains d’entre vous préféreraient un mode multijoueurs classique, c’est pourquoi je pense que le mieux serait de trouver un équilibre entre l’ancien et le nouveau mode.

Y a-t-il des changements dans les outils d’édition comme le Stage Editor, l’éditeur de DB ou toute autre chose qui satisferait les modders ?
Il y a quelques changements mineurs sur le Stage Editor, en plus de ce que nous faisons chaque année, c’est-à-dire ajouter de nouvelles possiblités (batiments, objets…). Pour l’éditeur de DB, je ne peux pas vous donner d’infos, car c’est toujours en ce moment une discussion en cours.

Quels sont (ou que pouvez vous nous dire sur) les plans à long terme de Cyanide pour les prochains PCM ? Y a t’il de nouvelles choses que vous voulez voir dans le jeu ?
Nous ne pouvons pas dire grand chose sur nos plans à long terme pour les prochains PCM. Bien sûr, nous suivons de près comment le monde réel du cyclisme va évoluer dans les prochains mois car il devrait y avoir beaucoup de changements dans toute l’organisation de ce sport : les nouvelles divisions, les nouveaux calendriers et peut être aussi de nouvelles technologies qui changeraient rapidement la vision de ce sport.
En tout cas, le nouveau mode de jeu « Pro Cyclist » est quelque chose que nous voulons développer avec une visée à long-terme, et nous pensons que beaucoup de joueurs seront intéressés par cette nouvelle expérience.

Y aura-t-il des changements majeurs ou de nouvelles possibilités pour le Tour de France sur console ?
Oui ! Je laisserais les développeurs du Tour de France exposer ces changements, ils ont aussi des choses intéressantes à montrer.

Interview réalisée par emmea90 et Cycling Manager Italia

Traduction en français réalisée par mede33

Interview de Cyanide pour Pro Cycling Manager 2015

Laisser un commentaire